Adresser une lettre à son chien décédé

Votre chien est décédé et vous êtes inconsolable ? Peut-être cela pourrait-il vous aider que de lui écrire une lettre !
Adresser une lettre à son chien décédé

Dernière mise à jour : 20 décembre, 2018

Sur les réseaux sociaux, nous pouvons trouver des exemples de lettre adressée à un chien décédé. En effet, ce type de lettre témoigne de l’affection que ses propriétaires avaient pour lui, mêlée de douleur.

Exemple de lettre adressée à un chien décédé

“J’ai décidé de me rendre dans un refuge pour trouver un chien âgé de pas plus de deux mois. En effet, j’en ai parcouru plusieurs. Les exigences demandées étaient les mêmes que si j’adoptais un enfant. Je ne le comprenais pas. Enfin, fatigué et lassé de chercher et de ne pas trouver de chiot, j’étais prêt à abandonner.

adresser une lettre à son chien décédé

Je suis retourné dans l’un des refuges, j’ai marché le long des cages jusqu’à ce qu’un petit soupir attire mon attention. Je me suis retourné pour voir et tu étais là, avec ces yeux bruns intenses, presque noirs. Puis, tu m’as regardé et j’ai senti quelque chose dans mon cœur. Alors, j’ai commencé les démarches pour t’emmener à la maison avec moi. La dame qui s’est occupée de toi m’a annoncé que tu avais beaucoup souffert. En effet, tu avais rencontré des personnes très cruelles qui t’avaient fait du mal et que ton esprit avait presque disparu.

J’écris cette lettre pour te dire merci, merci de m’avoir sauvé des ténèbres. Merci d’avoir rempli ma vie de joie avec tes jeux et tes manies. Par exemple de cacher des chaussettes puis de jouer avec elles. Merci de m’avoir fait voir que ce n’était pas moi qui t’avais sauvé la vie, mais que c’est toi qui avais sauvé la mienne. En effet, tu m’as donné l’occasion d’aimer vraiment. Cette lettre t’es dédiée, à toi mon grand ami qui, un jour, a rempli mes journées de lumière et qui maintenant illumine le ciel de ses grands yeux marron intense.

Je ne sais pas où tu es. Cependant, je veux que tu saches à quel point tu nous manques. En effet, nous avons tout fait pour prendre soin de toi et t’aimer, parce que tu faisais partie de nous. S’il y a un paradis dans l’au-delà, Dieu t’a sûrement emmené avec lui, pour ta gentillesse et ton affection. Pour ce regard tendre dans vos petits yeux qui devenaient de plus en plus tristes.

J’ai encore un souvenir très vif du vendredi soir et du samedi matin. En effet, mon intention était de passer toute la nuit à te caresser, à parler et à pleurer à tes côtés. Mais tu étais si calme. Tu dormais sans douleur, sans convulsions, après tant de jours, que je préférais ne pas te déranger. Je me souviens encore qu’avant de t’amener à la clinique, tu as dit au revoir avec de petits gémissements. De plus, nous t’avions administré des sédatifs afin de pouvoir t’amener dans endroit que tu détestais tant, chez le vétérinaire. Merci d’avoir dit au revoir, petit frère.

Émotions et culpabilité

Il existe de nombreux cas de propriétaires qui sont surpris par les émotions qu’ils peuvent ressentir face au décès de leur chien. En effet, des sentiments tels que le souvenir de la fidélité, de la culpabilité, du chagrin, de l’impuissance, etc., sont courants. Nous nous souvenons seulement que notre chien faisait partie de notre vie, de notre routine et de notre maison.

Cependant, nous ne devrions pas avoir honte de ressentir de la douleur et de pleurer pour un être qui nous accompagne depuis si longtemps. Nous l’avons vu grandir depuis l’enfance, se développer, etc. En effet, dans ces moments, il est très positif de parler de notre animal et de ce que nous ressentons du fait de son absence avec ceux qui savent nous comprendre. De plus, ce genre de lettre peut être très utile pour comprendre la situation et l’accepter.

Le processus que nous suivrons sera un ajustement émotionnel, après la perte d’un être cher. Différentes émotions vont se manifester. Ainsi, nous traversons diverses étapes. Telles que le déni (la phase dans laquelle nous refusons d’accepter que notre animal de compagnie n’est plus qui ne reviendra jamais). La colère (envers nous-mêmes et envers les autres, des sentiments tels que la rage, la fureur, l’emportement, etc., lorsque nous réalisons que cela s’est passé, que c’est réel). La phase dans laquelle nous nous blâmons pour ce qui est arrivé, etc.

Après ces phases vient la dépression, dans laquelle nous nous sentons angoissés. Nous ressentons de la peur, avec un sentiment de grande douleur. En effet, nous nous souvenons de la maladie de notre ami, s’il avait un cancer, etc. Enfin, nous commençons à prendre conscience que la perte est irrévocable mais que la vie continue.

Au cours de la phase d’acceptation, nous commençons à nous sentir prêts à reprendre nos vies de manière calme. Cela ne signifie pas que nous ne pensons plus à eux (d’une certaine manière, ils seront toujours dans notre pensée), mais que nous pouvons continuer à accepter le fait qu’ils ne seront plus jamais à nos côtés.

Se rappeler les bons moments grâce à la lettre

adresser une lettre à son chien décédé

Bien que ce ne soit pas facile, nous ne devons pas nous laisser submerger par l’amertume. Dans ces moments de grande tristesse, il est très positif de penser aux jours que nous avons partagés avec notre chien. Rappelez-vous des moments très agréables. Des moments où vous avez apprécié leur loyauté. Il faut alors essayer de conserver ces sentiments qui ont été nombreux et dont les bons moments partagés seront toujours présents. Au fil du temps, la sensation de tristesse disparaît.

Remplacer un chien par un autre

Ce n’est pas une bonne idée de remplacer immédiatement un chien décédé par un autre. Si vous n’avez pas laissé passer le temps, il sera très difficile d’apprécier le nouveau compagnon. En effet, vous êtes très ému de la disparition du chien que vous venez de perdre. De plus, chaque chien est unique, avec une personnalité différente et un comportement très particulier.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi le décès de son animal de compagnie est-elle aussi difficile à surmonter que celle d’un proche ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Pourquoi le décès de son animal de compagnie est-elle aussi difficile à surmonter que celle d’un proche ?

Comment surmonter le décès de son animal de compagnie ? Il est parfois difficile de savoir comment aller de l'avant après le départ de son compagnon.