Les chats peuvent-ils manger des glaces ?

Pendant l'été, nombreux sont les maîtres qui se demandent si les chats peuvent manger des glaces... Découvrez ici la réponse !
Les chats peuvent-ils manger des glaces ?

Dernière mise à jour : 30 août, 2021

Pendant l’été, nombreux sont les maîtres qui se demandent si les chats peuvent manger des glaces, car c’est à cette période que la consommation de ce produit explose. Si vous avez un chat, vous lui avez sans doute déjà offert de la glace sans savoir si cela était bon ou pas pour lui. Avant de recommencer, il vaut mieux que vous sachiez ce qui se passe dans l’organisme délicat des chats lorsqu’ils mangent ce type de nourriture.

Dans cet article, nous vous disons, avec des arguments solides et fondés à l’appui, s’il est sain ou non d’offrir des glaces aux chats. Poursuivez donc votre lecture pour connaître la réponse !

Les chats peuvent-ils manger des glaces ?

La réponse retentissante est non. La crème glacée conventionnelle destinée à la consommation humaine contient des ingrédients malsains pour les animaux de compagnie.

Les glaces contiennent généralement les matières grasses et solides du lait, des édulcorants naturels ou artificiels, des stabilisants, des émulsifiants, des fruits, des arômes artificiels et de l’eau. À l’exception de l’eau, presque tous ces ingrédients ne conviennent pas aux chats. La raison principale est que leur corps n’est pas conçu pour les digérer.

En effet, les chats sont des carnivores stricts, ce qui signifie que leur système digestif n’est pas préparé à traiter de manière optimale des aliments autres que la viande. Dans la nature, la majeure partie de leur alimentation est constituée de protéines et de graisses d’origine animale.

Un chat mangeant de la glace.

Les effets des glaces sur les chats

Il est important de savoir comment les aliments agissent dans le corps des chats. Nous vous expliquons dans les lignes suivantes quels sont les principaux effets des glaces sur l’organisme des chats.

La glace gèle le cerveau

Nous connaissons tous ce mal de tête désagréable lié à l’ingestion d’un aliment trop froid. Il s’agit d’une affection médicalement connue sous le nom de ganglioneuralgie sphénopalatine.

Voici ce qu’il se passe dans le corps : les artères se dilatent à grande vitesse, affectant ainsi le nerf trijumeau, connu sous le nom de cinquième nerf crânien. Cette zone est en charge des fonctions liées à la réception des stimuli oraux et mandibulaires, de sorte que l’impact se fait également sentir dans la bouche, la gorge et les nerfs environnants.

Cette sensation de douleur existe également chez les chats. Il est possible de tomber sur des vidéos devenues virales sur les réseaux sociaux qui montrent un chat en train de faire une grimace avoir avoir mangé de la glace. Pour beaucoup, cette grimace est “drôle”, mais en réalité c’est un signe de douleur.

Troubles digestifs

Comme nous le disions en début d’article, la crème glacée pour la consommation humaine contient de nombreux ingrédients qui ne sont pas bien tolérés par le système digestif des chats. C’est la raison pour laquelle différents troubles digestifs peuvent survenir. De plus, il est à noter que la plupart des chats sont intolérants au lactose.

Le lait de vache a une concentration en lactose plus élevée que celle produite par les chattes. Cela signifie que, lorsqu’un chat consomme ce lait, son organisme a du mal à le digérer, d’où l’apparition de troubles digestifs. Ces troubles sont également liés à la teneur élevée en matières grasses du lait. Parmi les problèmes digestifs les plus fréquents qui indiquent qu’un chat est intolérant au lactose, figurent les suivants :

  • Vomissements
  • Douleur abdominale
  • Malaise

Obésité et diabète

Contrairement à la plupart des mammifères, les chats n’identifient pas le sucre et n’ont que 4 dimensions gustatives. Cela peut amener le chat à manger plus que nécessaire s’il perçoit un niveau élevé de palatabilité dans la crème glacée.

Une consommation excessive de glace peut avoir des répercussions négatives sur le poids et la glycémie, et ainsi conduire au diabète et à l’obésité. Le changement ne sera pas que physique, il faut donc éviter ces situations à tout prix.

D’autre part, il est nécessaire d’ identifier quel type d’édulcorant la crème glacée contient. Le xylitol, un substitut du sucre utilisé dans les bonbons et les chewing-gums, peut conduire l’animal à un état d’hypoglycémie, qui est généralement fatal dans les cas les plus graves. Il est aussi à noter que le chocolat, les noix et le café sont des ingrédients toxiques pour les chats.

Existe-t-il des glaces que les chats peuvent manger ?

Grosso modo, la crème glacée n’est pas un aliment adapté pour les chats. Mais existe-t-il des glaces que les chats peuvent manger ?

La réponse est oui. Il est possible de préparer des glaces maison sans ingrédients nocifs pour les félins, à savoir sans lactose, sans sucres et sans matières grasses. On peut remplacer ces ingrédients par des morceaux de pomme, de poire ou de papaye.

Vous pouvez également incorporer des légumes comme des carottes, et même des morceaux de protéines d’origine animale. Ces saveurs peuvent ne pas être attrayantes pour les humains, mais les chats les apprécieront beaucoup, surtout en période estivale. En plus de fonctionner comme une récompense, ces aliments fourniront des nutriments à l’animal.

Pour éviter l’effet “cerveau gelé”, il est recommandé de laisser la glace se réchauffer un peu avant de la donner à l’animal. Une idée intéressante : vous pouvez mettre cet aliment dans un jouet interactif. Cela stimulera l’animal !

Un couple de chats consommant des glaces.

La réponse à la question posée : oui et non…

En somme, on peut dire que les chats peuvent manger des glaces fabriquées spécialement pour eux, et qui prennent en compte leurs besoins nutritionnels. Dans tous les cas, les chats ne devraient pas consommer des produits conçus pour l’homme, car ils ne peuvent pas digérer de manière satisfaisante la plupart des ingrédients que ces produits contiennent.

N’oubliez pas que les chats sont des animaux carnivores stricts : les protéines et des graisses d’origine animale doivent toujours être la base de leur alimentation. Le reste des macronutriments doit être utilisé avec beaucoup de réserve et seulement lors d’occasions spéciales.

Cela pourrait vous intéresser ...
Muki : le chat qui a utilisé ses 7 vies
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Muki : le chat qui a utilisé ses 7 vies

Découvrons ensemble dans cet article quelle est l'histoire du chat Muki, un animal qui a survécu à des situations compliquées...