L'eurasier, un chien croisé avec le chow-chow

07 avril, 2018
 

Il existe des chiens magnifiques sur lesquels vous ne connaissez pas grand chose et qui ne semblent même pas être des chiens de race. Vous avez peut-être pensé ça avec l’eurasier, un chien à l’apparence sublime que nous aimerions vous présenter.

Ce que vous devez savoir sur l’eurasier

Origine et histoire

L’eurasier provient d’Allemagne et il est le fruit d’un croisement de races réalisé par Julius Wipfel. Ce dernier voulait un chien qui allierait les meilleures qualités et caractéristiques de deux de ses races préférées : le chow-chow et le spitz-loup. Vers le début des années 1960, il a réalisé ce croisement. Celui-ci a donné naissance à un chien aux caractéristiques étonnantes.

Une décennie plus tard, il a été reconnu comme une race par les fédérations canines européennes. Ceci, malgré le fait que Julius ait procédé au croisement en omettant les caractéristiques génétiques des samoyèdes primitifs qui étaient très présentes chez le chow-chow.

Cependant, l’objectif de Julius était de “créer” un chien qui a bon caractère. Or, ce n’était pas le cas du samoyède primitif. Cependant, le samoyède moderne a permis d’apporter cette caractéristique. Il a donc inclus les chiens qui possédaient le sang de ce dernier pour les croisements suivants.

Caractéristiques de l’eurasier

Il s’agit d’un animal fort de taille moyenne avec le dos ferme et les muscles développés. Sa taille au garrot varie de 52 à 60 centimètres chez les mâles et de 48 à 56 centimètres chez les femelles. Quant au poids, il oscille entre 23 et 32 kilos chez les mâles et entre 18 et 26 kilos chez les femelles.

 
Eurasier de profil
Source : Stiller Beobachter

D’autre part, la tête est très semblable à celle d’un loup. En fait, les deux animaux sont même souvent confondus. Elle a une forme conique avec des oreilles pointues en forme de triangle et une truffe noire. Les yeux de l’eurasier sont en amande et noirs, ni renfoncés, ni globuleux.

Ses crocs sont forts même s’ils sont bien “gardés”. De fait, il ne les montre que lorsqu’il le désire. Curieusement, sa langue est d’un noir bleuté, une caractéristique typique du chow-chow. Il apparait donc clair que l’animal descend de cette race. Toutefois, tous les individus ne présentent pas une langue noire bleutée. De fait, elle peut être rose et même avec des tâches de cette couleur.

Ses pattes sont droites et fortes et ont la même taille à l’avant comme à l’arrière. Son ossature forte et épaisse lui donne un aspect imposant. Sa queue droite et touffue se replie sur le dos de l’animal lorsque ce dernier la remue.

Le pelage de l’eurasier est long, ébouriffé et quelque peu rêche au toucher. Cependant, son poil intérieur est très épais et dense. Toutes les couleurs sont acceptées à l’exception du blanc, du rouge et des taches blanches sur tout type de pelage.

 

Caractère et tempérament

L’eurasier est un animal très affectueux et loyal envers ses maitres et tous les membres de la famille. Le tout combiné à son caractère doux fait de lui un animal idéal pour les enfants. Calme et attentif, il est toujours prêt à donner un coup de main et à défendre les siens si nécessaire.

Cependant, avec les étrangers, il n’est plus le même. En effet, il n’est pas agressif mais plutôt timide et peureux. Il évitera donc les inconnus et tentera de se cacher lorsque vous avez de la visite. Pour éviter cette conduite, il est nécessaire de le sociabiliser dès qu’il est petit.

Toutefois, ce comportement a ses côtés positifs. De fait, il est un excellent chien de garde. Il aboie à peine et n’est pas agressif mais il avertira de la présence d’étrangers près de la maison.

Santé et soins spécifiques

L’eurasier n’est pas un chien nerveux et il n’a donc pas besoin de pratiquer beaucoup d’exercices. Néanmoins, vous devrez “obliger” votre animal à sortir et à faire un minimum d’exercices chaque jour. Son éducation devra être constante et continue pour éviter les mauvais comportements.

Son pelage demande des soins au quotidien ou au moins trois fois par semaine comme son pelage est rebelle. Ces soins sont particulièrement nécessaires pendant les périodes de mues, lorsqu’il faut éliminer résidus morts pour éviter qu’ils ne s’accumulent et provoquent des infections.

Comme vous le voyez, l’eurasier n’est pas un chien très difficile à entretenir et il est un excellent animal de compagnie. Si vous songez à adopter un nouvel animal, ne doutez pas, ce chien peut être celui que vous cherchez.

 

Source des images : J. Renard y Stiller Beobachter