Animaux transgéniques : définition et caractéristiques

Les animaux transgéniques sont ceux qui portent en majorité l'ADN reçu d'autres congénères.
Animaux transgéniques : définition et caractéristiques

Dernière mise à jour : 18 janvier, 2019

Le clonage d’animaux est l’une des avancées scientifiques les plus polémiques de ces dernières années. Nonobstant, la possibilité d’obtenir des animaux transgéniques à partir d’un clonage a joué un rôle prépondérant dans la médecine actuelle.

Le traitement de plusieurs maladies a considérablement progressé grâce à la transgénèse. Pourtant elle reste encore méconnue du grand public. C’est pourquoi nous allons mieux vous expliquer ce qu’est le clonage, comment obtenir des animaux transgéniques et quels sont les avantages et inconvénients de cette méthode.

Qu’est-ce que la transgénèse et comment obtenir des animaux transgéniques ?

La transgénèse ou clonage repose sur un procédé à travers lequel on réalise le transfert de l’information génétique d’un organisme à l’autre. Lorsqu’on parle d’animaux transgéniques, on fait référence au transfert d’ADN.

Généralement, on ne transfère ni le code ni le matériel génétique intégral d’un individu à d’autres. Avant de mener à bien ce processus, les scientifiques se chargent de sélectionner, extraire et isoler certains gènes.

Les descendants obtenus par transgénèse sont considérés comme des organismes ou des êtres transgéniques. Autrement dit, les animaux transgéniques peuvent être définis comme tous ceux qui présentent une caractéristique génétiquement modifiée.

animaux transgéniques

Peut-on cloner tous les animaux ?

En théorie, il est possible de cloner tout être vivant possédant un code génétique. En conséquence, tous les animaux, même les êtres humains, pourraient théoriquement être soumis à la transgénèse.

Aujourd’hui, on utilise différentes espèces pour la réalisation de transgénèses en laboratoire. Cela va de tous petits insectes et parasites, en passant par les poissons, oiseaux et reptiles, jusqu’à des mammifères comme les chèvres, singes, cochons, brebis, rats, lapins, etc.

Nonobstant, les souris restent les animaux les plus utilisés dans les expériences de transgénèse. Cela se justifie en partie par leur petite taille, leur manipulation simple et un bonne capacité d’adaptation à la vie en captivité.

La brebis Dolly et le clonage au centre de toutes les attentions

La brebis Dolly restera certainement l’animal transgénique le plus célèbre de l’histoire. Clonée en 1996, Dolly a été le premier animal cloné à partir du matériel génétique du noyau de cellules adultes.

Malgré sa célébrité, Dolly n’a pas vraiment été le premier animal cloné de l’histoire de la science. Les grenouilles ont subi les premières un processus de transgénèse, dans les années 50.

animaux transgéniques

La naissance de Dolly a suscité de nombreux débats et popularisé le clonage dans le monde entier. Aujourd’hui encore il s’agit d’un sujet très controversé, qui alimente des polémiques même parmi les scientifiques.

Avantages et inconvénients de la transgénèse

Lorsque nous évoquons un sujet aussi controversé que la transgénèse et les animaux transgéniques, il est essentiel d’évaluer ses avantages et bénéfices, tout autant que ses risques éventuels. De cette façon, nous pourrons maintenir une perspective plus rationnelle et éclairée sur un thème aussi important.

Avantages de la transgénèse

  • Différentes études et recherches menées pour étudier et améliorer la transgénèse, ces études ont permis d’accroître considérablement les connaissances sur la configuration génétique de nombreuses espèces.
  • Une meilleure connaissance du génome permet d’avancer dans le développement de nouveaux traitements pour de nombreuses maladies qui affectent les animaux et l’homme, comme le cancer.
  • La production de médicaments a également pu évoluer grâce aux expériences avec des animaux transgéniques. Une grande partie des médicaments de dernière génération ont été produits grâce aux avancées en matière de manipulation génétique.
  • La transgénèse pourrait révolutionner le système actuel de transplantation d’organes et de tissus. Actuellement, les patients qui ont besoin d’un don sont soumis à une longue attente. Elle favorise aussi l’obtention de cellules souches pour les thérapies cellulaires régénératives.
  • Les techniques de clonage peuvent aussi rendre viable la création d’une banque génétique. Cela éviterait la disparition de nombreuses espèces de nos écosystèmes en raison des activités de l’homme.

Inconvénients et risques de la manipulation génétique

  • Les animaux transgéniques peuvent s’avérer plus vulnérables aux réactions allergiques, entre autres, par l’expression de certaines protéines qui ne faisaient pas partie de l’information génétique originelle.
  • Il n’est pas encore possible de prévoir avec certitude le lieu exact qu’occupera le nouveau gène dans le génome de l’organisme transgénique. Par conséquent, il n’est pas toujours évident de prévoir le résultat final de la transmission de gènes d’un individu à un autre.
  • Les populations d’animaux transgéniques devraient être strictement contrôlées pour ne pas menacer les espèces autochtones de chaque écosystème.
  • L’utilisation d’êtres vivants pour ces expériences pose des questions éthiques. On débat donc sur les limites de la science et de l’action de l’homme, sur les autres formes de vie et la nature.