Les différentes espèces de lynx

04 juin, 2018
Il existe bien plus d'espèces de lynx en plus du fameux lynx ibérique. Ensembles, ces différentes race ont pu dominer une grande partie de l'écosystème de la planète.

Les caractéristiques des lynx

Les lynx sont de taille moyenne et pèsent autour de 10 à 30 kilos. Ils sont ainsi éloignés des grands félins qui, eux, pèsent en général plus de 100 kilos.

Les lynx possèdent des pointes sur leurs oreilles, ce qui améliore leur fine audition. De plus, ils ont une queue assez courte car ils n’en ont pas besoin pour s’équilibrer dans les arbres. Ils ne s’en servent pas non plus de gouvernail pendant les courses, comme le font certains chats sauvages.

Ils chassent en général des proies assez petites. On peut par exemple citer les lapins ou parfois les cerfs pour les espèces de lynx les plus grandes. Ce sont des animaux solitaires, tout comme la majorité des félins.

Le lynx ibérique

Le lynx ibérique est connu pour être le félin le plus menacé de la planète. La bonne nouvelle est que la menace a été revue à la baisse ces dernières années. Il reste pour autant un animal en danger d’extinction car il n’en existe que 500 exemplaires selon les derniers recensements.

Source : Guillermo Fdez

C’est un lynx de taille moyenne qui avoisine les 13 kilos, même si certains mâles ont été repérés pesant 20 kilos. Leurs proies principales sont les petits mammifères, ce qui explique que leur principale menace est le manque de lapins, dû à des maladies infectieuses comme la fièvre virale hémorragique ou la myxomatose.

Le lynx ibérique est en général marron ou grisâtre, avec les flancs couverts de tâches noires. Sa présence la plus concentrée est en Andalousie, en Espagne. Plus précisément, beaucoup d’entre eux se trouvent vers Doñana et la Sierra Morena. Pendant ces dernières années, la race s’est étendu vers le Portugal, la province de Toledo et d’Extremadure. Des lynx ibériques ont même été repérés jusqu’au nord de la péninsule.

En plus du manque de lapins, une autre grande menace est l’accident de voiture quand l’animal se déplace. Enfin, l’absence de variation génétique ou l’aspect furtif de cet animal sont d’autres dangers qu’affrontent les lynx.

Le lynx rouge

C’est le plus petit de toutes les espèces de lynx. Il est un peu plus petit que le lynx ibérique. Cette espèce est d’origine américaine et il habite dans toute l’Amérique du Nord, du Mexique et jusqu’au Canada. Son poids oscille entre 8 et 17 kilos avec une taille du double d’un chat domestique.

Il n’est pas en danger d’extinction car il se répand de manière assez rapide. En revanche, il existe 12 sous-espèces et certaines d’entre elles se trouvent effectivement dans des situations plus complexes que d’autres. De fait, le lynx rouge est considéré comme le félin le plus chassé du monde. Cela est principalement dû au fait que ce type de chasse commence tout juste à être régulé.

Le lynx rouge est considéré comme le félin le plus chassé du monde.

Le lynx boréal

Cette espèce de lynx est la plus grande de tous, atteignant même les 30 kilos. C’est l’un des prédateurs avec le plus grand nid écologique du monde. En effet, il occupe une grande partie de l’Eurasie.

Cette race peut être trouvée dans des pays très divers. On peut par exemple citer la Turquie, la Chine, la Russie, l’Allemagne ou le Tibet. Elle compte aussi plusieurs sous-espèces avec une multitude de proies distinctes.

Ainsi, la taille et l’expansion du lynx boréal lui permettent de s’attaquer à des proies très diverses. Par exemple les chameaux, les bœufs ou encore les rênes. En revanche, tout comme le reste des lynx, ils ont un goût particulier pour les lapins.

Bien que les recensements de l’espèce soient bons, cette race se trouve aussi en danger d’extinction dans certains pays à cause de la chasse furtive. Pour le moment, la France et l’Espagne ont fait des efforts pour réintroduire l’espèce après des années de lutte avec les humains, comme celui qu’il y a entre les éleveurs et les loups. Pourtant, le lynx boréal vit dans la Cordillère de Cantabrie et dans les Pyrénées depuis 400 ans.

L’expansion du lynx boréal lui permettent de s’attaquer à des proies très diverses. Par exemple les chameaux, les bœufs ou encore les rênes.

un lynx avec le pelage épais sur la glace
Source : Keith Williams

Le lynx canadien

Ce lynx vit dans des zones partagées avec le lynx rouge. En effet, il habite dans les glaciales forêts de conifères du Nord des Etats-Unis, du Canada et de l’Alaska.

C’est pour cela que cette espèce de lynx a un pelage beaucoup plus dense que ses cousins et avec moins de tâches. Ce lynx est en général de couleur claire et grisâtre, ce qui lui permet de se confondre avec la neige.

Cette espèce est la seconde en taille et il peut donc s’attaquer à des proies assez grandes. Sa principale menace est de nouveau la chasse furtive pour sa peau.

Source des images : Gabri Solera, Guillermo Fdez et Keith Williams.