Voici la chienne qui s’occupe des chimpanzés orphelins

02 mai, 2018
C’est l’histoire de Princess, une chienne qui, quand elle n’avait qu’un an, a été sauvée de peu de l’euthanasie. Elle a eu la chance d’être adoptée par Jenny et Jimmy Desmond, un couple travaillant dans le domaine du sauvetage animal à travers le monde.

Mais c’est aussi l’histoire d’une chienne, qui en sait beaucoup sur l’amour et les secondes chances ; qui aide ses maîtres dans leur tâche en réconfortant les chimpanzés orphelins.

Princess aide donc les chimpanzés orphelins

Lorsque les Desmond ont déménagé au Libéria, en Afrique, pour aider à secourir un grand nombre de ces primates laissés livrés à eux-mêmes par le New York Blood Center (NYBC), la chienne est partie avec eux.

La femme explique que les animaux doivent d’abord être réhabilités. Il devront ensuite vivre dans un environnement naturel avec d’autres membres de leur espèce.

Et c’est là que la tâche de Princess devient fondamentale. La chienne réconforte les chimpanzés orphelins, leur offrant tout son amour, sa compagnie et son amitié. Cela les aide à se réintégrer dans l’avenir, là où ils seront vraiment à leur place.

Les histoires de solidarité et d’amitié entre animaux de différentes espèces nous surprennent et nous réjouissent toujours. Aujourd’hui, nous parlons de Princess, une chienne qui a eu une seconde chance dans la vie, s’occupe de chimpanzés orphelins au Libéria.

Pourquoi les primates ont été abandonnés

Le New York Blood Center a récemment abandonné 66 chimpanzés qu’il utilisait pour leurs recherches au Libéria. Dans les années 1970, la NYBC s’était associée à l’Institut libérien de recherche biomédicale pour obtenir et faire reproduire ces primates afin de les utiliser dans leurs tests.

Cependant, malgré le fait que cet organisme s’était engagé à prodiguer des soins à vie aux chimpanzés, le financement leur a été retiré. Et cela s’est produit au beau milieu de l’épidémie d’Ebola qui a récemment frappé le pays africain.

Les animaux se retrouvaient sans abri, sans eau ni nourriture. Mais également sans les soins nécessaires, jusqu’à ce que les divers organismes et bénévoles viennent à leur secours.

Dans le but de créer un sanctuaire pour les chimpanzés

L’un des grands projets de Desmond est la construction d’un sanctuaire pour chimpanzés au Libéria. Ils veillent à ce que les animaux reçoivent de l’attention. Et aussi, à l’avenir, ils pourront vivre avec d’autres congénères rescapés, pas avec les humains.

Ils  reçoivent d’ailleurs l’assistance et le soutien de diverses organisations, dont l’Autorité Libérienne pour le développement forestier.

Et, bien sûr, ils ont la contribution fondamentale de Princess. La chienne, avec tout son amour, ne manque jamais de consoler les chimpanzés orphelins.

Autres histoires de solidarité et d’amitié entre animaux de différentes espèces

Les animaux semblent dépourvus de la mesquinerie de certains humains quand il s’agit d’aider les autres. De temps à autre, des histoires d’amitié et de solidarité entre différentes espèces nous viennent à l’oreille. Par exemple :

  • Une chienne adopta des chatonsorphelins après que la disparition de leur mère.
  • La chatte qui, pendant qu’elle allaitait son fils, acceptait sans rechigner quatre hérissons qui avaient perdu leur mère.
  • Un canard qui a ramené la joie à un chien qui était plongé dans la dépression après la mort d’un de ses congénères avec qui il avait partagé une grande partie de sa vie.
  • Le capybara qui dans un refuge en Arkansas (USA) devient une mère adoptive de différentes portées abandonnées, à la fois des chiens et d’autres espèces.

Et qu’en est-il des innombrables histoires qui sortent sur des bébés humains ou des enfants qui sont protégés par des chiens ou des chats lorsqu’ils sont perdus ou laissés à eux-mêmes. Et comment, de cette façon, ils survivent face à une mort certaine due à l’hypothermie et à d’autres dangers.

Source de l’image : www.ciudadviral.com