La FEDIAF présente de nouvelles recommandations nutritionnelles pour les chiens et les chats

Chaque année, la FEDIAF (Fédération européenne de l'industrie des aliments pour animaux familiers) met à jour son contenu pour proposer des recommandations nutritionnelles actualisées et sûres pour les chiens et les chats, l'idée étant de favoriser la meilleure digestion possible.
La FEDIAF présente de nouvelles recommandations nutritionnelles pour les chiens et les chats

Dernière mise à jour : 09 juin, 2021

La FEDIAF est une organisation qui, depuis sa fondation en 1970, a joué un rôle représentatif dans l’industrie des aliments pour animaux de compagnie en Europe. Ses travaux unissent 26 pays européens – appartenant ou non à l’Union européenne – et représentent 95 % des entreprises qui produisent des aliments pour animaux de compagnie.

En septembre 2020, la FEDIAF a présenté un nouveau guide nutritionnel avec des recommandations pour l’alimentation des chiens et des chats. Le document a été publié lors du Congrès de la Société européenne de nutrition vétérinaire et comparée (ESVCN), qui s’est tenu virtuellement. Vous trouverez ci-dessous les informations les plus pertinentes sur ce nouveau guide.

Quel est l’objectif de la FEDIAF ?

L’un des principaux objectifs de la FEDIAF est de déterminer le bien-être animal. Cela est possible en offrant des aliments pour animaux de compagnie qui contiennent la quantité idéale de nutriments.

Ces aliments doivent avoir un équilibre nutritionnel optimal. C’est pourquoi, chaque année, elle donne des nouvelles directives nutritionnelles pour la production des aliments pour chiens et chats, en s’appuyant sur le soutien de scientifiques et des avancées technologiques.

La FEDIAF garantit que les recommandations nutritionnelles sont élaborées par une équipe compétente de chercheurs et de scientifiques. Le nouveau guide nutritionnel offre les connaissances les plus avancées en matière de nutrition, permettant aux fabricants de garantir une production équilibrée et sûre pour les animaux de compagnie de milliers de foyers européens.

Grâce aux travaux de la FEDIAF, les entreprises européennes développent de plus en plus de produits en fonction des besoins nutritionnels des animaux de compagnie, notamment des chiens et des chats.

D’autre part, le Conseil scientifique consultatif (SAB) de la FEDIAF est l’organe chargé d’interpréter et d’évaluer les dernières recherches scientifiques. Leur objectif est de s’assurer que les recommandations nutritionnelles dans les guides et documents nutritionnels sont aussi à jour que possible.

Les lignes directrices de ce projet proviennent de deux chercheuses avec des connaissances approfondies dans le domaine vétérinaire. La première est Charlotte Reinhard Bjørnvad du Danemark, qui a de l’expérience dans les troubles métaboliques chez les animaux de compagnie, tels que l’obésité et le diabète sucré.

La deuxième est la Portugaise Ana Luísa Lourenço, qui a de l’expérience en nutrition et physiologie. Avec l’ajout de ces postes, le conseil d’administration de SAB est passé à 12 personnes.

Vitamine E chez les animaux.

Quelles sont les nouveautés présentées par la FEDIAF ?

Ce guide ne fournit pas seulement des recommandations sur les niveaux minimum et maximum de nutriments dans les aliments commerciaux pour animaux de compagnie. Il contient également des informations précieuses pour évaluer la valeur nutritionnelle des aliments et des recommandations sur leur contribution énergétique.

Le guide reflète également les quantités de nutriments essentiels trouvées dans les produits commerciaux. Les gardiens d’animaux disposent alors de plus d’informations et pourront ainsi garantir une nutrition adéquate et sûre sur le long terme.  Cela est particulièrement important à l’heure de répondre aux besoins nutritionnels spécifiques des animaux malades.

Les niveaux de sécurité nutritionnelle

De même, ce document présente une marge de sécurité dans les niveaux nutritionnels minimaux recommandés. Ainsi, la prévention des carences chez les animaux de compagnie dues aux variations animales et aux interactions nutritionnelles est encouragée.

Cette mesure a été proposée pour des ingrédients à digestibilité normale chez le chien et le chat, avec une digestion des protéines supérieure à 80 %. Les mesures maximales du document sont celles autorisées par la législation de l’UE dans ce domaine de la médecine vétérinaire.

Cependant, la FEDIAF apporte une précision concernant les aliments pour animaux de compagnie dont les teneurs en nutriments sont en dehors des recommandations du document. L’institution fait valoir que ceux-ci peuvent être adéquats, en fonction de la justification donnée par le fabricant concernant leur adéquation et leur sécurité.

Un chien mange de la nourriture dans un bol.

Vous l’aurez compris, la FEDIAF se bat pour garantir que les animaux de compagnie ont une alimentation équilibrée et surtout sûre. Ses directives nutritionnelle, lesquelles ont été établies par des scientifiques soucieux du bien-être des animaux, nutritionnelles mettent l’accent sur la digestion des chats et des chiens.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les chiens peuvent-ils boire du lait ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les chiens peuvent-ils boire du lait ?

La réponse à la question de savoir si les chiens peuvent boire du lait dépend du chien et de son intolérance à cet aliment.