6 animaux qui vivent dans des grottes

Les grottes sont un excellent refuge pour divers animaux, car elles les protègent du froid et l'obscurité les empêche d'être facilement détectés. Découvrez ci-dessous quelques espèces qui vivent dans des grottes.
6 animaux qui vivent dans des grottes

Dernière mise à jour : 31 décembre, 2021

Les animaux qui vivent dans les grottes sont également connus sous le nom de troglodytes ou animaux des cavernes, et ont des habitudes très particulières. Ils peuvent y hiberner pendant l’hiver, ou y dormir pendant la journée. Bien que les habitants des grottes soient généralement des invertébrés, il est également possible d’y trouver des mammifères, des poissons et des reptiles.

Les animaux qui passent toute leur vie à l’intérieur d’une grotte sont appelés troglobes, et ceux qui en sortent à certaines périodes de l’année ou pendant la journée sont appelés trogloxenes. Il y aussi les troglophiles, qui ont la capacité de survivre aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur d’une grotte.

Pourquoi ces animaux choisissent-ils un tel endroit ? Fondamentalement, parce qu’une grotte offre des conditions environnementales stables – température et humidité. De plus, elle les protègent des prédateurs et leur permet de dormir et de se reposer paisiblement. Une grotte est donc l’endroit parfait pour avoir des petits. De plus, certaines espèces ont besoin d’obscurité pour survivre.

Les animaux qui vivent dans des grottes ont adapté leur métabolisme et leur système corporel pour pouvoir habiter ces espaces avec peu ou pas de lumière. Certains ont changé la couleur de leur corps, d’autres ont perdu la vue et il y a aussi ceux qui ont changé de régime alimentaire. Découvrez sans plus attendre quelques-uns de ces animaux.

1. L’ours brun, un animal qui vit dans des grottes

Ce mammifère carnivore est originaire d’Amérique du Nord et d’Eurasie et vit principalement dans les forêts. Il peut vivre 30 ans et mesurer jusqu’à trois mètres. La couleur du pelage de l’ours brun varie entre le brun clair et le brun foncé. Cet animal change de pelage chaque été et sa vision n’est pas très développée, mais il peut tout de même voir les couleurs la nuit.

Comme il passe l’hiver à hiberner, il opte pour des grottes ou des terriers, afin de maintenir sa température corporelle. A son réveil, il donne naissance à ses enfants et les élève.

Ours brun dans la forêt.

2. La belette

Ce mammifère qui vit en Amérique du Nord et en Eurasie a un grand instinct de chasse et peut abattre des proies jusqu’à 10 fois son propre poids. La belette a un corps long, un petit museau, de grands yeux, de grands membres, une queue courte et elle perd ses poils en été.

Elle habite des endroits éloignés des établissements humains. Elle préfère les grottes, mais elle peut également s’abriter dans des tas de bois ou des arbres au sol.

3. La salamandre aveugle du Texas

C’est un amphibien qui vit dans des grottes au Texas et aux États-Unis. Il est à noter qu’il y a de moins en moins de spécimens, une centaine environ.

Cette salamandre n’a pas de pigments sur sa peau, qui est sensible aux changements des courants d’eau. Elle n’a pas non plus d’yeux. Elle peut passer des mois sans nourriture et détecte les mouvements des proies.

4. Le hibou grand-duc

Cette espèce d’oiseau répartie dans toute l’Afrique, l’Asie et l’Europe peut être trouvée dans divers habitats, tels que les forêts tempérées, les toundras, les steppes et les zones semi-désertiques. Ce hibou niche dans des grottes, des boutures rocheuses et d’anciens nids d’oiseaux de proie.

Il est très territorial et vit seul, sauf pendant la saison des parades nuptiales. Il vole droit, plane et sa voix se fait entendre à deux kilomètres.

5. Le scorpion, un des habitants des grottes

Il existe environ 1400 espèces de scorpions. L’une des principales caractéristiques de cet animal est que sa queue se termine en forme de dard, avec lequel il injecte du poison. De plus, il a des bras qui se terminent en forme de pince à épiler.

Le sscorpions vivent sur des terrains rocheux ou sablonneux, sous terre et dans des grottes qu’ils construisent eux-mêmes. Ces animaux sont très rapides et se nourrissent principalement d’insectes.

Que mangent les scorpions ?

6. La chauve-souris

Les chiroptères sont des mammifères placentaires dotés d’ailes. Il existe près de 110 espèces de chauves-souris vivant dans des grottes. Ces animaux sont présents partout dans le monde, sauf en Antarctique. C’est le seul mammifère volant et il joue plusieurs rôles écologiques : contrôleur d’insectes nuisibles, pollinisateur et disperseur de graines.

La plupart des chauves-souris sont insectivores et frugivores. Elles ont des habitudes nocturnes. Leur nez et leurs oreilles leur permettent d’émettre et d’amplifier des ultrasons, de localiser la nourriture et de s’orienter. Elles vivent dans les crevasses, les fissures des parois rocheuses, les écorces d’arbres, mais aussi les sous-sols, les caves et sous les ponts.

Source de l’image principale : réserve nationale de Bering Land Bridge.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 animaux herbivores
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 animaux herbivores

Les êtres vivants qui mangent des plantes sont des animaux herbivores. Dans cette classification, on peut trouver des frugivores et des folivores.



  • Ibáñez, C. (1998). Los quirópteros. Mamíferos de España. Editorial Planeta SA, Barcelona, 114-218.
  • Pacheco, S. M., & Freitas, T. R. (2003). Quirópteros. Livro vermelho da fauna ameaçada de extinção no Rio Grande do Sul (CS FONTANA, GA Bencke & RE Reis, eds.). EDIPUCRS, Porto Alegre, 493-497.
  • Méndez, P., Curti, M., Herrera de Montuto, K., & Benedetti, A. (2006). Las aves rapaces. Guía Didáctica de Educación Ambiental. The Peregrine Fund Editorial, Panamá.