5 conseils pour promener votre chat

Promener votre chat est une excellente activité, tant que vous avez un certain nombre de considérations à l'esprit. Nous en parlons ici.
5 conseils pour promener votre chat

Dernière mise à jour : 03 juillet, 2021

Selon diverses sources, il existe 400 millions de chats dans le monde  (domestiques, abandonnés et sauvages). En 2017, on estimait qu’il y avait 95,6 millions de chats comme animaux de compagnie aux États-Unis. Malgré cela, très peu de maîtres  savent comment promener leur chat. C’est pourquoi nous vous livrons ici quelques conseils pour promener votre chat.

La promenade du chat est un terrain relativement nouveau dans le monde des animaux de compagnie, car le privilège de sortir de la maison était jusqu’à présent uniquement réservé aux chiens. Dans tous les cas, il s’agit d’une activité aussi stimulante que bénéfique pour un chat. Si vous voulez en savoir plus, poursuivez donc votre lecture.

Pourquoi se promener avec un chat ?

Comme l’indiquent les recherches, jusqu’à 52 % des chats domestiques sont en surpoids. Les chats sont des animaux prédateurs et actifs dans leur environnement naturel, mais dans les maisons ils se déplacent parfois très peu, en raison du manque de stimuli et de l’approvisionnement constant en nourriture.

C’est pourquoi il est généralement recommandé d’avoir des jouets, des hauteurs et d’autres éléments pouvant être stimulants pour le félin. Même ainsi, ces animaux ne sont parfois pas satisfaits et partent à la recherche d’activités naturelles. Comme vous pouvez l’imaginer, c’est un gros problème.

Comme l’indique National Geographic, aux États-Unis, les chats sauvages et semi-libres tuent entre 1000 et 4000 millions d’oiseaux sauvages par an. Les chiffres ne s’arrêtent pas là, car on estime également que ces animaux tuent jusqu’à 22 milliards de petits mammifères et des milliards d’amphibiens et de reptiles chaque année.

Étant des animaux prédateurs, les chats ont besoin d’une stimulation constante, d’exercices et de jeux. Les promener les empêchera de devenir obèses, mais les empêchera également de s’échapper et de faire des ravages dans les écosystèmes.

Les conseils pour promener votre chat sont multiples.

Quelques conseils pour promener votre chat

Promener un chat dans son milieu naturel peut être très stimulant, mais aussi dangereux si certaines problématiques ne sont pas prises en compte. Suivez les conseils suivants si vous envisagez de commencer cette activité avec votre chat.

1. Choisissez bien le harnais

Le premier article dispensable pour promener un chat est le harnais. Ces animaux sont très rapides et instinctifs, et s’ils ne sont pas attachés, ils s’échapperont à la première stimulation. Pour cette raison, ils doivent être fermement maintenus tout au long de la promenade.

Le harnais doit adhérer parfaitement à la surface corporelle du félin. Il ne doit pas être excessivement serré, mais ni trop desserré. Avant d’en acquérir un, prenez les mesures de votre chat et testez-le si possible.

2. Habituez votre chat à porter le harnais à la maison

Pour habituer le chat au harnais, il faut le lui faire porter à l’intérieur de la maison, sans la laisse. S’il se montre hésitant, vous pouvez lui donner quelques friandises pendant qu’il le porte. Avec un peu d’entraînement, l’animal devrait s’habituer.

3. Habituez le chat à se déplacer en laisse

Il faut toujours utiliser une laisse attachée au harnais. C’est essentiel, car les chats sont des animaux rapides et ils ne se laisseront pas attraper dans la rue si quelque chose a attiré leur attention.

Une fois que votre chat s’est habitué au harnais, ajoutez également la laisse à l’ entraînement. Dans un premier temps, laissez le chat imposer son rythme et vous le suivez (laisse lâche). Une fois habitué au gadget, commencez à serrer la laisse progressivement, mais sans mettre l’animal mal à l’aise.

4. Planifiez vos premières sorties

Si l’entraînement s’est très bien passé, votre chat est prêt à sortir. Il est important que vous choisissiez le meilleur moment de la journée, surtout lors des premières promenades. Gardez les points suivants à l’esprit :

  1. Laissez le chat marquer le rythme lors des premières promenades. Tirer sur la laisse si l’animal a peur ne fera que le rendre méfiant lors des sorties suivantes.
  2. Évitez les périodes de chaleur, de froid ou de pluie extrêmes. De nombreux chats n’aiment pas l’eau, probablement parce que leur contact avec elle dans le milieu naturel était minime avant la vie de l’espèce en captivité. Il faut donc éviter à tout prix les balades en temps de pluie.
  3. Choisissez un moment peu mouvementé. Ne sortez pas avec votre chat à un moment où il y a beaucoup de circulation ou de piétons, car il est possible qu’il se sente submergé.

5. Soyez très prudent avec les facteurs de stress possibles

Vous devez garder à l’esprit qu’un chat ne perçoit pas l’environnement de la même manière que nous. Par exemple, les chats sont capables d’enregistrer des sons jusqu’à 85 kHz, tandis que les humains restent à 20 kHz. Ce qui pour nous est un bip agaçant, pour un chat ça peut être un vrai cauchemar.

Par conséquent, l’idéal est que vous fassiez l’expérience seul avant de sortir avec votree chat, afin de repérer les éventuelles difficultés. En promenade avec l’animal, si ce dernier souhaite faire demi-tour pour une raison quelconque, suivez-le, n’offrez pas de résistance. Il a peut-être senti un danger que vous n’êtes pas en mesure de voir.

Soyez très prudent avec les véhicules, les chiens, les piétons et les animaux sauvages. Le chat peut se stimuler autant qu’il le souhaite, mais toujours sous votre surveillance.

Un chat promené.

Certaines chats n’acceptent pas le harnais ni les promenades, mais chaque chat vivant devrait en avoir la possibilité. Avec ces conseils, vous vous assurez une expérience agréable, stimulante et bénéfique pour l’animal comme pour vous.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les chats peuvent-ils manger des pâtes ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les chats peuvent-ils manger des pâtes ?

Les chats peuvent manger des pâtes en petites quantités, mais cela n'a pas été prouvé de manière fiable, bon ou mauvais pour eux.