5 animaux de compagnie qui hibernent

Certains animaux de compagnie entrent en brumation ou en diapause pendant les mois les plus froids de l'année. Nous vous donnons ici quelques exemples.
5 animaux de compagnie qui hibernent

Dernière mise à jour : 12 novembre, 2021

L’hibernation est un processus fascinant qui est principalement associé aux mammifères sauvages, tels que les ours. Cette stratégie biologique leur permet de survivre pendant les mois les plus froids de l’année avec un investissement énergétique minimal : les animaux qui hibernent se cachent et réduisent leur métabolisme à l’essentiel.

Ce que vous ne saviez probablement pas, c’est que certains animaux de compagnie hibernent également. Bien que le terme hibernation ne s’applique pas entièrement à bon nombre des animaux que nous vous présentons dans la liste suivante, vous verrez que tous réduisent plus ou moins leur taux métabolique lorsque la saison froide arrive. Poursuivez donc votre lecture !

5 animaux qui hibernent

En premier lieu, il faut souligner que le terme général qui englobe toutes les stratégies « d’arrêt » pendant l’hiver est la dormance. Ce concept englobe les stratégies biologiques suivantes :

  • Hibernation. L’hibernation est un état de dépression métabolique dans lequel le corps réduit au minimum ses activités vitales. La température corporelle, la fréquence respiratoire et le nombre de battements par minute chutent considérablement. L’animal ne survit que grâce aux réserves énergétiques qu’il a accumulées au printemps et en été.
  • Brumation. Elle est analogue à l’hibernation, mais cet état se produit chez les reptiles et les amphibiens. Les reptiles hibernants ne subissent pas de changements aussi drastiques que les mammifères lorsqu’ils hibernent, mais ils sont moins actifs et peuvent se passer de nourriture pendant une période assez longu (1 mois ou plus).
  • Diapause. Ce terme s’applique aux insectes et autres invertébrés qui « stoppent » leur croissance pendant les mois les plus durs de l’année. Diverses hormones (en particulier l’hormone de la diapause) participent à ce processus.

Découvrez ci-après 5 animaux domestiques qui hibernent en captivité, ou plutôt, qui pratiquent la dormance dans l’une de ses variantes. Poursuivez donc votre lecture !

1. Le hamster (sous-famille Cricetinae)

Certaines espèces de hamster hibernent à l’état sauvage. Et ce, car ils vivent dans des environnements tempérés avec des températures basses pendant l’hiver.

Toutefois, les hamsters se sont parfaitement adaptés à l’environnement domestique et ne nécessitent pas cette pause si les conditions s’y prêtent. En d’autres termes, ce sont des hibernateurs facultatifs, qui n’entrent en dormance que lorsque cela est nécessaire.

Les hamsters domestiques ont tendance à adopter des comportements d’hibernation typiques lorsque la température ambiante descend en dessous de 20 °C. Il est préférable d’éviter cet état et de placer la cage dans une pièce chaude, car la santé de l’animal peut être compromise, surtout si la baisse des températures est très extrême).

Gardez votre hamster au chaud pendant l’hiver, afin qu’il n’ait pas besoin de passer par ce processus.

Un hamster qui dort.

2. Le hérisson à ventre blanc (Atelerix albiventris)

Le hérisson à ventre blanc est un animal de compagnie exotique qui est devenu populaire récemment, on en sait donc peu sur bon nombre de ses exigences. C’est un animal assez actif la nuit, qui est naturellement distribué dans une grande partie de l’Afrique subsaharienne.

Comme les études l’indiquent, les hérissons à ventre blanc adoptent un état de dormance prolongée lorsque les conditions environnementales sont défavorables (trop froid ou trop chaud). Mais ils n’entrent pas dans une hibernation absolue comme le fait le hérisson commun (Erinaceus europaeus), car le climat africain est un peu plus stable et plus chaud que celui de l’Europe centrale.

Ne laissez pas votre hérisson à ventre blanc entrer en dormance. Maintenez la température ambiante de sa cage entre 22 et 27 °C.

Les différences entre le hérisson et le porc-épic sont multiples.

3. L’agame barbu (Pogona vitticeps)

L’agame barbu est un reptile originaire de diverses régions désertiques et semi-désertiques d’Australie. Cette région montre des fluctuations thermiques assez importantes, il n’est donc pas surprenant que l’espèce entre en brumation pendant les mois les plus froids de l’année dans la nature.

Même s’il dispose d’une couverture chauffante et d’une lumière, l’agame barbu cherchera très probablement à se retirer dans la partie la plus froide du terrarium en hiver. Pendant ce temps, il arrêtera de manger et sera moins actif. Ces animaux entrent en brumation au cours de leur deuxième année de vie, tandis que d’autres ne le font jamais.

Ces animaux n’hibernent pas en tant que tel, mais ils entrent en brumation. Par conséquent, leur taux d’activité est légèrement supérieur à celui d’un mammifère dans un état similaire.

Le pogona fait partie des animaux domestiques qui hibernent.

4. Le curseur à oreilles rouges (Trachemys scripta)

Comme nous l’avons déjà dit, les reptiles domestiques n’hibernent pas, mais entrent en brumation. Tous les curseurs à oreilles rouges qui vivent dans un plan d’eau extérieur entreront dans un état de dormance marqué pendant l’hiver si les températures chutent.

Certains maîtres avancent même qu’il est bénéfique de laisser les tortues de cette espèce être exposées à des températures d’environ 5 °C pendant environ 2 ou 3 mois pour qu’elles puissent entrer en brumation. De nombreux autres chéloniens (terrestres et semi-aquatiques) ont besoin de cette pause métabolique pour se développer et se reproduire pendant le reste de l’année.

La brumation est très courante chez les tortues, en particulier chez les tortues aquatiques qui vivent dans des zones à climat méditerranéen.

Une tortue de Floride sur un rocher.

5. Les fourmis (famille Formicidae) font partie des animaux qui hibernent

Il peut sembler étrange d’inclure un insecte sur cette liste. Mais la réalité est que de nombreuses espèces de fourmis européennes entrent en diapause pendant les mois les plus froids de l’année.

D’autre part, les fourmis exotiques d’Asie et d’Amérique du Sud, notamment de la sous-famille des Ponerinae, ne se reposent généralement à aucun moment, car elles habitent les zones tropicales.

Pendant la diapause, la reine de la fourmilière cesse de pondre et les ouvrières entrent dans un état de torpeur quasi ininterrompu. Elles forment des noyaux pour conserver la chaleur et elles ne se nourrissent presque pas pendant la journée. Les maîtres qui s’occupent de fourmis méditerranéennes devraient encourager ces dernières à entrer en diapause.

Contrairement aux cas précédents, la diapause est requise chez de nombreuses espèces de fourmis. Pour cela, il suffit de garder la fourmilière dans un endroit frais (15-20 °C) et les fourmis entreront toutes seules en dormance.

Quelques fourmis faisant la diapause.

Renseignez-vous avant que votre animal n’entre en hibernation

Vous venez de découvrir quelques animaux domestiques qui hibernent et d’autres qui entrent en brumation ou en diapause. Quoi qu’il en soit, la stratégie biologique est similaire : ils réduisent leur métabolisme lorsqu’il fait plus ou moins froid, afin de résister aux éléments environnementaux.

Il est très important de faire la différence entre les hibernateurs obligatoires et facultatifs. Par exemple, les colonies de fourmis nécessitent une période de dormance, mais ce processus chez un hamster domestique ou un hérisson est beaucoup plus néfaste que positif. Ne laissez donc pas votre animal hiberner sans l’avis d’un professionnel.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les insectes hibernent-ils ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les insectes hibernent-ils ?

Les insectes hibernent-ils ? Vous vous êtes sûrement posé cette question avec l'arrivée du froid. Nous vous apportons ici des réponses.