Le verdier d'Europe : caractéristiques, comportement et habitat

Le verdier d’Europe est capable d'imiter le chant d'autres oiseaux et se distingue par ses curieux sauts lors de la parade nuptiale.
Le verdier d'Europe : caractéristiques, comportement et habitat

Dernière mise à jour : 23 janvier, 2019

Le verdier d’Europe ou commun est l’une des espèces de petits oiseaux les plus répandues en Europe et dans la péninsule ibérique. Il s’agit en effet de l’un des oiseaux les plus présents dans nos jardins, en raison de sa relation étroite avec l’homme. Peu de personnes connaissent néanmoins les caractéristiques de ce petit fringillidé.

Les fringillidés sont un groupe de passereaux, communément appelés oiseaux, qui sont les petits oiseaux que nous connaissons tous. Plus précisément, les fringillidés ont un bec conique fort et sont des oiseaux forestiers, qui se caractérisent également par le fait de voler en ondulant.

Caractéristiques du verdier d’Europe

Le verdier d’Europe (Chloris chloris) est un petit oiseau d’environ 15 centimètres de long. Il tire son nom de la couleur verdâtre caractéristique de son plumage, particulièrement frappant chez les mâles, qui ont une couleur verte intense, en plus des taches jaunes sur les ailes et la queue.

Dans le cas de la femelle, la couleur est beaucoup plus pâle. Elle est principalement brune, avec des marques jaunes sur les ailes et la queue, beaucoup plus pâles que chez les mâles. Ce dimorphisme sexuel s’observe chez de nombreux oiseaux. Il est essentiel pour comprendre la parade nuptiale de ces oiseaux si présents sous nos latitudes.

Cet oiseau est très commun en Europe. Il fait même partie des espèces exotiques envahissantes présentes en Argentine, en Uruguay, en Australie et en Nouvelle-Zélande. Il possède trois sous-espèces qui se répartissent dans une grande partie de l’Europe et de l’Asie occidentale.

verdier d'Europe qui mange

 

Comportement du verdier d’Europe

Cet oiseau a un roucoulement caractéristique et parvient également à imiter les chants des autres oiseaux. Son puissant bec, typique des fringillidés, lui permet d’ouvrir de dures graines de céréales, de sorbiers ou de pins. Il se nourrit également d’églantier ou de ronces.

Les invertébrés, comme les coléoptères, les fourmis ou les araignées, font également partie de son régime alimentaireIl consomme parfois les bourgeons d’arbres fruitiers, bien qu’il mange rarement des fruits mûrs, sauf en automne. Il n’est donc pas nuisible pour les cultures.

Vers le mois de mars, les mâles commencent à faire la cour aux femelles. Elle consiste en de petits sauts lors desquels ils se maintiennent dans les airs en battant des ailes tout en émettant un roucoulement caractéristique.

Le verdier d’Europe a tendance à nicher en groupe. Seules les femelles participent à la nidification. À la fin de la saison de reproduction, ils se rassemblent en grands groupes avec quelques oiseaux migrateurs.

verdier d'Europe dans un arbre

 

Habitat du verdier d’Europe

Ces animaux vivent dans les forêts ou les jardins et les vergers. Ils aiment généralement les rangées d’arbres, et notamment les cyprès. Il n’est donc pas rare de d’en retrouver dans les cimetières.

Leur habitat se constitue généralement de zones de végétation clairsemée et de forêts de pins. Normalement, ces animaux sont étroitement liés aux zones de production. Il n’est donc pas rare de les voir dans des vergers ou des champs de blé et d’autres céréales.

Le verdier d’Europe n’est pas d’un oiseau en danger d’extinction. Il est néanmoins menacé car son chant caractéristique pousse l’homme, notamment en Espagne, à le capturer. Certes, cette activité n’est pas trop dangereuse pour la conservation de ces espèces, mais elle compromet leur bien-être.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Y-a-t-il beaucoup de moineaux ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Y-a-t-il beaucoup de moineaux ?

Reste-t-il beaucoup de moineaux ? Cette question peut sembler étrange car le moineau commun est considéré comme une peste dans de nombreux endroits...