La faune du Parc National de Guadarrama

16 septembre, 2020
Au coeur de la Péninsule Ibérique se trouve le Parc National de Guadarrama, qui abrite de nombreux animaux uniques et menacés. Découvrez-les avec nous.

Le Parc National de Guadarrama, déclaré en 2012, est l’un des plus jeunes d’Espagne. Avec ses écosystèmes uniques et montagneux, ce lieu emblématique abrite un grand nombre d’espèces uniques.

Connaissez-vous cet endroit de la planète si particulier? Connaissez-vous les espèces qui y vivent? Si vous souhaitez en savoir davantage sur le Parc National de Guadarrama, cet article est pour vous.

Un parc national en plein coeur de l’Espagne

La sierra de Guadarrama est une formation montagneuse appartenant au Système Central, au coeur de l’Espagne. A seulement 50 kilomètres à l’ouest de Madrid, cette montagne divise la région de la capitale espagnole de celle de Castilla y Leon.

Cette zone est protégée depuis très longtemps mais ce n’est qu’en 2012 qu’elle fut déclarée Parc National. Son attrait principal réside dans ses impressionnantes montagnes, plus concrètement le pic Penalara avec 2300 mètres d’altitude. Sa proximité avec Madrid en fait un lieu très populaire pour des activités de randonnée et d’observation de la nature.

En ce qui concerne la faune, ces montagnes abritent un système de lacs de haute montagne unique en Europe. L’altitude, l’isolement et le degré élevé de conservation de ces montagnes en font un lieu idéal pour de nombreux animaux. Ainsi, ce parc national abrite de nombreuses espèces endémiques et en voie d’extinction. En bref, cette région occupe une position privilégiée parmi les Espaces Naturels Protégés d’Espagne.

Le parc national de Guadarrama se trouve en Espagne.

Les lacs: un système d’eau douce unique

Les lacs glaciaires de Penalara, en plus d’être une importante attraction touristique, possèdent une biodiversité qui mérite une protection spéciale. Ces lacs, qui proviennent d’anciens glaciers déjà disparus, disposent de caractéristiques très particulières en raison de leur altitude et de leur formation.

La faune diversifiée du Parc National de Guadarrama

Dans ce parc national se trouve une importante biodiversité animale. Selon les données du parc lui-même, les espèces animales présentes dans les montagnes constituent 45% de la faune totale d’Espagne et 18% d’Europe. Cette richesse de la faune se reflète dans 255 taxons recensés dont se distinguent les mammifères (57), suivis des amphibiens et des reptiles (36). Nous vous présentons ci-dessous quelques-unes des espèces singulières qui y vivent.

Les insectes

Ces montagnes sont le réservoir de nombreuses espèces d’insectes alpins qui trouvent dans les lacs un endroit idéal pour se reproduire. Quelques exemples sont le papillon apollon (Parnassius apollo) et la jeune nacre (Plebicula niverscens), qui ne vivent que dans les régions montagneuses.

Cependant, l’espèce la plus emblématique est le papillon isabelle, découvert au XIXème siècle dans le parc et qui porte son nom en honneur à la reine Isabelle II. Ce magnifique papillon vert est une espèce exclusive à l’Espagne mais qui se trouve malheureusement en voie d’extinction. Dans cette région, nous trouvons également l’une des principales populations de ce lépidoptère, l’un des plus grands et des plus beaux papillons d’Europe.

 

Reptiles et amphibiens

Il existe une grande quantité d’amphibiens qui vivent dans les zones humides. Dont certains sont sérieusement menacés, comme la grenouille à longues pattes (Rana iberica) ou le crapaud ibérique (Discoglossus galganoi).

Par ailleurs, la Sierra de Guadarrama abrite le crapaud accoucheur (Alytes obstetricans). En effet, des programmes de réintroduction de cette espèce y sont régulièrement menés pour lutter contre le champignon chytride. Une maladie qui touche les amphibiens du monde entier.

 

Les oiseaux

Les pentes élevées et abruptes des chaînes de montagne aux limites du Parc National de Guadarrama, ainsi que les forêts de pins luxuriants, sont le lieu de vie d’une multitude d’oiseaux dont certaines sont menacées.

Parmi les petits oiseaux, se distingue le fou à pieds bleus (Luscinia svecica). Il s’agit d’un oiseau insectivore qui trouve l’une de ses principales populations dans le parc. D’autres espèces d’oiseaux de cet écosystème sont l’accenteur commun (Prunella modularis) et le rouge gorge (Monticola Saxatilis).

Au parc national de Guadarrama, on peut trouver des accenteurs.

L’aigle impérial ibérique

Sans aucun doute, l’espèce la plus emblématique du Parc National de Guadarrama est l’aigle impérial ibérique (Aquila adalberti). Cet oiseau, endémique de la Péninsule, trouve refuge dans les très hautes roches et rochers de cette chaîne de montagne.

Au milieu du XXème siècle, il restait à peine 30 couples dans la Péninsule Ibérique. Mais, après un effort impressionnant de conservation, on en compte aujourd’hui au moins 49 vivant seulement dans la communauté de Madrid, la plupart dans le parc.

Cet oiseau est menacé, entre autres causes, en raison des lignes électriques et de l’utilisation de poison. Bien qu’elle soit rétablie, sa population présente encore une énorme disparité de sexes. En effet, plus de 70% sont des mâles. Cela peut, à long terme, poser des problèmes de reproduction.

 

Le vautour noir

Un autre joyau du royaume de ce parc en termes de faune est le vautour noir (Aegypius monachus). Ce majestueux oiseau charognard abrite dans le Parc National de Guadarrama sa quatrième plus grande population de toute l’Espagne. Cet énorme animal, dont l’envergure peut atteindre trois mètres, habite généralement les affleurements rochers.

 

Les mammifères

Enfin, il est nécessaire de consacrer un chapitre entier aux espèces mammifères de ce parc. 61 espèces de mammifères ont été recensées, dont 6 sont des endémismes ibériques. Le plus remarquable étant le desman ibérique (Galemys pyrenaicus).

En général, les mammifères les plus importants du Parc National de Guadarrama sont les chauves-souris car il en existe plus de 23 espèces. Beaucoup d’entre elles sont protégées. Nous trouvons également bien d’autres espèces, comme le loup ibérique, qui se répand dans tout le parc. Puis, la chèvre de montagne et le chevreuil, relativement faciles à observer.

Parc National de Guadarrama : un lieu privilégié pour les amoureux de la nature

Cet espace naturel héberge une multitude d’animaux fascinants. Malgré sa proximité avec la ville de Madrid, le Parc National de Guadarrama reste un lieu relativement sauvage, idéal pour les amoureux de la nature, de la randonnée ou de l’observation de la faune.

 

Montesinos Jl, V. (2013). la fauna de la sierra de Guadarrama. Somera aproximación a la riqueza faunística de un nuevo Parque Nacional. Ambienta103, 26-49.

https://www.parquenacionalsierraguadarrama.es/es/

https://elpais.com/ccaa/2013/09/25/madrid/1380125892_034360.html

https://www.nationalgeographic.es/animales/aguila-imperial-iberica