Le chien de Vladimir Poutine "effraie" les journalistes japonais

24 avril, 2019
Saviez-vous que Poutine avait un chien nommé Yume ?

Le président russe possède un chien de race Akita Inu, d’origine japonaise (il le reçut comme cadeau en 2012). Il démontre avec lui son “pouvoir” et ce que signifie la crainte. Lors d’une interview, le chien de Vladimir Poutine a effrayé un groupe de journalistes. Poursuivez votre lecture !

Yume, le chien de Vladimir Poutine qui effraie la presse

Peu de temps avant une visite officielle au Japon, le président russe Vladimir Poutine montra son chien nommé Yume. Il s’agit d’un chien de race Akita Inu, qu’il a présenté à deux journalistes japonais qui l’ont interviewé au Kremlin de Moscou.

Akita Inu chien de Vladimir Poutine

La soudaine apparition de la mascotte officielle a un peu effrayé les journalistes. Vladimir Poutine a ensuite déclaré que les journalistes voulaient voir Yume, et il a alors décidé de leur présenter directement.

Les journalistes japonais ont déclaré : “Nous sommes très heureux de constater que Yume l’est également, mais il nous a surpris et un peu effrayés au début de notre rencontre avec le président”. Poutine a alors reconnu qu’il était “responsable de leur frayeur” et que sa chienne était très stricte.

Le président a justifié la réaction de l’animal par le fait que de nombreuses personnes étaient présentes, que l’endroit était rempli d’équipements techniques et de bruits qu’il ne connaissait pas. Il se sentait tout de même satisfait de son amie à quatre pattes car elle avait parfaitement rempli son rôle de protection.

Cette chienne a été offerte au président russe en 2012. Il s’agissait d’un gage de reconnaissance pour l’aide qu’aa apporté la Russie au Japon suite au tsunami dévastateur de 2011. Les représentants de la préfecture d’Akita lui ont remis la chienne, que Poutine nomma Yume.

En grandissant, la chienne est devenue la meilleure amie du président. C’est pourquoi elle le défend toutes griffes dehors (si nécessaire).

Quelques caractéristiques des Akita Inu

chien de Vladimir Poutine

Cette race d’origine japonaise fait partie du patrimoine national du Japon (à l’instar des sumos et des geishas). Il s’agit d’un chien très apprécié car il constitue un porte bonheur, un talisman. Son nom, Akita, lui vient de la préfecture du même nom située sur l’île de Honshu. “Inu” signifie par ailleurs « chien » en japonais.

Les Akita Inu ont été découvert pour la première fois au 15ème siècle (bien que certains prétendent qu’il en existait déjà il y a 4000 ans). Ils étaient au début utilisés comme chien de chasse. Puis par les guerriers, pour défendre et attaquer. Les femelles Akita ont été croisées avec des bergers allemands pendant la Seconde Guerre mondiale. Leurs chiots se sont vendus aux États-Unis. Il s’agit là de l’origine de la race Akitan nord-américaine.

Ces chiens ont une constitution robuste et compacte. Ils possèdent par ailleurs de petites oreilles arrondies, une épaisse queue courbée vers le haut, des membres puissants, des os lourds et un pelage lisse et fin (il est nécessaire de les brosser tous les jours). Les Akita Inu sont de couleurs blanc, gris, beige et tigré.

En ce qui concerne son comportement, il s’agit d’un animal docile, indépendant et actif. Il est très obéissant, mais pas soumis. Une de ses principales qualités est la fidélité à son maître. Il se sent vraiment attaché à ce dernier et peut se méfier de toutes les autres personnes. L’Akita Inu est en outre un excellent gardien. Il dispose en effet de la capacité à rester patient lors de situations stressantes.

Ce sont des chiens de grande taille mais susceptibles de vivre dans des endroits pas exigus dès lors qu’ils peuvent faire de l’exercice au quotidien. Ils n’aboient pas beaucoup et défendent activement leur territoire. Le Akita Inu apprend vite, est vigoureux, aime les enfants et devient le leader dominant s’il est en présence d’autres chiens. Enfin, il ne détruit généralement pas les objets lorsqu’il est un chiot.

Source d’images : laprensa.peru.com