Le tatou tronqué : tout sur cette espèce animale

En raison de son aspect minuscule et rosé, le tatou tronqué peut sembler être un animal fantastique. Mais c'est loin d'être le cas...
Le tatou tronqué : tout sur cette espèce animale

Dernière mise à jour : 26 février, 2019

L’animal que nous vous présentons dans cet article n’est pas familier du tout. Certes. Il s’agit en effet de l’une des espèces les plus rares et extraordinaires qui vivent actuellement sur la planète. Nous faisons ici référence au tatou tronqué, un animal aussi curieux que difficile à observer.

Qui est le tatou tronqué ?

Appartenant à la famille des dasypodidae, le tatou tronqué (Chlamyphorus truncatus) ou tatou nain d’Argentine a été décrit pour la première fois autour de 1825. Son nom original (pichiciego) provient de la langue mapuchepichi s’utilisant pour désigner quelque chose de petit, et ciego signifiant “aveugle”.

Considéré comme le plus petit spécimen du groupe des tatous, sa taille varie entre 7 et 11 centimètres. Son corps est recouvert d’une fourrure blanche et soyeuse. Mais sans aucun doute, sa caractéristique la plus remarquable est l’armure rosée qui recouvre la partie supérieure de son corps, aussi bien chez les petits que chez les adultes. Par ailleurs, le bord de la carapace n’est pas fixe, ce qui permet de distinguer clairement le pelage blanc qui l’aide à se protéger du froid.

La queue du tatou tronqué possède la forme d’un diamant, contrairement à celle des autres espèces qui est large et pointue. On a pu observer que cet animal se sert de sa queue pour se déplacer : il l’utilise comme si elle était une patte supplémentaire.

Est-il réellement aveugle ?

Malgré son nom, le tatou tronqué n’est pas complètement aveugle. Ces petits mammifères nocturnes ne sont pas capables de distinguer les formes ni les contours mais leurs yeux leur permettent de détecter des changements de lumière. Cette capacité visuelle est une adaptation à la vie souterraine.

tatou tronqué

 

Vivant la plupart du temps sous terre et ayant une vision limitée, le tatou tronqué se sert de son odorat pour se nourrir de petits invertébrés tels que les fourmis et les vers.

Le reste de son alimentation omnivore se compose de plantes et de racines. Mais elles sont méconnues à cause de leur difficulté à les étudier en profondeur.

Habitat et comportement du tatou tronqué

Cet animal vit dans les régions centrales d’Argentine. Il a une prédilection pour les zones arides et sèches. Ou les plaines sablonneuses où abondent les arbustes et les cactus. Il est très difficile de le voir. En effet, il n’existe pas beaucoup de détails sur son habitat.

Le tatou tronqué est un animal qui ne tolère pas trop le stress ou la présence d’autres animaux. Quand il se sent menacé, il utilise ses griffes pour creuser la terre à toute vitesse et enterrer son corps en entier.

Énormément de choses sont encore inconnues au sujet du tatou tronqué. Par exemple, ses habitudes de reproduction ou sa population. Il est donc difficile de dire avec certitude s’il est en voie d’extinction. Quoi qu’il en soit, cet animal est un exemple supplémentaire démontrant le fait que la nature nous réserve toujours des surprises.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Le gorgebleue à miroir : caractéristiques de ce merveilleux oiseau
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Le gorgebleue à miroir : caractéristiques de ce merveilleux oiseau

Comme son nom l'indique, le gorgebleue à miroir possède un plumage bleuté - entre autres - sur la gorge. Apprenez-en plus sur lui dans cet article.



  • Superina, M. (2011). Husbandry of a pink fairy armadillo (Chlamyphorus truncatus): case study of a cryptic and little known species in captivity. Zoo biology30(2), 225-231.
  • Borghi, C. E., Campos, C. M., Giannoni, S. M., Campos, V. E., & Sillero-Zubiri, C. (2011). Updated distribution of the pink fairy armadillo Chlamyphorus truncatus (Xenarthra, Dasypodidae), the world’s smallest armadillo. Edentata12, 14-19.