Comment habituer un chien à dormir seul ?

Faire dormir votre chien seul dans son lit est essentiel pour qu'il ne finisse pas par souffrir d'anxiété de séparation. Nous vous disons tout ici à ce sujet.
Comment habituer un chien à dormir seul ?

Dernière mise à jour : 23 décembre, 2021

Vous venez d’adopter un chiot et il refuse de dormir dans son lit ? Il hurle la nuit ? Il ne veut pas dormir et essaie de grimper dans votre lit ? Lui donner de l’attention à ce moment-là ou lui permettre de dormir dans un endroit autre que son lit est une erreur. Nous vous expliquons ici comment habituer un chien à dormir seul.

L’importance de l’autonomie chez les chiots

Lorsqu’un chiot intègre un foyer, il y a de nombreuses tâches à accomplir : lui apprendre à déféquer uniquement lors des sorties au parc, lui donner une nouvelle nourriture et lui permettre d’explorer des environnements inconnus ne sont que quelques-unes d’entre elles. L’une des plus importantes est de lui apprendre à profiter de son temps seul.

Aussi tentant que cela puisse être de passer toute la journée avec son chien, ce n’est jamais une bonne idée. Si vous ne l’habituez pas à être seul, il finira par souffrir d’anxiété de séparation.

Comme indiqué dans la revue Nature, cet état émotionnel touche entre 14 et 20 % des chiens domestiques. Bien qu’il existe de nombreux déclencheurs possibles, le passage d’une routine toujours en compagnie de son maître à une routine avec des moments sans ce dernier est le principal déclencheur.

La période de socialisation est la plus importante dans la vie d’un chien. Elle a lieu entre la 3ème et la 12ème semaines de vie.

Pourquoi un chiot pleure la nuit et ne veut pas dormir seul ?

Le fait que votre chien aboie la nuit et cherche votre compagnie ne traduit pas un désir de vous ennuyer : c’est probablement la conséquence d’avoir été séparé de sa mère et de ses frères et sœurs et de ne pas avoir été habitué à se reposer de manière indépendante. C’est pourquoi un maître doit habituer son chien à dormir seul.

Vous ne devez en aucun cas accorder de l’attention à votre chiot quand il pleure la nuit. Bien que cela soit difficile à la fois pour un maître et pour son chiot, il est toujours préférable de l’ignorer. Il comprendra ainsi que, la nuit, personne ne jouera avec lui et il finira par s’y habituer.

Dans le cadre de son éducation, il est bon de l’habituer à être indépendant et à ne pas être toute la journée dans vos bras. Cette période de transition est ennuyeuse aussi bien pour les maître que pour le chiot.

En moyenne, un chiot met environ 7 jours à s’adapter à son nouveau lit. C’est une semaine marquée par les hurlements, les grattages et les aboiements la nuit. Pour cette raison, il convient d’informer vos voisins que vous avez un nouveau chiot qui doit s’habituer à dormir seul, et de vous excuser pour la gêne occasionnée.

Bien qu’ils semblent très énergiques, les chiots dorment entre 18 et 20 heures par jour.

Pourquoi votre chien tremble-t-il pendant son sommeil ?

Pourquoi un chien adulte ne peut-il pas dormir seul ?

Si votre chien est adulte et ne peut pas dormir seul, il faut s’inquiéter. Il souffre peut-être d’une maladie physique qui l’empêche de dormir ou d’anxiété de séparation. Dans ce dernier cas de figure, le chien ressent de la peur, de l’anxiété et de l’impuissance à chaque fois que vous le quittez, que ce soit pour dormir ou pour aller travailler.

Parmi les principaux symptômes de l’anxiété de séparation (au-delà de l’incapacité de dormir seul), figurent les suivants :

  • Miction et défécation à l’intérieur de la maison
  • Cris, aboiements et gémissements constants lorsque le maître n’est pas présent (surtout la nuit et pendant les heures de travail)
  • Morsures et destruction des meubles de la maison
  • Coprophagie (ingestion de ses propres matières fécales)
  • Comportements stéréotypés, tels que tourner en rond ou chasser la queue
  • Changements dans la routine

Parfois, ces comportements disparaissent d’eux-mêmes ou s’atténuent au bout e quelques semaines. Quoi qu’il en soit, la recommandation à suivre dans ce cas est d’aller chez un dresseur canin.

Des astuces pour qu’un chiot dorme bien dans son lit

Si votre chien vient d’arriver chez vous et qu’il ne souffre pas d’anxiété de séparation ni d’autres troubles psychologiques, vous pouvez l’habituer à dormir dans son lit en quelques jours ou semaines. Découvrez comment procéder dans les lignes suivantes.

Préparez la maison

La première chose et la plus importante pour que votre nouveau chien dorme bien, est de bien préparer la maison et son espace pour dormir avant son arrivée. Vous pouvez laisser une friandise dans son lit, afin qu’il dorme plus calmement.

Les phéromones anti-stress peuvent être une bonne option, à condition qu’un vétérinaire les recommande. Ce sont des préparations non sédatives qui aident un chien à se détendre avant de dormir.

Procédez petit à petit

Votre chiot peut ne pas être capable de dormir seul dans une pièce pendant les premiers jours. C’est normal, surtout s’il vient d’un centre d’adoption. Il peut avoir l’impression qu’il est de nouveau abandonné. Respectez les émotions liées à son traumatisme et laissez-le être à vos côtés dans un premier temps.

Une fois que le chien s’est acclimaté à la maison, il est temps de l’entraîner petit à petit à dormir seul. Nous vous recommandons de suivre les étapes suivantes :

  1. Associez la commande “lit” au lieu de repos du chien. Pour ce faire, articulez le mot “li” et indiquez son emplacement exacte. Quand il comprendra l’association, récompensez-le avec une friandise.
  2. Séparez de plus en plus le lit du chien du vôtre. Une fois qu’il sera un peu dressé, le chien ira dans son lit lorsque vous le lui ordonnerez. A partir de ce moment-là, augmentez petit à petit la distance entre votre lit et son lieu de repos.
  3. Soyez ferme. Lorsque son lit se retrouvera dans une autre pièce, le chien reviendra probablement vers vous plusieurs fois par nuit. Soyez constant et répétez l’ordre “lit”, en récompensant toujours le chien par des caresses ou une friandise lorsqu’il vous écoute. Il finira par s’habituer.

Faites-lui faire de l’exercice pendant la journée

Il est important de ne pas laisser le chien dormir toute la journée et de l’emmener faire beaucoup d’exercice régulièrement, car ainsi il se fatiguera et dormira mieux, peu importe où. La quantité d’exercice dont votre chien a besoin dépend de sa race, de son état de santé général, de son poids et de son âge.

Il existe des races plus agitées qui ont besoin de plus d’exercice, en particulier celles qui étaient à l’origine utilisées pour l’élevage, comme le colley ou le berger allemand. Dans tous les cas, un chien a besoin de sortir entre 30 minutes et 2 heures pour se fatiguer dans la limite du raisonnable.

Chien qui mange.

Suivez une routine

Les chiens sont extrêmement sensibles aux changements. Par exemple, s’il a l’habitude de dormir dans un petit espace clos comme une cage, il lui sera difficile de dormir dans un espace ouvert, et inversement.

La solution dans les deux cas est d’être affectueux, mais ferme, et d’utiliser des tons de voix positifs, pour qu’il ne le prenne pas comme une punition et apprenne à dormir détendu. Une astuce consiste à mettre une friandise sur son lit pour le rendre plus agréable.

Cette astuce est basée sur le renforcement positif. Récompensez votre chien lorsqu’il agit bien, mais ne le punissez pas s’il ne fait pas ce que vous voulez qu’il fasse.

Choisissez judicieusement le moment de l’alimentation

Un aspect qui est important et qui n’est souvent pas pris en compte : les chiens ressent un regain d’énergie après avoir mangé, donc s’ils sont nourris juste avant l’heure du coucher, ils n’auront pas envie de dormir.

Ainsi, vous devez nourrir votre au moins deux heures avant le coucher, et le promener après le repas. De cette façon, il dépensera l’énergie acquise pendant la promenade, au cours de laquelle vous pouvez le faire courir ou sauter, afin qu’il se fatigue davantage.

This might interest you...
Toux de chenil chez le chien : symptômes et traitement
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Toux de chenil chez le chien : symptômes et traitement

La toux de chenil est l'une des maladies respiratoires les plus courantes chez les chiens. Apprenez-en plus ici sur cette maladie.