La domestication du cochon

La domestication du cochon remonte à plus de 13 000 ans. Les cochons asiatiques furent les premiers introduits en Europe, où ils se sont croisés avec des sangliers.
La domestication du cochon

Dernière mise à jour : 25 janvier, 2019

La relation entre l’homme et le cochon remonte à des milliers d’années, et on pense qu’elle a commencé dans deux régions différentes.

Il s’agit d’un animal très intelligent, même si, comme d’autres animaux de la ferme, il fait l’objet de peu d’études. Les cochons comptent parmi les animaux les plus intelligents au monde et adoptent des conduites étranges. Par exemple, ils fabriquent naturellement des nids avant même la mise bas.

Domestiquer le cochon

Il y a environ 13 000 ans, la domestication du cochon naissait en Anatolie. On estime qu’un événement similaire s’est produit dans la vallée du Mékong il y a près de 8 000 ans, comme ce fut le cas pour d’autres espèces comme les moutons. Certains auteurs pensent qu’un processus de ce type a eu lieu en Europe, mais ce qui est sûr c’est qu’une part importante de l’ADN des cochons asiatiques perdure en Europe.

Ainsi, les cochons asiatiques auraient été introduits en Europe et croisés avec des sangliers. Une étude récente a analysé les gènes de plus de 600 cochons venant d’Asie et d’Europe. Elle en a conclu que les cochons européens ont un ADN correspondant à plusieurs populations distinctes.

Il s’agit d’une espèce avec une bonne capacité d’adaptation car elle est omnivore. Ainsi, elle a pu s’adapter à des lieux aussi divers que l’archipel de Chiloé, où elle se nourrit d’algues et de mollusques.

domestiquer un cochon

L’expansion du cochon

L’arrivée du cochon en Amérique sera bien postérieure, et sera le fait d’explorateurs comme Eduardo de Soto. Curieusement, la domestication du cochon a fait de cet animal une véritable espèce exotique envahissante en s’échappant et s’adaptant à de nouveaux écosystèmes. De plus, cela a eu pour conséquence de déranger les natifs.

Actuellement, de nombreux Etats américains partent à la chasse aux cochons sauvages, tout comme ceux croisés avec un sanglier, qui causent de nombreux dommages. Le succès de cet animal porte sa population à un milliard d’individus sur la planète. En Chine, par exemple, il y a 454 millions de cochons. En revanche, ils sont 59 millions aux États-Unis et 23 millions en Espagne.

domestiquer un cochon à la ferme

Particularités du cochon

On a très longtemps utilisé les cochons pour leur viande. À l’inverse, certains peuples l’ont adopté pour fabriquer des outils, des pinceaux et même des écus. Dans certains pays comme la Chine ou l’Inde, on nourrissait même ces animaux avec des excréments humains et les restes dans ce qu’on appelait les pig toilets.

Les cochons sont des animaux très spéciaux. Qui plus est, grâce à une mutation, ils sont immunisés contre le venin de serpent, tout comme les oursins et les mangoustes. Cette mutation sur un récepteur fait que la neurotoxine de nombreux serpents ne peut pas s’associer à leurs cellules cibles.

Les cochons ont atteint la péninsule ibérique probablement lors de la période Néolithique, sous deux espèces principales : le tronc ibérique et le porc celte. Le premier a notamment donné naissance au cochon ibérique. De plus, il est à l’origine d’autres races comme le cochon de Murcie ou le cochon noir des Canaries. En revanche, les races de la branche celte apparaissent plutôt dans le Nord de l’Espagne. Les plus connues sont le Gochu Asturcelta ou le cochon celte gallois.