Animaux végétaliens : quels sont les effets sur leur santé d'un tel régime alimentaire ?

26 avril, 2020
Les animaux végétaliens sont une "conséquence" du changement de l'alimentation de nombreuses personnes. Même si elles sont bien intentionnées, elles ne sont pas conscientes qu'elles privent leur chien ou leur chat des nutriments nécessaires.
 

De plus en plus de personnes décident de changer leur régime alimentaire en faveur de la vie des animaux. Par ailleurs, si elles possèdent un chien ou un chat, elles “l’obligent” à se nourrir selon leurs préceptes. En effet, les animaux végétaliens représentent une réalité. Il est donc intéressant de savoir comment cela affecte leur santé, s’ils manquent de nutriments, etc.

Des animaux végétaliens ?

Certains pensent peut-être que le veganisme, ou végétalisme, est une excentricité, quelque chose à la mode ou seulement pour les riches. En vérité, de plus en plus d’individus font le choix d’arrêter de manger de la viande, du lait ou des oeufs.

Et ce n’est pas tout. En effet, bon nombre d’entre eux décident également de rendre leurs animaux végétaliens. Autrement dit, éliminer tout produit d’origine animale de l’assiette du chat ou du chien. Au-delà d’une philosophie de vie, ces personnes affirment qu’elles ne peuvent plus tolérer de voir ou de sentir -et encore moins de manipuler- de la viande pour la donner à leurs animaux.

En raison de l’augmentation du nombre de personnes et d’animaux végétaliens dans le monde, les principales marques d’aliments pour animaux proposent des croquettes à base de graines de lin, de pulpe de betterave et de lentilles au lieu des croquettes traditionnelles avec de la viande, du poulet, du lait et du poisson.

Par ailleurs, les vétérinaires soutiennent que ces croquettes, bien qu’elles semblent saines, ne peuvent pas constituer 100% de l’alimentation de l’animal. Elles ne remplissent pas les exigences minimales et les nutriments dont les animaux ont besoin.

 

Animaux végétaliens : le problème des chats

Si tous les animaux de compagnie végétaliens souffrent de ce manque de vitamines et de protéines d’origine animale, pour les chats la situation est encore plus grave. En effet, les félins sont des carnivores stricts (les chiens sont plutôt omnivores). Autrement dit, leur dentition et leur système digestif sont conçus pour consommer des tissus animaux. Ces derniers leur fournissent les nutriments nécessaires.

Les animaux végétaliens peuvent-ils être en bonne santé ? Le cas du chat

Afin de pouvoir couvrir ses besoins en acides aminés, un chat devrait consommer des quantités excessives d’aliments végétaux. Les protéines de ce type sont moins digestibles -pour les chats– et tôt ou tard, on commence à observer des changements physiques chez l’animal. Une perte de poids, des maladies, une apathie, etc.

Par conséquent, les chats ne peuvent pas être végétaliens car ils ont besoin de la viande et de la graisse animale pour leur développement et leur croissance. Ainsi que pour maintenir leur système immunitaire en bon état. Une alimentation végétalienne chez les chats peut donner lieu à des pathologies graves, telles que la dégénération de la rétine ou la cardiomyopathie dilatée.

 

Qu’en est-il des chiens ?

Les chiens sont omnivores. Ils peuvent donc manger des aliments d’origine animale ou végétale. Cependant, cela ne veut pas dire qu’ils peuvent devenir entièrement végétaliens.

Un chien qui mange une carotte

Bien que cela ne soit pas aussi grave que pour les chats, un chien qui ne reçoit pas sa dose journalière de viande -à travers les croquettes ou l’alimentation de base- peut souffrir d’intolérance alimentaire, de surpoids, de troubles dermatologiques, d’inflammation intestinale, d’insuffisance immunitaire voire même de diabète.

Par conséquent, il n’est pas conseillé de supprimer complètement la viande -rouge ou blanche- de l’alimentation du chien. Mais, sa consommation peut en être réduite. A condition qu’elle soit complétée par des protéines végétales de bonne qualité et qu’elle ne manque pas de fibres et de vitamines nécessaires.

Gardez à l’esprit que, sans viande, votre chien n’obtiendra pas certains nutriments tels que les acides gras essentiels et les acides aminés.

Animaux végétaliens : une humanisation inutile

Les conséquences de l’humanisation des animaux domestiques sont malsaines, aussi bien pour leur esprit que pour leur corps. Si nous ne tolérons pas le contact avec la viande ou les aliments d’origine animale, nous pouvons toujours leur acheter des croquettes puis compléter avec des végétaux ou des légumineuses aptes à leur consommation.

 

Enfin, nous ne pouvons pas changer l’essence de l’animal au point de lui retirer la nourriture dont il a besoin pour être fort et en bonne santé. Et, croyez-le ou non, mais imposer le végétalisme à un animal est une forme de maltraitance…

 

  • Dodd, S. A. S., Cave, N. J., Adolphe, J. L., Shoveller, A. K., & Verbrugghe, A. (2019). Plant-based (vegan) diets for pets: A survey of pet owner attitudes and feeding practices. PLoS ONE. https://doi.org/10.1371/journal.pone.0210806