Muki : le chat qui a utilisé ses 7 vies

11 février, 2020
Découvrons dans cet article l'histoire du chat Muki, un animal qui a survécu à des situations compliquées.

Découvrons dans cet article l’histoire du chat Muki, un animal qui a survécu à des situations compliquées, provoquées pour la plupart à cause de ses propriétaires erratiques. Certains pourraient affirmer que le chat a bien utilisé les sept vies qu’on attribue souvent à ces félins. Il aurait certainement évité un grand nombre de malheurs s’il avait eu des propriétaires responsables.

Découvrez l’histoire de Muki, le survivant

Il semblerait que l’histoire de Muki se déroule en Argentine. Néanmoins, il n’existe pas d’informations sur les lieux précieux ou sur les noms des personnes. Nous pensons savoir pourquoi.

L’animal était le quatrième d’une portée dont seuls deux ont survécu. La chatte Michu -assez âgée- avait mis bas à trois chatons, aidée par sa propriétaire.

Le lendemain, la femme a découvert que deux des chats étaient morts. Mais pendant la nuit, un autre chaton était né. Il était plus petit mais il s’est accroché à la vie et aux mamelles de sa mère.

Bien que l’on dise que les chats ont sept vies, certains propriétaires, du fait de leur irresponsabilité, semblent vouloir les leur enlever d’un coup. Découvrez l’histoire de Muki.

Le chaton a été jeté sur un terrain vague à seulement 5 mois

Les cinq premiers mois de Muki ont été relativement normaux jusqu’à ce qu’en raison d’un caprice humain, l’animal soit abandonné sur un terrain vague avec sa mère et son petit-frère. Tout semble indiquer que les garçons de la femme ne voulaient pas de chats à la maison.

La décision de se défaire des félins allait bientôt apporter son lot de conséquences tragiques pour les animaux. Michu et l’autre chaton ont été attaqués par des chiens errants, ce qui leur a coûté la vie. 

Muki a survécu. Quelque temps plus tard, Inès, la fille de la propriétaire de Michu, est allée le secourir. Elle était peut-être assaillie par le remords à cause des mauvaises actions de sa famille.

 

Des voleurs ont pris la voiture de sa propriétaire avec Muki à l’intérieur

Tout semblait être revenu à la “normale” pour le chaton. Mais un jour, alors que Muki voyageait en voiture avec sa propriétaire, la voiture a été volée avec le chat à l’intérieur.

On a retrouvé la voiture quelques jours plus tard et à quelques kilomètres de là mais le chat avait disparu.

Alors que tout le monde pensait que Muki était perdue pour toujours, le chat est réapparu à la maison. Presque deux mois s’étaient écoulés et elle était méconnaissable : maigre et sable, il semblait qu’elle s’était battue avec d’autres chats.

On a emmené le chaton dans un refuge par peur de la toxoplasmose

Muki allongée sur le dos

Près de cinq mois après le retour de Muki, Inès est tombée enceinte. Son mari a alors décidé de mettre le chat dehors par peur de la toxoplasmose. En dépit des explications et supplications d’Inès, Muki a été emmenée dans un refuge pour animaux.

Certes, cette fois, elle n’a pas été jetée à la rue. Néanmoins, elle a dû affronter une nouvelle situation d’abandon et vivre avec 140 autres animaux.

Un an plus tard, une femme a adopté Muki. Celle-ci avait 25 autres chats chez elle. 

Peu après, les voisins de cette personne -qui présentait quelques problèmes mentaux- ont porté plainte à cause des mauvaises odeurs et de la maltraitance animaleAinsi, Muki est passée de foyer en foyer. Elle a fini par être emmenée dans un autre refuge.

Muki, de retour chez elle

Muki est enfin heureuse chez elle

Pendant ce temps, Inès, après la naissance de son enfant, a réussi à convaincre son mari qu’il n’y avait plus de risques et que le chat pouvait revenir à la maison. 

Il a été difficile de retrouver l’animal, mais sa persévérance a donné ses fruits. Après deux ans, elle est parvenue à retrouver Muki.

Nous pouvons désormais dire que Muki est tranquille et heureuse chez elle. Nous espérons ne pas avoir à écrire un autre article pour raconter ses nouvelles mésaventures.