Le sevrage des chats : quand et comment ?

Le sevrage du félin nouveau-né est une étape critique de son développement. Cela doit être fait progressivement, car de nombreux chats n'acceptent pas d'aliments solides pendant leurs premières semaines de vie.
Le sevrage des chats : quand et comment ?

Dernière mise à jour : 25 avril, 2021

Le lait maternel est la principale source de nutriments pour les chats jusqu’au sevrage. Le produit laitier sécrété par les mamelons de la mère a un excellent contenu calorique – 106 kcal pour 100 g – et 40 % de protéines brutes. Pour vous donner une idée, la même quantité de lait de vache contient 65 kcal et 27 % de protéines.

Le lait pour chat est plus économe en énergie que tout aliment synthétique. De plus, le colostrum – le premier lait maternel – contient des enzymes, des facteurs de croissance et des anticorps, qui permettent au système immunitaire des nouveau-nés – faibles dans un environnement rempli de d’agents pathogènes – de démarrer.

Pour toutes ces raisons, le lait maternel apporte énergie et immunité à part égale. Si cette période aussi naturelle qu’essentielle à la vie du chat est coupée prématurément, il peut subir de graves complications tant à court qu’à long terme. Sur la base de cette prémisse, nous vous présentons comment le sevrage des chats devrait se dérouler.

Le meilleur moment pour sevrer les chats

Bien qu’il soit souvent difficile d’estimer une durée exacte, après la fécondation, la gestation d’une chatte dure entre 63 et 67 jours. En raison du cycle d’ovulation de la femelle et du temps de viabilité des spermatozoïdes du mâle, il est possible pour un félin de donner naissance à une portée avec des chiots de père différent.

En moyenne, une chatte donne naissance à 4 à 6 chiots, bien qu’il ne soit pas rare qu’un écart par rapport à la moyenne se produise. Il est courant que la mère rejette la nourriture pendant les 12 premières heures, mais dès la naissance de la portée, la période de lactation commence. Elle dure en moyenne 8 semaines.

La nature est sage : la progéniture subit donc une série de changements physiologiques indiquant qu’il est temps de mettre fin à la lactation. Entre la 3ème et 4ème semaine, les chatons ouvrent les yeux, acquièrent le sens de la vision et commencent à montrer de légères capacités motrices. Ils commencent donc à sortir du repaire.

Cette période marque le début du sevrage, car la mère commence à apporter des proies mortes à la portée vers la 5ème semaine. Quoi qu’il en soit, cela ne signifie pas qu’à ce stade, vous devez séparer la progéniture de la mère, loin de là. Le processus doit être lent et progressif.

Une portée de chats.

Les étapes du sevrage

 Cependant, les jeunes doivent rester avec leur mère et leurs frères et sœurs. Le sevrage peut être réalisé progressivement de la manière suivante:

  1. Il faut commencer à offrir aux chatons des aliments solides spécifiques en tant que suppléments. Ils ne doivent donc en aucun cas remplacer le lait.
  2. Pour rendre ces aliments plus digestes, faites-les tremper dans de l’eau tiède. Si vous faites un mélange sous forme de purée, les nouveau-nés pourront manger plus facilement des aliments solides.
  3. Offrez-leur une assiette de nourriture humide 2-3 fois par jour. Ils sauront quel est le meilleur moment pour effectuer la transition complète.
  4. S’ils ont du mal à changer leur régime alimentaire, mettez les chatons dans une pièce où se trouve à leur disposition la nourriture mélangée à de l’eau tiède pendant une heure par jour. Cela les aidera à accepter les aliments solides.

S’ils jouent d’abord avec la nourriture ou la jettent par terre, ne désespérez pas. Gardez à l’esprit qu’ils doivent associer la nourriture à ce qu’elle est vraiment et, malheureusement, cela peut prendre un certain temps. Faites preuve de patience et de gentillesse, car la réprimande ne mènera nulle part.

Le sevrage se termine au cours de la sixième semaine. Il peut être maintenu pendant les 8 premières semaines si les chatons restent avec leur mère.

Élevage de chat persan Chinchilla.

Les effets du sevrage prématuré

Comme l’indique un article scientifique publié dans la revue Nature, le sevrage précoce peut avoir de nombreux effets négatifs sur les félins. Si le bébé est séparé de sa mère prématurément, il sera plus sujet à l’anxiété, aux comportements agressifs et aux mouvements répétitifs.

Par conséquent, il est recommandé de ne pas le séparer complètement de la mère avant l’âge de 8 semaines. Si vous respectez le temps de lactation et de socialisation du félin, vous minimiserez les risques qu’il ait des comportements conflictuels à l’âge adulte.

It might interest you...
L’océan contient 200000 nouveaux types de virus différents, selon la science
My AnimalsLisez-le dans My Animals
L’océan contient 200000 nouveaux types de virus différents, selon la science

Une expédition scientifique qui a parcouru la planète de pôle en pôle a découvert l'existence de près de 200 000 nouveaux types de virus.



  • Ahola, M. K., Vapalahti, K., & Lohi, H. (2017). Early weaning increases aggression and stereotypic behaviour in cats. Scientific reports, 7(1), 1-9.
  • Adkins, Y., Zicker, S. C., Lepine, A., & Lönnerdal, B. (1997). Changes in nutrient and protein composition of cat milk during lactation. American journal of veterinary research, 58(4), 370-375.
  • Jacobsen, K. L., DePeters, E. J., Rogers, Q. R., & Taylor, S. J. (2004). Influences of stage of lactation, teat position and sequential milk sampling on the composition of domestic cat milk (Felis catus). Journal of animal physiology and animal nutrition, 88(1‐2), 46-58.