Le chien chanteur de Nouvelle-Guinée n'a pas disparu

18 décembre, 2020
Depuis des dizaines d'années, on entend parler d'animaux étonnants qui se sont éteints, comme ce fut le cas - jusqu'à aujourd'hui - du Chien chanteur de Nouvelle-Guinée. Heureusement, il a été reporté en septembre de l'année 2020 que cette espèce ne s'est pas éteinte comme on le croyait.

Connaissez-vous le Chien chanteur de Nouvelle-Guinée ? Savez-vous comment il a échappé à l’extinction ? Dans cet article, nous répondons à ces questions. Nous vous donnons aussi des détails sur cet animal singulier et sur son don.

Le Chien chanteur de Nouvelle-Guinée tient bon

Selon un article publié le 3 septembre 2020, le Chien chanteur de Nouvelle-Guinée a de nouveau été aperçu. Il s’agit d’un événement d’importance vitale pour l’écosystème, car on croyait que cette espèce s’était éteinte dans la nature au début du XXe siècle.

Par ailleurs, les sources précisent que des spécimens sauvages de cette race avaient été observés en 2016 dans leur environnement naturel. Plus précisément, quinze spécimens avaient été localisés dans l’est de la Nouvelle-Guinée, en Indonésie.

Il s’agit d’une grande nouvelle pour le reste des descendants de cette espèce évoluant dans les zoos ou les centres de conservation. La présence de spécimens sauvages permet de limiter la consanguinité des spécimens en captivité.

Il a fallu faire une seconde expédition en 2018 pour prélever des échantillons biologiques de ces animaux. Le but était de faire une analyse génétique des individus pour confirmer si l’espèce trouvée correspondait bien à la race du Chien chanteur.

Bien que le résultat ait été affirmatif, il faut souligner que le génome trouvé ne correspond qu’à 70 % à celui de l’espèce sauvage d’origine. Les experts pensent que cela est dû à un croisement avec huit autres types de chiens américains sur plusieurs générations.

Un Chien chanteur qui semble effrayé.

L’expédition de 2018 a ainsi permis de réaliser un rapport sur les mesures physiologiques de ces chiens. Grâce à ce suivi continu, les chercheurs ont pu obtenir des informations sur l’état de santé et les conditions physiques de ces spécimens sauvages.

Mais la tâche des experts ne s’est pas arrêtée là. Ils ont également ajouté des balises GPS sur deux d’entre eux pour pouvoir connaître leurs déplacements et leurs habitudes. Bien entendu, il était essentiel d’étudier ces chiens sauvages de toutes les manières possibles pour éviter qu’ils ne disparaissent à nouveau.

Grâce à cette recherche, on peut espérer générer une vraie population de Chiens chanteurs de Nouvelle-Guinée. Grâce à l’application de mesures appropriées, on s’attend à ce que cet animal si exotique – tout comme son cri particulier – puisse à nouveau être apprécié dans la nature dans quelques années.

Quelques faits curieux

Maintenant que nous vous avons donné les dernières nouvelles au sujet de cet animal particulier, il est temps d’évoquer quelques caractéristiques typiques de ce chien fascinant. Poursuivez donc votre lecture.

L’origine du Chien chanteur de Nouvelle-Guinée

Le nom scientifique du Chien chanteur de Nouvelle-Guinée est Canis lupus hallstromi ou Canis familiaris hallstromi. Comme son nom l’indique, ce canidé est originaire de Nouvelle-Guinée.

Cette espèce de chien est notamment présente dans la moitié occidentale de la Nouvelle-Guinée qui appartient à l’Indonésie. Cette moitié porte le nom de la Papouasie. Des spécimens de l’espèce y ont été signalés pour la première fois par écrit en 1897.

La découverte récente de spécimens de cette espèce fait la joie de la population de cette île. Les habitants craignaient, en effet, que la race du Chien chanteur de Nouvelle-Guinée ait disparu en raison de la perte de son habitat naturel et des croisements avec les chiens sauvages des villages.

Quant à leur position phylogénétique, il semble que ces chiens soient apparentés au dingo. Cela implique que, sur le plan de l’évolution, ils sont apparus sur l’arbre de la vie avant les chiens d’aujourd’hui.

Connaître les particularités de ces espèces plus “ancestrales” est un moyen de compléter les connaissances actuelles sur les précurseurs des chiens domestiques. Cela permet aussi de compléter celles sur les différentes races de chiens qui vivent aujourd’hui dans les foyers du monde entier.

Son comportement

Après avoir étudié leurs habitudes, les chercheurs ont conclu que ces chiens sont extrêmement intelligents, car ils ont été capables de s’adapter aux changements que leur habitat a subi au cours des dernières décennies.

Une autre caractéristique frappante de cet animal est qu’il apprécie les lieux en altitude. Il possède en effet de bonnes aptitudes pour l’escalade.

Enfin, il est intéressant de savoir que ces chiens tournent la tête d’une manière spécifique pour communiquer entre eux. Mais ils n’utilisent pas seulement leur tête pour cela. Leur longue queue incurvée et mobile joue aussi un rôle dans la communication. Aussi, grâce à leur pelage, ils sont capables de se repérer les uns les autres de loin.

Un chien qui chante ?

Cet animal étant appelé le Chien chanteur de Nouvelle-Guinée, il nous faut expliquer la raison de ce curieux surnom. Le hurlement de ce chien est en fait similaire à celui des loups, mais il a une caractéristique unique. C’est dans cette caractéristique que réside son authenticité : ce chien a la capacité de moduler son propre hurlement.

Etant capable de contrôler le ton de ses vocalisations, cet animal donne l’impression qu’il chante quand il hurle. Suite à l’analyse de leur chant par le biais de sonagrammes, il semble que ce mode de communication entre chiens chanteurs se rapproche de celui des baleines à bosse.

Cependant, bien que nous tendions à humaniser les caractéristiques frappantes de certains animaux, leurs noms ne doivent pas être pris à la lettre. Mais il est certains que par rapport aux autres spécimens appartenant au genre Canis, d’une certaine manière, cette espèce chante.

Un Chien chanteur assis.

Comme nous venons de le voir, certains animaux que l’on croyait éteints ne le sont peut-être pas vraiment. C’est le cas du Chien chanteur de Nouvelle-Guinée qui était considéré comme disparu depuis le milieu du XXe siècle.

Heureusement, on continue aujourd’hui de trouver dans la nature des populations génétiquement stables de cette espèce. A nous d’agir maintenant pour empêcher leur disparition.

  • Rare ‘singing’ dog, thought to be extinct in wild for 50 years, still thrives. CNN News. Recogido a 11 de octubre de 2020 en: https://edition.cnn.com/2020/08/31/asia/singing-dog-found-in-wild-scn-trnd/index.html
  • Mitochondrial DNA data indicate an introduction though Mainland Southeast Asia for Australian dingoes and Polynesian domestic dogs. The Royal Society Publishing, Biological Sciences. Recogido a 11 de octubre de 2020 en: https://royalsocietypublishing.org/doi/full/10.1098/rspb.2011.1395?sid=0b0c1b0d-ccc2-421c-bf94-7fe03c747cef