Combien d'espèces animales y a-t-il sur Terre ?

27 novembre, 2020
Il y a plus de sept millions d’espèces d'animaux sur la planète, et la plupart sont des insectes. Même ainsi, la diversité naturelle ne comprend pas de limites taxonomiques.

Nous vivons sur une planète avec une grande biodiversité, notamment d’espèces animales. Les plantes, champignons, bactéries et animaux qui peuplent la Terre constituent la partie vivante et le nombre d’espèces sur l’ensemble de la planète est estimé à 8,7 millions, dont 7,7 millions correspondent à des animaux.

Il reste encore beaucoup à découvrir, du fait des espèces animales estimées dont nous ne connaissons qu’une petite partie, le reste n’est pas encore catalogué. Malheureusement, certaines de ces espèces finiront par disparaître avant que nous puissions en apprendre davantage sur elles.

Comment le nombre d’espèces animales est-il calculé ?

La taxonomie est la science en charge de classer les espèces existantes et éteintes de la planète (animaux ou non). Cette classification est basée sur la parenté entre les organismes et leur histoire évolutive.

Au XVIIIe siècle, Linné a été le précurseur de la classification des animaux et des plantes. Il les a regroupés en catégories, de la plus grande (royaume) à la plus petite (espèce). Depuis, cette classification a été utilisée pour identifier et regrouper les espèces animales, à l’aide de nouvelles avancées génétiques.

Au fur et à mesure que nous progressons dans la catégorie taxonomique, plus il est difficile de trouver de nouvelles découvertes. Il est plus courant de trouver de nouvelles espèces ou sous-espèces que de nouvelles classes ou familles.

Une classification taxonomique de base du règne animal.
Une classification taxonomique de base du règne animal.

Les espèces estimées d’un groupe se trouvent calculées à partir du nombre de catégories taxonomiques supérieures. Il est ainsi possible de prédire mathématiquement le nombre d’espèces qu’un genre ou une classe peut englober. Cette méthode fonctionne pour trouver précisément le nombre d’espèces actuellement connues.

Au total, les scientifiques estiment que sur les 7,77 millions d’espèces animales estimées, plus de 950 000 ont déjà été cataloguées. Au rythme des nouvelles découvertes, il faudrait environ 1000 ans pour identifier les 8,7 millions d’espèces au total sur la planète.

L’importance de la biodiversité

Répondre à la question du nombre d’espèces existantes reste un défi. Cela nous montre que nous avons encore beaucoup à savoir sur notre propre planète. Pourtant, l’importance ne réside pas seulement dans le nombre, mais dans la variété.

La biodiversité fait référence à la variabilité des organismes vivants sur Terre et des complexes écologiques dont ils font partie. C’est-à-dire qu’elle comprend la diversité entre les espèces et l’environnement qu’ils habitent.

Trois niveaux de biodiversité se voient distingués. Il est essentiel de les comprendre pour préserver les espèces :

  • Diversité génétique. Elle fait référence aux versions de gènes présentes entre les individus au sein d’une population et entre les populations de la même espèce.
  • Diversité des espèces. Elle comprend les êtres vivants ayant des caractéristiques communes au niveau des espèces et des catégories inférieures, telles que les sous-espèces, et les êtres supérieurs, tels que les genres ou les familles.
  • Diversité des espaces. Elle représente les différents écosystèmes qui rendent possible l’existence des espèces, tous les moyens physiques, chimiques et biologiques qui composent l’environnement.

La biodiversité présente sur Terre est le résultat de 4 milliards d’années d’évolution. Son maintien est essentiel pour conserver les espèces animales. Malheureusement, le taux de consommation des ressources et l’invasion des écosystèmes par l’homme ont endommagé cet ancien équilibre biologique.

Les insectes sont les espèces animales les plus abondantes de la planète

Avec plus d’un million d’espèces décrites, les insectes constituent le groupe d’animaux le plus diversifié de la planète et le plus répandu. Ils représentent près de 90% des espèces animales.

Cependant, leur nombre réel ne se trouve pas encore entièrement connu. Mais on estime qu’il y en a plusieurs millions de plus que ceux documentés jusqu’à présent.

Quel est le secret de leur succès ? L’évolution a doté ces animaux de caractéristiques morphologiques et physiologiques très avantageuses. Nous vous en montrons quelques-unes ci-dessous :

  • Petite taille.
  • Exosquelette léger et résistant.
  • Vol. Les insectes sont les seuls invertébrés dotés d’ailes, ce qui leur permet d’augmenter leur capacité d’expansion.
  • Métamorphose. La métamorphose permet à des spécimens de la même espèce et d’âges différents de coexister sans rivaliser pour les ressources de l’environnement.
  • Possibilité de laisser un grand nombre de descendants sans recourir à une grande attention parentale.
La plupart des espèces animales sur Terre sont des insectes.

Une diversité en danger

Malgré 250 ans de classification taxonomique et les plus de 1,2 million d’espèces déjà cataloguées dans une base de données centrale, environ 86 % d’espèces sur Terre et 91 % dans l’océan restent à découvrir.

Plus inquiétant que cela, c’est de savoir qu’à ce rythme, nous tuerons certaines de ces espèces avant de savoir quoi que ce soit à leur sujet, car nous continuons de détruire leurs habitats naturels. Les tendances actuelles n’indiquent pas que nous arrêterons de le faire dans un proche avenir.

  • Mora C, Tittensor DP, Adl S, Simpson AGB, Worm B (2011) How Many Species Are There on Earth and in the Ocean? PLoS Biol 9(8): e1001127.
  • Fundación Biodiversidad.
  • La metamorfosis de los insectos. Xavier Bellés
  • Ceccarelli, E. (2017). Cortejo animal.