Une baleine sauvée d'une mort certaine

02 janvier, 2021
De plus en plus d'animaux marins échouent sur les côtes. Mais il arrive parfois que ce malheureux événement se termine bien. C'est le cas de cette baleine échouée en Angleterre, mais sauvée à temps.

L’échouage des baleines et de nombreux autres animaux marins est de plus en plus courant. Les animaux échouent la plupart du temps déjà morts sur les berges. Une baleine a heureusement été sauvée il y a quelques jours au large de Hartlepool, en Angleterre.

Comment est-on parvenu à sauver le petit rorqual, également appelé baleine de Minke (Balaenoptera acutorostrata) ? L’action rapide et coordonnée entre les gardes-côtes et l’Unité de sauvetage des espèces marines a été la clé du succès de la sauvegarde de cette baleine.

Une baleine sauvée d’une fin terrible

De nombreux animaux marins se rapprochent des plages pour diverses raisons : nourriture, eaux plus chaudes, désorientation, etc. La plupart retournent cependant dans des eaux plus profondes quand ils le décident, bien qu’ils ne le puissent pas toujours.

Dans la matinée du 2 août, vers 11 heures du matin, un petit rorqual apparut très près de la côte de Hartlepool, risquant grandement d’échouer. Les garde-côtes qui ont vu l’animal pour la première fois ont rapidement aleteré le British Divers Marine Life Rescue (BDMLR), les spécialistes du sauvetage.

Les garde-côtes et une équipe de médecins vétérinaires spécialisés ont surveillé l’animal en attendant les secours. Les vétérinaires ont effectué un contrôle complet pour s’assurer que la baleine pouvait être relâchée directement sans passer par un centre de récupération.

Le BDMLR a tenté de maintenir l’animal près de la côte pour pouvoir le surveiller et vérifier que ses signes vitaux étaient optimaux. Le petit rorqual avait néanmoins d’autres plans : il est retourné dans l’eau profonde dès qu’il a pu.

C’est ainsi que la baleine a été sauvée. Il est fort probable qu’elle n’aurait pas survécu dans les profondeurs en raison de fatigue ou de désorientation.

Une baleine échouée.

Pourquoi les baleines échouent-elles ?

Les baleines ont toujours échouées sur toutes les plages du monde. Sur certaines plages, les échouages sont plus fréquents raison des routes migratoires. La principale cause des nombreux échouages ​​est l’activité humaine, mais il existe d’autres raisons.

Il est facile pour une baleine d’échouer entre les courants et les marées lorsqu’une baleine est très malade ou est déjà morte. La même chose se produit avec les animaux gravement blessés qui, lorsqu’ils perdent de la force, ne peuvent ni nager où ils le souhaitent ni suivre le groupe.

Certains échouages résultent ​​de problèmes de navigation. Les baleines, comme les autres cétacés, s’orientent grâce à l’écholocation. Si l‘écholocation échoue, l’animal peut se désorienter après une forte tempête ou dans des zones peu profondes où le sable est si fin qu’il flotte sur l’eau.

Les bruits forts émis par les navires en mer peuvent également interférer avec le radar sophistiqué des baleines. Tout comme les gigantesques conduites de gaz sous-marines traversant les mers.

L’un des problèmes les plus récurrents est l’enchevêtrement accidentel dans des filets de pêche, qu’ils soient actifs ou abandonnés. Ces déchets humains peuvent immobiliser totalement la baleine ou provoquer de graves blessures.

Les causes qui ont poussé la baleine sauvée au large de Hartlepool à se retrouver dans cette situation sont inconnues. L’animal ne semblait pas présenter de blessures, de sorte que l’hypothèse la plus probable est celle de la désorientation.

Une baleine prisonnière dans des filets.

Que faire si je trouve un animal marin échoué

Les animaux marins, tels que les cétacés, les tortues et les requins, entre autres, sont strictement protégés dans de nombreux pays du monde. Si vous tombez malheureusement sur l’un de ces spécimens, la première chose à faire est d’informer les autorités compétentes.

Pendant que vous les attendez, vous pouvez essayer, dans le silence le plus strict, de maintenir l’animal hydraté (lorsqu’il s’agit de cétacés). En revanche, dans le cas des reptiles, il est préférable pour votre sécurité de les surveiller à distance.

Vous ne devez en aucun cas remettre l’animal à l’océan, car il a certainement un problème s’il s’est échoué. Un vétérinaire qualifié doit donc le contrôler.

Vous ne devez pas non plus toucher un animal mort. Il convient en effet de toujours avertir les autorités. L’autopsie ultérieure offrira une multitude de données essentielles pour le suivi des populations et de leurs menaces.

Le cas de la baleine sauvée d’une mort certaine est donc un parfait exemple du comportement correct en cas d’échouage. La gestion des autorités a en effet permis à ce cétacé de nager à nouveau librement.

  • Arbelo, M., de los Monteros, A. E., Herráez, P., Andrada, M., Sierra, E., Rodríguez, F., … & Fernández, A. (2013). Pathology and causes of death of stranded cetaceans in the Canary Islands (1999− 2005). Diseases of aquatic organisms, 103(2), 87-99.
  • Brownlow, A., ten Doeschate, M. T. I., & Davison, N. (2020). Scottish Marine Animal Stranding Scheme (SMASS) Annual Report 2017.
  • Cordes, D. O. (1982). The causes of whale strandings. New Zealand Veterinary Journal, 30(3), 21-24.
  • Evans, K., Thresher, R., Warneke, R. M., Bradshaw, C. J., Pook, M., Thiele, D., & Hindell, M. A. (2005). Periodic variability in cetacean strandings: links to large-scale climate events. Biology letters, 1(2), 147-150.
  • Unknown. (August 2020). Minke whale on Hartlepool coast saved from being stranded. BBC NEWS. Disponible en: https://www.bbc.com/news/uk-england-tees-53628860?intlink_from_url=https://www.bbc.com/news/topics/clm1wxp533pt/animals&link_location=live-reporting-story