Les effets des courants océaniques sur la faune marine

04 octobre, 2020
Dans certains endroits des océans, des phénomènes provoqués par les courants d'eau froide provoquent à leur tour une explosion de faune marine de tout type.

Dans certains endroits des océans, il existe une grande quantité et variété d’animaux. Cela est dû aux courants marins et à toutes les variables écologiques et trophiques qu’ils apportent aux différents écosystèmes. Naturellement, plus le courant d’eau apportera de nourriture, plus la faune marine proliférera.

Mais quel est le phénomène qui produit cette explosion de vie ? En quoi la faune marine est-elle liée aux courants océaniques ? Poursuivez votre lecture pour en savoir plus à ce sujet.

Les secrets de la bande transporteuse de l’océan

Il existe, dans les océans, un système de courants marins qui font circuler l’eau sur toute la planète. Ce processus, connu sous le nom de circulation termohaline, est l’un des principaux moteurs des écosystèmes tels que nous les connaissons.

Même s’il s’agit d’un phénomène relativement complexe, on peut l’expliquer comme une énorme bande transporteuse d’eau propulsée par le Soleil. Le Soleil réchauffe l’eau près de l’Équateur et, en raison de la rotation de la Terre et de son inclinaison, cette eau chaude se déplace vers l’ouest et le nord, où les eaux sont plus froides.

C’est le cas du très connu Gulf Stream (courant du golfe), dont les eaux chaudes fournissent à l’Europe un climat relativement chaud et humide pour la latitude à laquelle elle se situe.

Ces courants chauds, en rencontrant les eaux les plus froides des zones polaires, perdent de la vitesse et s’enfoncent. En s’enfonçant, toute cette énorme masse d’eau voyage dans le sens opposé (approximativement) du courant chaud. Cela crée ainsi une circulation continue d’eau dans tous les océans.

Le courant du golfe affecte la faune marine.

Les courants océaniques déterminent la faune marine

Ce mouvement d’eaux génère une foule de particularités climatiques et écologiques. La température des eaux d’une côte a un énorme impact sur la faune marine qui peut s’y développer.

Maintenant que l’on a expliqué le phénomène des courants marins et ce qui les produisait, nous pouvons comprendre que, dans les océans, il existe deux types de courants : froids et profonds ou chauds et superficiels.

Ceci nous aidera à comprendre le phénomène qui débouche sur une énorme quantité de poissons, de céphalopodes (comme le poulpe) et de coquillages à certains points : les remontées d’eau ou upwelling.

Les remontées d’eau ou upwelling : qu’est-ce que c’est ?

Dans la marge gauche des continents, certains courants froids se déplacent de manière parallèle à la côte et ont des rafales de vent associées. Ce courant de vent interagit avec l’eau de la mer. Par conséquent, un phénomène physique fait que les eaux profondes du courant émergent à la surface proche de la côte.

Mais qu’est-ce qui explique que ces remontées d’eau soient si intéressantes pour la faune marine ? C’est ce que vous allez découvrir dès maintenant.

La relation entre remontées d’eau et faune marine

L’énorme variété de formes de vie dans l’océan fait qu’il est très difficile d’expliquer, de façon générale, les phénomènes qui affectent la vie marine.

Cependant, tous les organismes qui vivent dans les mers et océans du monde ont quelque chose en commun : quand ils meurent, leurs restes s’enfoncent au fond de la mer. Par conséquent, des restes biologiques d’animaux, petits et grands, qui peuvent être utiles, s’accumulent à cet endroit.

Les remontées d’eau ou upwelling poussent ces nutriments vers des zones plus superficielles. C’est là qu’entre en jeu le plancton, ces minuscules invertébrés qui constituent la base de la chaîne trophique des océans. Dans ces zones de remontées d’eau, le plancton profite de ces nutriments et, selon de nombreuses études, voit ainsi sa population augmenter.

Cette augmentation de la population, comme on peut s’y attendre, est bénéfique pour le reste de la chaîne alimentaire. Celle-ci inclut tous les types d’organismes plus grands, comme les poissons ou les arthropodes, crabes, araignées de mer ou langoustes.

Ainsi, les remontées d’eau font de nouveau circuler les nutriments qui restaient au fond de la mer, créant ainsi des zones où la faune marine est extrêmement abondante et diverse.

La raison d’être de nombreux lieux de pêche

Ce phénomène explique ainsi pourquoi certaines zones de mers et d’océans sont si riches en poissons. Les côtes du Chili et du Pérou sont par exemple un endroit privilégié pour la pêche.

Elles disposent en effet d’énormes bancs de poissons dont l’existence dépend de ces eaux froides. La même chose se produit dans l’Atlantique Nord, par exemple sur les côtes de Galice (Espagne), très réputées pour la qualité et la quantité de fruits de mer.

Les effets des courants sur la faune marine.

Les courants et le changement climatique

Pour conclure, nous pouvons observer de quelle façon les courants marins influent de manière décisive sur la faune aquatique que nous pouvons trouver. Ces courants ont aussi un énorme effet sur notre climat et nos écosystèmes.

Comme on le sait, la fonte des glaces dans les pôles causée par le réchauffement climatique peut faire s’arrêter le Gulf Stream. Cela aurait des conséquences désastreuses sur le climat. Il est de notre devoir à tous d’éviter que la Terre continue à se réchauffer, avant que les écosystèmes finissent par s’effondrer complètement.

https://es.wikipedia.org/wiki/Surgencia

https://es.wikipedia.org/wiki/Circulaci%C3%B3n_termohalina

https://www.mendoza.conicet.gov.ar/portal/enciclopedia/terminos/Aguasde.htm

Thiriot, A. (1978). Zooplankton communities in the West African upwelling area. In Upwelling ecosystems (pp. 32-61). Springer, Berlin, Heidelberg.