Éléphants d'Asie : types et caractéristiques

10 mars, 2021
Les éléphants d'Asie sont des mammifères bien connus du continent asiatique. Il est fréquent de les rencontrer dans les milieux domestiques, les zoos, les cirques et à l'état sauvage dans les forêts tropicales.

Les éléphants d’Asie sont des animaux géants et ambulants dans les forêts tropicales. Leur présence est porteuse de puissance et de noblesse et le fait de prononcer leur nom indique déjà leur force.

Il s’agit de mammifères qui attirent l’attention en raison de leurs habitudes : malgré leur taille, ils ne dorment pas beaucoup et ils aiment se doucher avec leur longue trompe. Allons maintenant à un rythme d’éléphant pour parler de cet animal plus spécifiquement.

L’éléphant d’Asie (Elephas maximus) est un animal sauvage qui a été domestiqué par les êtres humains depuis de nombreuses années. Ces puissants mammifères sont utilisés pour déplacer de lourds objets, pour transporter des personnes et même pour faire la guerre.

Les éléphants d’Asie sont des animaux tranquilles et sociables. Ils parcourent de longues distances à la recherche de nourriture et jouent également un rôle important dans diverses cultures du continent asiatique. Voyons ce que cet animal emblématique a à nous apprendre.

L’habitat des éléphants d’Asie

L’éléphant asiatique, en tant qu’espèce de mammifère Proboscidien de la famille Elephantidae, fait partie des animaux qui jouent un rôle culturel sur le continent asiatique. On trouve ces éléphants depuis le sud de la Chine jusqu’aux côtes du golfe Persique et au sud de la Mésopotamie.

Les pays asiatiques où leur présence est signalée sont les suivants : Sri Lanka, Bangladesh, Sumatra, Bornéo, Inde, Sud de l’Himalaya, et à proximité du fleuve Yangtsé. Dans ces régions, il est habituel de les trouver dans des zones ouvertes et couvertes de végétation basse, ainsi que dans des zones où il y a des fourrés.

En Inde, les éléphants d’Asie sont utilisés pour des activités qui requièrent leur force. Par exemple : déplacer du matériel de construction. Certains de ces animaux sont représentés comme des dieux, comme le dieu Ganesh, patron de la science et de l’abondance.

Un éléphant d'Asie.

Leurs caractéristiques physiques

Si on le compare à son parent l’éléphant d’Afrique, l’éléphant d’Asie est plus petit – entre 2 et 3,5 mètres de haut – alors que l’éléphant d’Afrique atteint 2,7 à 4 mètres de haut. Leur période de gestation peut durer 22 mois. Lorsque l’éléphant naît, il peut peser environ 100 kilos.

L’éléphant d’Asie a une grande tête, un cou court, une longue trompe musclée, un corps en forme de tonneaux et de grandes pattes. Ses oreilles sont petites et rondes, et ne tombent pas sur les épaules. Il a un dos arqué, une longue queue et une peau épaisse, dure et grasse.

Par ailleurs, ses dents présentent une particularité, puisqu’il possède des défenses qui ne sont pas des canines mais des incisives allongées. Elles sont larges et longues chez les mâles, et certaines femelles n’en ont même pas. Sa dentition dispose également de quatre grandes molaires.

Les types d’éléphants d’Asie

Au sein du groupe des éléphants asiatiques, nous distinguons deux sous-espèces. Ce sont les suivantes :

  1. L’éléphant de Bornéo. C’est la plus petite sous-espèce d’éléphant d’Asie, avec une longue queue, des défenses fines et des oreilles larges. Son principal habitat est l’île de Bornéo et la jungle de Sabah en Malaisie.
  2. L’éléphant du Sri Lanka. Il s’agit de la sous-espèce la plus grande. Certains spécimens mesurent plus de 3 mètres de haut et pèsent environ 6 tonnes. Leur habitat se trouve sur l’île de Sri Lanka.

Son alimentation

Les spécimens adultes consomment de grandes quantités de racines, de fruits, d’herbes, d’écorce et d’arbustes. Ils peuvent ingérer jusqu’à 135 kilogrammes de nourriture en un seul jour. Leur activité principale pendant la journée est de manger : ils mangent le matin, l’après-midi et le soir.

Pour les éléphants asiatiques, l’eau remplit deux fonctions. Premièrement, ils aiment être près de sources d’eau avec leur troupeau afin de consommer 140 litres quotidien de liquide chacun. Deuxièmement, ces pachydermes se baignent dans l’eau à l’aide de leur trompe. Pour cela, ils aspirent l’eau puis la pulvérise sur leur dos.

Les éléphants dans la culture asiatique

Les éléphants d’Asie ont apporté une contribution importante à la culture asiatique de génération en génération. Par exemple, au cours des siècles passés, leur rôle d’animaux de combat était fondamental, car ils ont aidé à gagner des guerres importantes.

Malheureusement, ces éléphants ont été traités injustement. Les êtres humains utilisent leur force pour des travaux trop lourds. 

Ils sont également utilisés dans certaines régions comme attraction touristique, dans des conditions de maltraitance qui ne garantissent pas leur qualité de vie. Tout cela se traduit par une réduction drastique de leur population sauvage dans la nature.

Un bébé éléphant asiatique.

Actuellement, les gouvernements asiatiques ont mis en place des règles visant à protéger et respecter la domestication des éléphants d’Asie. Car ce sont des animaux en voie de disparition.

https://es.wikipedia.org/wiki/Elephas_maximus

https://www.nationalgeographic.es/animales/elefante-asiatico

https://minerva.usc.es/xmlui/bitstream/handle/10347/14957/Garc%C3%ADa%20de%20Lorenzo_Iglesias%20Rodr%C3%ADguez_El%20elefante%20asiatico%20sometido%20al%20turismo_%20El%20precio%20por%20romper%20su%20alma.pdf?sequence=1&isAllowed=y