Dois-je mettre une clochette à mon chat ?

13 novembre, 2020
Il est évident qu'un chat est très mignon avec une clochette à son cou, mais est-ce vraiment lui rendre service ? Découvrez en quoi cela peut être dangereux.

Les chats sont des animaux silencieux et indépendants. Il nous arrive souvent de ne pas savoir où ils se trouvent ou ce qu’ils font. Pour cette raison, beaucoup décident de mettre une clochette au cou de leur chat. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Peut-être que quand vous pensez à un chat, vous vous imaginez une petite boule de poils avec une clochette au cou. Pourtant, cette pratique n’a pas toujours existé. En réalité, elle est dangereuse pour l’animal.

Les clochettes sont-elles bénéfiques pour les chats ?

Faire porter une clochette à son chat peut être dangereux.

Que ressent un chat avec cet accessoire ? Peut-il devenir sourd, comme beaucoup l’affirment ? D’où est venue l’idée de cette clochette ?

Il semblerait que l’oeuvre d’un poète anglais, appelée “Le livre des chats”, en soit à l’origine. Elle raconte l’histoire d’un groupe de chats qui était harcelé par un chaton malveillant. Ainsi, pour toujours savoir où il se trouvait, les chats décidèrent de lui faire porter une clochette.

Non content de cette histoire, Internet nous bombarde de tendres images de chats avec des clochettes et des petits colliers, de dessins animés comme Doraemon ou le chat Fluffy, dans lesquels les chats font un petit tintement sonore. C’est à cause de tout cela que nous avons tendance à faire le lien entre l’usage de la clochette et les chats.

Pour quelles raisons met-on une clochette au cou d’un chat ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles beaucoup choisissent d’équiper leur chat d’une clochette, notamment :

  • Pour l’esthétique : il est vrai qu’un chat est très mignon avec une clochette et un petit collier qui indique son genre, c’est-à-dire s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle.
  • Le localiser : comme commenté précédemment, c’est une manière de savoir où se trouve son chat à tout moment, en particulier s’il a l’habitude de sortir de la maison.
  • En prévention : les chats sont furtifs. Si on a d’autres animaux à la maison comme des oiseaux ou des rongeurs – proies typiques des félins, la clochette permettra à eux comme à nous de réagir en cas d’attaque.

Cela dit, il faut vous mettre dans la peau d’un chat et imaginer comment vous vous sentiriez si vous aviez une clochette pendue à votre cou toute la journée. C’est évidemment une torture, surtout si on tient compte du fait que l’ouïe de nos félins est beaucoup plus fine que la nôtre.

Un bruit constant au niveau de son cou, avec son sens aigu de l’ouïe, ne sera que préjudiciable à votre animal. De plus, cela risque de l’exaspérer et il peut même finir par s’en prendre à vous.

Qu’est-ce qui est vrai sur ce qu’on dit à propos des clochettes ?

Il y a beaucoup de croyances et de superstitions autour de cet accessoire bruyant. Sont-elles vraies ? C’est ce que nous allons voir.

La clochette rendrait les chats sourds

Un chat qui porte des clochettes à son cou.

Cela n’a pas été vérifié, bien qu’il soit vrai que cela peut causer un dommage irréversible au tympan de l’animal. Pour vous donner une idée, c’est comme si vous portiez des écouteurs à plein volume toute la journée.

Il est dangereux de faire porter une clochette à un chat

Effectivement, c’est non seulement dangereux pour sa santé auditive mais aussi pour son bien-être émotionnel. D’autant plus que les chats sont très spontanés et ont du caractère. Ainsi, si quelque chose les gêne, ils peuvent faire l’impossible pour s’en débarrasser et se faire du mal.

Toutes les clochettes sont mauvaises

Ce qui est mauvais, c’est d’en accrocher une à son cou, mais votre chat sera très content de jouer avec une clochette, et plus elle est grande, mieux c’est. Courir après ou essayer de découvrir d’où vient le son sera une façon idéale de passer le temps en s’amusant.

Si malgré tout, vous pensez à équiper votre chat d’une clochette, pensez-y à deux fois. Nous vous assurons que ce sera tout aussi mignon – voire plus – de le voir courir après.