D'où viennent les oiseaux ?

06 janvier, 2019
Vous souhaitez découvrir avec nous l'origine des oiseaux et de leur vol ? Nous allons remonter à l'ère des dinosaures, préparez-vous !
 

L’origine des oiseaux et de leur histoire évolutive représentent l’un des plus grands mystères auxquels font face les archéologues et les biologistes. Vous souhaitez découvrir ce que nous savons jusqu’à présent?

L’origine des oiseaux

Aujourd’hui, un certain consensus s’impose : les oiseaux descenderaint des dinosaures. Plus précisément, du groupe des coelurosauria qui comprend des espèces très proches des oiseaux actuels. C’est notamment le cas du célèbre vélociraptor.

Le premier chainon manquant qui nous montre l’origine des oiseaux est le célèbre archéoptéryx. Ce dinosaure présentait des caractéristiques intermédiaires entre les oiseaux modernes et les dinosaures à plumes. Cet animal possédait des dents pointues, mais aussi de longues plumes et la capacité de voler.

L’étude de l’origine des oiseaux a commencé en parallèle avec les publications de Darwin. Un an après la publication de L’Origine des espèces, on a découvert la première plume fossilisée. A partir de là, de nombreuses théories sont apparues et de nombreux liens ont été établis pour expliquer l’origine des oiseaux.

origine des oiseaux : étourneaux dans le ciel
 

Origine des oiseaux : en quoi ressemblent-ils aux dinosaures ?

L’une des caractéristiques qui relient les dinosaures aux oiseaux est la présence des plumes. Même si certains dinosaures avaient des plumes filamenteuses très basiques, d’autres possédaient des plumes presque aussi complexes que celles des oiseaux.

Toutefois, le lien entre les dinosaures et les oiseaux est encore plus évident au niveau de leur squelette. Leurs squelettes présentent en grande partie des similitudes, surtout au niveau du furcula et du bréchet, des os indispensables aux oiseaux. Quant à leurs poumons, les scientifiques ont découvert avec surprise que les dinosaures carnivores possédaient des sacs alvéolaires similaires à ceux des oiseaux. Ils pensent même que les dinosaures avaient les mêmes habitudes de sommeil que de nombreux oiseaux. Selon eux, les dinosaures plaçaient leur tête sous leurs ailes pour la garder bien au chaud.

La biologie et le comportement des dinosaures donnent aussi des pistes sur l’origine des oiseaux. De fait, aussi bien les dinosaures que les oiseaux produisent de la moelle osseuse, un tissu riche en calcium qui leur permet de fabriquer la coquille de leur œufs.

On a d’ailleurs découvert de nombreux fossiles de dinosaures en train d’incuber leurs progénitures. De plus, l’absence de dents des petits à un âge précoce suppose que les parents régurgitaient leur nourriture pour la donner à leurs petits. On a même retrouvé des cailloux dans le système digestif de certains dinosaures. Ces cailloux les aidaient à digérer, un peu comme le fait le gésier des oiseaux.

 
origine des oiseaux : fossile de ptérosaure

L’origine du vol des oiseaux

Mais si les oiseaux descendent bien des dinosaures, comment leur vol a-t-il évolué ? Il convient de rappeler que les ptérosaures ne sont pas des dinosaures. Il existe donc deux hypothèses : soit les dinosaures qui couraient ont commencé à se servir de leurs ailes pour avoir plus d’équilibre, soit les dinosaures arboricoles les ont utilisées pour contrôler leurs sauts.

Dès lors, leurs ailes ne leur servaient donc au départ pas à voler. Leurs membres antérieurs auraient évolué pour d’abord permettre à ces animaux de trouver un meilleur équilibre, avant de leur permettre d’amortir leurs chutes. Les dinosaures se sont ensuite servi de leurs ailes pour planer légèrement. Enfin, le processus évolutif a permis aux descendants de ces animaux de voler.

Lors de l’extinction des dinosaures, certains de ces animaux ont réussi  à survivre au cataclysme. Leurs descendants ont donné naissance aux oiseaux, des animaux qui sont parvenus à conquérir tous les écosystèmes de la planète. N’est-ce pas merveilleux ?

 

 
  • Feduccia, A. (1999). The origin and evolution of birds. Yale University Press.