Le tigre à dents de sabre : le félin le plus redoutable

23 août, 2020
Le tigre à dents de sabre est l'un des félins les plus emblématiques de la préhistoire. Cet animal aujourd'hui éteint s'est spécialisé dans la chasse aux grosses proies avec ses énormes crocs.

Le tigre à dents de sabre est un animal majestueux. Avec ses crocs spectaculaires et ses prouesses de chasse, il dominait les écosystèmes dans lesquels il vivait. Ce prédateur, considéré comme le félin le plus grand et le plus puissant de l’histoire, habitait le continent américain jusqu’à il y a environ 11 000 ans. Dans la suite de cet article, nous vous présentons les caractéristiques les plus importantes de cet animal spectaculaire.

L’arme précise d’un redoutable chasseur : le tigre à dents de sabre

Le tigre à dents de sabre ne compte pas une espèce, mais trois. Elles appartenaient au genre Smilodon. Les mâles pouvaient peser 300 kilos, en faisant le plus gros félin qui ait jamais vécu. La principale caractéristique de cet animal était ses crocs spectaculaires. Cette structure se démarque par sa taille (jusqu’à 18 centimètres) et sa fonction. Découvrez quelques faits fascinants sur cette machine de chasse :

  • Cette paire d’armes a permis à ces tigres de chasser de grandes proies telles que les mammouths ; il s’agit là de leur spécialité
  • Leur mode de chasse était très différent de celui des chats modernes, qui tuent leurs proies par suffocation lente. Au contraire, ils utilisaient leurs dents pour couper les artères du cou, provoquant la mort instantanée de la proie. Cependant, ces dents avaient un point faible, c’est-à-dire qu’elles se cassaient facilement en raison de leur longueur et de leur forme
  • Les tigres à dents de sabre pouvaient ouvrir la bouche pour mordre à un angle allant jusqu’à 120 degrés. En comparaison, le lion n’atteint que 65 degrés
  • Une autre des adaptations développées par ces tigres étaient de puissantes pattes postérieures, leur permettant de chasser de très grandes proies telles que les mammouths. Pour ce faire, ils utilisaient toute leur puissance musculaire pour sauter sur la proie et attaquer son cou
La reconstitution d'un tigre à dents de sabre.

Comportement et habitat

On pense que les tigres à dents de sabre ont vécu en groupes, bien que cela reste quelque peu incertain. Ce comportement serait démontré par certains fossiles qui montrent des plaies cicatrisantes, suggérant des soins de la part d’autres tigres.

Ces groupements sociaux seraient composés d’un ou deux mâles dominants et de plusieurs femelles avec leurs petits. Quant aux jeunes, on pense qu’ils ne développaient pas de dents de sabre avant d’avoir atteint un certain âge. Par conséquent, ils étaient obligés de rester dans le groupe pour être nourris par les adultes.

Causes possibles de l’extinction du tigre à dents de sabre

Changement climatique et disparition de leurs proies

Le tigre à dents de sabre vivait au Pléistocène, une époque plus froide et plus sèche qu’aujourd’hui. À cette époque, les glaciers couvraient une grande partie de l’Eurasie et de l’Amérique du Nord, jusqu’aux Grands Lacs. Au sud de ces endroits, l’écosystème dominant était des prairies couvertes de petits arbustes. Dans cet habitat, des animaux emblématiques comme le mammouth et d’autres grands mammifères dont le tigre à dents de sabre se nourrissait.

Il y a environ 13 000 ans s’est initiée une hausse spectaculaire des températures qui a complètement modifié les écosystèmes, favorisant les arbres au détriment des prairies. Cela a conduit à une extinction massive de grands animaux, tels que les mammouths ou les cerfs géants, tous deux proies pour le tigre à dents de sabre.

Certains auteurs suggèrent que sa spécialisation dans des proies aussi grosses a été ce qui a finalement causé sa disparition. Ayant une constitution aussi robuste, il était difficile pour eux de s’adapter à un monde où les proies étaient beaucoup plus petites. Finalement le manque de nourriture a précipité petit à petit leur extinction.

Le tigre à dents de sabre était le roi de son époque.

Chasse par les humains.

De nombreux autres paléontologues pensent que la propagation de l’Homo sapiens a été la cause de l’extinction des tigres à dents de sabre. Selon une étude, 80% des grands mammifères d’Amérique du Nord ont disparu peu de temps après l’arrivée des humains sur le continent. Par conséquent, les tigres à dents de sabre auraient succombé par manque de proies, et non par chasse directe de l’Homme.

En conclusion, nous ne pouvons pas être certains de la cause de l’extinction de cet animal majestueux. Cependant, nous pouvons nous émerveiller devant l’un des plus grands prédateurs de tous les temps grâce à la reconstitution de ses archives fossiles.

 

Anthony D. Barnosky, Paul L. Koch, Robert S. Feranec, Scott L. Wing, Alan B. Shabel. «Assessing the Causes of Late Pleistocene Extinctions on the Continents». Science 306 (5693): 70-75.