Le cochon vietnamien est déclaré espèce invasive

13 octobre, 2019
Le cochon vietnamien est une espèce envahissante qu'il faut prendre en compte.
 

Pour beaucoup, le cochon vietnamien est devenu un animal de compagnie. Il est ainsi relativement fréquent de voir ces animaux curieux dans des maisons. Ou même de les voir se balader en laisse.

Il y a peu de temps, le Conseil des ministres a déclaré le cochon vietnamien comme étant une espèce invasive et son inclusion dans cette catégorie d’animaux nuisibles a été approuvée.

Nouvelles espèces envahissantes

En effet, la prolifération des cochons vietnamiens a engendré un problème environnemental. Cela s’est déjà produit pour de nombreuses espèces d’animaux domestiques, comme c’est le cas de certaines tortues ou d’animaux comme le raton laveur.

Le cochon vietnamien fait maintenant partie du catalogue des espèces exotiques envahissantes, ainsi que plusieurs reptiles et plantes. De nombreux experts du domaine demandaient son ajout à cette liste depuis des années.

Un bébé cochon vietnamien

Les espèces envahissantes sont des animaux non autochtones qui, une fois libérés dans l’environnement naturel, ont des effets nocifs sur la faune et la flore d’un environnement, et ce à cause soit de la compétition, soit de leur prédation sur d’autres animaux.

 

Les espèces qui ont été ajoutées à cette liste sont, outre le cochon vietnamien, le varan de savane, la tortue de péninsule et le python royal.

Le cas du cochon vietnamien

Le cochon vietnamien est une race de porcs de petite taille et de coloration sombre. C’est un animal qui pèse environ 45 kilos à 2 ans, bien qu’il puisse aussi peser 2 fois plus lourd au même âge. Il a une espérance de vie d’environ 20 ans en liberté et est originaire d’Asie du Sud-Est.

Malgré cela, le cochon vietnamien s’est propagé en dehors du continent asiatique en raison de l’intérêt croissant de la société pour ces nouveaux animaux de compagnie. Ainsi, il existe actuellement de nombreux sites de reproduction de ces animaux aux États-Unis et en Europe.

Le cochon vietnamien est une espèce invasive

Pourquoi le cochon vietnamien est-il une espèce envahissante ?

Le problème réside dans le rejet de ces animaux dans l’environnement. Ces spécimens commencent en effet à endommager les cultures et les populations de plantes sauvages.

En Espagne tout particulièrement, le cochon vietnamien a également donné naissance à une autre espèce curieuse appelée “cerdoli”. C’est un animal hybride résultant du croisement de cochons vietnamiens relâchés avec le sanglier sauvage.

 

Les cochons se reproduisent plus rapidement que les sangliers et se sont largement répandus dans des communautés telles que Castille-et-León, Madrid, Valence, Navarre, Aragon et la Catalogne.

 

  • Delibes-Mateos, M., & Delibes, A. (2014). El cerdo vietnamita: un nuevo caso de mascotas asilvestradas.