Pourquoi le loup du Mexique est-il en danger d'extinction ?

Le loup du Mexique fait partie des nombreuses espèces en danger d'extinction à cause de l'homme. Découvrez ici sa nature et les efforts déployés pour sa récupération.
Pourquoi le loup du Mexique est-il en danger d'extinction ?

Dernière mise à jour : 02 octobre, 2021

Partager son habitat avec les prédateurs n’est pas simple, surtout pour ceux qui possèdent des fermes d’élevage. Le conflit homme-animal est parfaitement illustré par le cas du loup du Mexique, qui est en danger d’extinction en raison des intérêts économiques de notre espèce.

Nous vous invitons ici à en apprendre plus sur cette espèce de canidé, ainsi que sur les menaces auxquelles elle est confrontée et les efforts de conservation déployés pour sauver ses populations. Ne passez pas à côté de l’histoire de ce magnifique loup.

Les caractéristiques du loup du Mexique

Le loup du Mexique (Canis lupus baileyi) est une espèce de canidé plus petite que le reste des représentants du genre Canis. Il ne mesure pas plus de 80 centimètres et ne pèse qu’environ 45 kilos. Son pelage est brun avec des tons jaunâtres et grisâtres clairs.

Son aire de répartition, avant le déclin de sa population, s’étendait du désert de Sonora, de Chihuahua et du centre du Mexique à l’ouest du Texas, au sud du Nouveau-Mexique et au centre de l’Arizona. Le loup du Mexique préfère les environnements relativement humides, généralement les forêts tempérées et les prairies.

Comme toutes les sous-espèces de loups, Canis lupus baileyi est un carnivore strict. Sa proie préférée est le cerf de Virginie, qu’il chasse en groupe de manière parfaitement coordonnée. Toutefois, il leur est difficile d’obtenir de grandes victimes, c’est pourquoi ces loups font en sorte de manger autant qu’ils le peuvent en une seule fois.

Un loup peut jeûner pendant 2 semaines jusqu’à ce obtenir une nouvelle proie.

Un loup mexicain.

La structure sociale des meutes de loups du Mexique est hiérarchique et est dirigée par un couple alpha chargé de défendre le groupe. Chaque population définit et défend son territoire avec détermination,  marquant les limites avec de l’urine et des marques de griffes et de dents.

Concernant la reproduction de ce loup, la gestation de la femelle dure environ 65 jours et elle donne naissance à 4 à 7 louveteaux. Ces derniers naissent aveugles et sourds et dépendent entièrement de leur mère pendant leurs premières semaines de vie. La femelle s’occupe d’eux dans le terrier et le père veille sur les environs.

Pourquoi est-il en danger d’extinction ?

Le loup du Mexique est en danger d’extinction (EN) depuis 1976. A cette époque, il y avait moins de 50 spécimens vivants. Plusieurs raisons ont conduit à cette baisse inquiétante :

  • Diminution du nombre de proies et perte d’habitat du fait de l’occupation humaine de leurs territoires.
  • Conflit avec les humains : en l’absence de nourriture, les loups du Mexique affluaient vers des troupeaux de bétail pour chasser, c’est pourquoi ils sont devenus la cible de divers massacres.
  • Pièges et appâts empoisonnés : de nombreux éleveurs ont utilisé ces techniques pour s’en débarrasser.
  • Utilisation de pesticides sur les cultures : certains d’entre eux, comme le monofluoroacétate de sodium, ont tué les loups entrés dans les établissements humains à la recherche de nourriture.

Dans les années 1950, le loup du Mexique ne se trouvait plus dans la nature. Les travaux de conservation ont commencé dans les années 1970, car à cette époque l’espèce était inscrite sur la liste des animaux en voie de disparition.

Le statut de conservation du loup du Mexique

Entre les années 70 et 80, l’AZA Mexican Wolf SSP a lancé le Plan pour la survie du loup du Mexique. Un programme d’élevage en captivité a donc été lancé à partir des quelques spécimens pouvant être capturés dans la nature.

Ce plan visait la réintroduction de spécimens dans leur habitat naturel. Cependant, ce n’est qu’au début de la première décennie du 21e siècle que le programme a porté ses fruits. Voici les données les plus pertinentes du processus :

  • 2012 : On compte au moins 75 loups du Mexique et 4 couples reproducteurs dans les zones qui ont été protégées pour eux.
  • 2014 : Le premier louveteau est né dans la nature depuis le début du plan de relance.
  • 2015 : Une population de plus de 100 loups est signalée dans le sud-ouest du Nouveau-Mexique et le sud-est de l’Arizona, aux États-Unis. Cela représente une augmentation de 31 % de leur nombre depuis 2013.
  • 2016 : C’est l’année du dernier décompte officiel. À l’heure actuelle, 21 loups sauvages sont signalés au Mexique et 15 louveteaux de 3 portées différentes sont nés dans la nature.
  • 2017 : Le premier loup sauvage à avoir survécu jusqu’à l’âge de reproduction s’est accouplé avec une femelle réintroduite dans la nature et leur copulation débouche sur une portée saine.

Certaines organisations ont noté l’importance de l’économie dans la conservation du loup du Mexique. Ainsi des efforts ont été investis dans la diffusion et la demande d’aide auprès des personnes. La fondation de centres d’éducation à l’environnement et le développement de programmes touristiques ont permis de récolter des ressources économiques.

Un couple de loups mexicains en danger d'extinction.

Ces programmes de rétablissement des espèces sont la preuve évidente que la coexistence avec la faune est possible. Petit à petit, la population générale prend conscience du travail effectué par les animaux carnivores dans l’écosystème. Cette avancée de la pensée générale est l’espoir pour toutes les espèces qui souffrent aujourd’hui entre les mains de l’homme.

Cela pourrait vous intéresser ...
Loup d’Éthiopie : habitat et caractéristiques
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Loup d’Éthiopie : habitat et caractéristiques

Le loup d'Éthiopie est un animal africain unique au monde pour son comportement inégalé. Apprenez-en plus ici sur cette espèce !