Les chiens ont-ils conscience de la mort ?

02 octobre, 2020
La mort est un processus que l'on craint tous, car personne n'est préparé à la perte permanente d'un être cher. Les chiens, à leur manière, sont également capables de montrer leur douleur face à une situation aussi difficile.

La mort est un sujet délicat mais inévitable. S’il y a une chose que tous les êtres humains ont en commun sur la terre, c’est qu’à un moment donné, ils doivent y faire face. Et s’il existe une “malédiction” propre à l’être humain, c’est que nous sommes les seuls êtres vivants qui savent que notre vie va se terminer.

Ce dernier point n’a pas encore été prouvé chez les animaux. C’est pourquoi l’existentialisme et d’autres questions philosophiques sont des courants réservés uniquement à la pensée humaine.

Les chiens ont-ils conscience de la mort? Comment réagissent-ils face à la perte d’un être cher ? Si vous souhaitez en savoir davantage sur ce sujet triste mais intéressant, nous vous encourageons à poursuivre la lecture de cet article.

A propos de la fin de la vie…

L’Académie Royale de la Langue Espagnole définit la mort comme la cessation ou la fin de la vie. D’un point de vue physiologique, nous pouvons dire que la mort est un effet terminal qui résulte de l’extinction du processus homéostatique (autrement dit la capacité de maintenir l’équilibre interne) chez un être vivant.

Malheureusement, la mort va bien au-delà d’un seul déséquilibre cellulaire. Le manque d’un être cher, pour ceux qui restent, se transforme en vide, en douleur, en une sensation d’irréalité. Il est parfois dur d’accepter cette réalité. Savoir que quelqu’un qui faisait autrefois partie de notre vie n’est plus là peut être extrêmement difficile.

Qu’en est-il des chiens ? Sont-ils conscients de la mort ? Eprouvent-ils un manque suite à la disparition d’un être cher ? Voici quelques réponses étayées par des preuves scientifiques.

Les chiens ont-ils conscience de la mort ?

Les chiens sont-ils conscients de la mort?

Nous ne pouvons pas donner une réponse claire à cette question. Démontrer de manière empirique qu’un chien comprend la mort est pour le moins complexe. Ce que l’on a découvert, à partie d’études scientifiques, c’est que les chiens pleurent la perte d’un être cher.

La Société Américaine pour la Prévention de la Cruauté envers les Animaux (ASPCA) a mené une étude sur ce sujet en 1996. Différents états émotionnels ont été suivis chez des chiens ayant subi la perte d’un compagnon canin. Les résultats furent les suivants :

  • 36 % des chiens ont montré une perte d’appétit significative après la mort d’un chien qui les accompagnait.
  • 11 % d’entre eux refusaient de manger en toute situation.
  • 63 % des chiens montraient des variations dans leur vocalisations. Certains hurlaient davantage, d’autres étaient plus silencieux.
  • Certains chiens dormaient plus tandis que d’autres souffraient d’insomnie. D’ailleurs, beaucoup de chiens ont choisi de changer de lieu de repos après la mort de leur compagnon.
  • De manière générale, ces animaux demandaient davantage d’affection de la part de leurs maîtres.

Cette étude a démontré que 66 % des chiens suivis souffraient de quatre changements comportementaux, ou plus, suite à la mort d’un être cher. Ainsi, bien que nous ne sachions pas si les animaux sont conscients de la mort ou pas, il est évident qu’ils souffrent de la perte.

Les chiens sont-ils conscients de la mort ? Que se passe-t-il lorsque le maître meurt ?

D’autre sources signalent que, en plus de souffrir de la perte d’un autre chien, les chiens peuvent vivre des moments réellement difficiles lorsque leur maître meurt.

On estime qu’environ deux chiens sur trois présentent des symptômes d’angoisse suite à la séparation avec leur maître. Parmi les symptômes les plus communs, nous pouvons citer les suivants :

  • perte d’énergie et désintérêt pour les jeux et les activités de stimulation ;
  • plus de temps de repos et réduction des interactions sociales avec les autres membres de la famille ;
  • perte de poids et anorexie.

Comme nous pouvons l’observer, les symptômes de la douleur postérieurs à la perte d’un maître sont très semblables à ceux produits par la mort d’un compagnon canin.

Certains chiens seraient même capables de surmonter cet épisode traumatisant et de former de nouveaux liens avec d’autres individus. D’autres ont besoin d’une attention professionnelle pour combattre leur dépression.

Découvrez les émotions des chiens face à la mort d'un être cher.

La mort, une douleur naturelle

Comme nous l’avons vu dans cet article, même s’il n’existe aucune preuve que les chiens soient conscients de la mort, il est clair qu’ils en ressentent les conséquences.

Ainsi, en cas de perte d’un des animaux de la maison, le maître doit donner davantage d’affection à son chien, passer plus de temps avec lui et apporter à son environnement encore plus de stimulations en son absence.

Généralement, la mort est un sujet délicat pour la plupart des personnes puisqu’il s’agit d’un processus naturel inconcevable. Le plus important est de savoir que la douleur finit par céder sa place au souvenir : l’être vivant restera toujours dans la mémoire de ceux qui l’ont aimé un jour.

  • Do dogs mourn? VCA. Recogido a 17 de agosto en https://vcahospitals.com/know-your-pet/do-dogs-mourn
  • Sociedad Americana para la Prevención de la Crueldad hacia los Animales. Recogido a 17 de agosto en https://www.aspca.org/