Quels sont les besoins nutritionnels d'un chien ?

05 juillet, 2020
Les progrès en nutrition animale nous permettent progressivement d'en savoir plus sur les besoins nutritionnels d'un chien, mais il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.
 

La majorité des animaux de compagnie dépendent de l’être humain pour être nourris. Dans le passé, ces animaux étaient capables de sélectionner une large gamme d’aliments pour s’alimenter. Or, en raison de la domestication, il semblerait qu’ils aient perdu cette qualité ou ne l’aient pas maintenue. Il est donc important de connaître les besoins nutritionnels d’un chien pour lui permettre de mener une vie épanouie, longue et heureuse.

En général, les chiens ont besoin d’un ensemble de nutriments qui commencent par l’eau, fondamentale pour s’hydrater et transporter le reste des nutriments. Nous retrouvons aussi les hydrates de carbone, les lipides et les protéines, qui sont une base structurelle et métabolique.

Enfin, nous trouvons les vitamines et les minéraux, essentiels au bien-être complet de l’animal. Toutes ces substances permettent au chien de mener à bien ses fonctions vitales.

L’eau comme base des besoins nutritionnels d’un chien

un

L’eau n’est pas seulement vitale pour maintenir l’hydratation. En fait, voir qu’un animal est hydraté nous montre aussi que les réactions nécessaires pour synthétiser et dégrader les nutriments à travers la digestion peuvent avoir lieu dans son corps. C’est pour cela que l’eau est le bouillon de culture parfait pour la vie.

Il est important de savoir que les besoins hydriques des animaux varient selon leur étape de vie, c’est-à-dire si ce sont des bébés, des adultes ou des seniors. Les êtres vivants peuvent obtenir de l’eau en la prenant directement, que ce soit à travers les aliments ou à partir de l’eau métabolique. Cette dernière est générée par les réactions chimiques d’oxydation typique des organismes.

 

L’énergie dans la nutrition

La densité énergétique ou calorique est la quantité d’énergie que nous pouvons trouver dans une unité d’aliment. Celle-ci s’exprime généralement en calories ou kilocalories (Kcal). Chaque type d’aliment offre une énergie aux animaux, selon la composition de la nourriture qu’on leur donne :

  • 1 gramme de graisse apporte 9,4 kcal
  • 1 gramme de protéines, entre 5,3 et 5,8 kcal
  • et 1 gramme d’hydrates de carbone, entre 3,3 et 4,3 kcal

Pour que le chien reste en bonne santé, il est fondamental d’éviter le déséquilibre énergétique. Cela consiste à offrir à l’animal plus ou moins d’énergie que celle qu’il dépenserait en une journée. Dans ce cas, le chien pourrait souffrir d’obésité ou de dénutrition.

Hydrates de carbone pour le chien

Les hydrates de carbone sont des composés formés de carbone, d’hydrogène et d’oxygène. Ils peuvent être classés de différentes manières. Par exemple, s’ils sont facilement absorbables ou non, s’ils se digèrent ou passent simplement par le tractus digestif, s’ils se fermentent dans les intestins, etc.

Ces substances sont fondamentales pour la conservation de l’organisme et se stockent sous forme de glycogène. Nous avons ainsi du glucose, indispensable pour le fonctionnement du système nerveux.

Les besoins en hydrates de carbone des chiens ne sont pas connus avec exactitude mais l’on sait qu’ils changent avec l’âge ou l’état physiologique.

Il faut savoir que les chiens ont des routes métaboliques qui synthétisent les hydrates de carbone. Ils n’ont donc pas besoin de les obtenir à travers l’alimentation. Ce sont des animaux carnivores facultatifs et, dans la nature, ils obtiennent les hydrates à partir du glycogène stocké par leurs proies.

 

Les céréales constituent un aliment très riche en hydrates de carbone. On les ajoute aux croquettes extrudées des animaux domestiques pour faire baisser les coûts car elles ne sont pas nécessaires dans l’alimentation d’un chien.

Les croquettes et les besoins nutritionnels d'un chien

Lipides ou graisses dans la nutrition canine

Les graisses font partie des besoins nutritionnels d’un chien. En plus d’être leur principale réserve d’énergie, elles ont beaucoup de fonctions structurelles et métaboliques dans l’organisme :

  • Elles se trouvent autour des fibres nerveuses pour les protéger
  • Le cholestérol, un type de lipide, est précurseur de certaines hormones
  • Elles constituent les lipoprotéines, qui facilitent le mouvement des graisses dans le sang
  • Ce sont des composants structurels des membranes des cellules, sous forme de phospholipides et de glycolipides
  • Étant donné qu’elles se trouvent dans les membranes, elles se chargent de transporter les nutriments vers l’intérieur ou l’extérieur des cellules

À travers les lipides, les chiens obtiennent les acides gras essentiels, comme l’oméga-6 et l’oméga-3. On ignore encore les quantités exactes de ces nutriments qui devraient faire partie de l’alimentation du chien. Cependant, la concentration en oméga-3 doit être plus élevée.

 

Les besoins nutritionnels d’un chien : les protéines

Les protéines sont de grandes molécules dont l’unité de base est l’acide aminé. Les fonctions de ces substances dans l’organisme sont presque innombrables, même si on peut les synthétiser de la façon suivante :

  • Elles font partie des anticorps
  • Elles créent une multitude d’hormones
  • Les protéines constituent une partie fondamentale des muscles
  • Le collagène se compose de protéines
  • Dans le sang, elles transportent l’oxygène et le dioxyde de carbone
  • Elles sont indispensables dans la digestion et l’assimilation des nutriments
  • En tant qu’enzymes, elles ont des propriétés catalytiques dans les réactions métaboliques
  • Elles font partie des cheveux, des ongles, des tendons, des ligaments et des cartilages

Le degré selon lequel un chien peut digérer et assimiler les protéines incluses dans son alimentation dépend principalement de leur valeur biologiquePar conséquent, des croquettes peuvent être très riches en protéines mais il est possible que le chien n’en absorbe aucune.

 

Vitamines et minéraux

Les vitamines sont une substance requise en petites quantités ; s’il y en a trop ou s’il n’y en a pas assez, elles peuvent provoquer des blessures dans l’organisme. Ceci est dû au fait qu’elles ont des fonctions structurelles ou métaboliques très spécifiques.

Il existe des vitamines liposolubles qui s’assimilent et se stockent, majoritairement, dans le foie. Ce sont les vitamines des groupes A, D, E et K. De l’autre côté, nous retrouvons les vitamines hydrosolubles. Celles-ci s’absorbent et s’excrètent rapidement à travers l’urine. C’est le cas des vitamines du groupe B et C.

 

Enfin, nous avons les minéraux ou sels minéraux. Un ensemble d’éléments inorganiques essentiels dans les besoins nutritionnels d’un chien est celui formé par : le calcium, le phosphore, le magnésium, le soufre, le fer, le cuivre, le zinc, le manganèse, l’iode, le sélénium, le cobalt, le sodium et le potassium.

 

  • Freeman, L., Becvarova, I., Cave, N., Mac-Kay, C., Nguyen, P., Rama, B., & Yathiraj, S. (2011). Guía para la evaluación Nutricional. Clínica veterinaria de pequeños animales: revista oficial de AVEPA, Asociación Veterinaria Española de Especialistas en Pequeños Animales, 31(2).
  • Hirakawa, C., & Daristotle, C. (2001). Nutrición Canina y Felina.
  • Risso, A. L. (2016). Conceptos Básicos de Nutrición en perros y gatos.