Quel peut être l'animal le plus létal au monde ?

25 août, 2020
Dans le monde animal, il existe de nombreuses espèces qui, en raison de diverses caractéristiques, peuvent être considérées comme létales pour les humains. En voici quelques-unes.
 

Le monde animal est aussi fascinant que dangereux car il existe une poignée d’espèces pouvant être considérées comme l’animal le plus létal au monde. Dans la nature, les espèces ont diverses stratégies de survie et de diminution de prédateurs, et certaines sont létales pour l’être humain. Les autres êtres vivants ne sont que les hôtes de certains redoutables parasites.

Lorsque nous pensons à des animaux dangereux, nous avons généralement des images de carnivores à l’esprit, comme le lion ou le tigre, ou peut-être de grands animaux comme l’hippopotame ou le grand requin blanc. Or, même si ces animaux ont déjà attaqué des humains, aucun ne fait partie des animaux les plus létaux au monde.

Curieusement, les animaux qui provoquent le plus de morts humaines par an sont parfois si proches de notre société que cela en devient effrayant. Les voici.

5. Le cinquième animal le plus létal au monde : la mouche tsé-tsé (10 000 morts par an)

Le cinquième animal le plus dangereux et létal sur Terre est une vieille connaissance des experts en maladies microbiennes. Il s’agit des mouches du genre lGlossina, connues sous le nom de mouches tsé-tsé. La létalité de cet animal, qui provoque jusqu’à 10 000 morts par an, n’est pas due à l’insecte en soi.

Sa terrible dangerosité est due au fait que ces insectes sont des vecteurs d’agents pathogènes. L’un d’eux est le protozoaire Trypanosoma brucei, qui provoque la trypanosomiase africaine ou maladie du sommeil. Cette maladie menace des millions de personnes en Afrique subsaharienne.

 

La maladie du sommeil est transmise par la piqûre d’une mouche infectée par le parasite. Après cela, ce dernier entre dans le sang et se propage vers le cerveau, provoquant d’importants problèmes cardiaques et neurologiques. Sans traitement, le parasite peut finir par déclencher un coma ou tuer la personne.

La mouche tsé-tsé est le cinquième animal le plus létal au monde.

4. Le chien domestique (25 000 morts par an)

Il est surprenant de trouver, dans cette liste, le plus fidèle compagnon de l’homme. Mais c’est pourtant bien réel : les chiens causent la mort d’environ 25 000 personnes par an à travers des morsures, la majorité transmettant la rage.

Selon un article de la BBC, dans de nombreux pays en voie de développement, les chiens ne sont pas vaccinés. Ainsi, 40 % des morts dues à la rage se trouvent en Inde. Ceci est très surprenant quand on pense qu’il s’agit de l’animal de compagnie le plus commun sur la planète.

3. Le troisième animal le plus létal au monde : le serpent (50 000 morts par an)

En poursuivant avec notre classement, le troisième animal le plus létal de la planète engloberait différents types de serpents. Ces reptiles utilisent généralement leur morsure venimeuse pour chasser leurs proies ou se défendre des prédateurs. Il est très étrange de les voir attaquer les humains mais il existe plusieurs espèces très dangereuses.

 

Le serpent le plus venimeux

Le taïpan du désert (Oxyuranus microlepidotus) est l’espèce de serpent qui a la morsure la plus venimeuse au monde. Il est originaire des déserts de l’outback australien, où il n’y a que très peu de gens et où il est donc difficile de le voir croiser un humain. Sa dangerosité réside dans le fait que son venin peut tuer un homme en moins de 45 minutes.

Jusqu’à 80 % des humains qui se font mordre par ce serpent décèdent. Il ne les attaque cependant que très rarement.

Le serpent venimeux le plus commun

La vipère à écailles carénées (Echis carinatus) est l’un des serpents qui provoque le plus de morts par an. Même si son venin ne tue que 10 % des personnes qu’elle mord, elle fréquente des zones peuplées et est très discrète, ce qui cause beaucoup de décès.

2. L’être humain (440 000 morts par an)

Même si cela peut sembler une réponse piège, elle est néanmoins bien réelle : nous autres êtres humains sommes les seconds responsables du plus grand nombre de morts humaines par an.

En-dehors de l’énorme impact que l’Homo Sapiens a sur d’autres espèces, nous sommes une immense menace pour nous-mêmes. Selon les Nations Unies, en 2012, il y a eu presque 437 000 assassinats dans le monde entier. Les chiffres sont cependant bien différents selon la zone où nous nous trouvons.

La leçon est claire : nous devrions plus craindre les autres humains que les animaux.

1. Le premier animal le plus létal au monde : le moustique (presque 1 million de morts par an)

 
Le moustique est l'animal le plus létal au monde.

 

L’animal le plus létal sur la planète est un petit insecte très dérangeant : le moustiqueLes moustiques sont des vecteurs de maladies aussi graves que la dengue, le virus Zika, la fièvre du Nil occidental ou la redoutable malaria : cette maladie, transmise par le moustique Anopheles, emporte à elle seule 600 000 vies par an.

Ces maladies ont une forte prévalence dans les zones chaudes et humides, comme l’Afrique subsaharienne.

Même s’il existe une multitude d’espèces de moustiques, ceux-ci sont faciles à trouver dans de nombreux endroits du monde et vivent dans des environnements emplis d’humains. Ceci peut expliquer l’énorme létalité de ce petit insecte dérangeant.

Par conséquent, quand nous pensons à un animal létal, nous ne devons pas songer au redoutable crocodile ou à l’énorme grizzli : il faut plutôt faire attention à ce que nous avons autour de nous, la majorité transmettant des maladies.