12 symptômes qui indiquent que votre chat est stressé

Les chats sont des animaux très réservés et ils s'éloignent facilement de ce qu'ils n'aiment pas. Détecter les sources de stress chez le chat est essentiel pour une bonne cohabitation.
12 symptômes qui indiquent que votre chat est stressé

Dernière mise à jour : 26 septembre, 2021

Comme tout maître d’un chat le sait, les chats sont des animaux assez secrets et il est parfois difficile de détecter des changements dans leur comportement. Connaître les symptômes du stress de votre chat est essentiel, car ces animaux sont assez sujets aux symptômes émotionnels face à des changements minimes. C’est pourquoi nous vous invitons ici à découvrir les symptômes qui indiquent qu’un chat est stressé.

Comme les chats entretiennent un instinct sauvage marqué, ce sont des spécialistes à l’heure de cacher leurs émotions : ils ne veulent pas se montrer vulnérables. Que ce soit à cause d’une maladie ou d’un facteur externe, il est alors possible que vous ne remarquiez pas que votre chat est stressé.

Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur ce tableau clinique chez les chats. Nous vous présentons 12 symptômes de stress chez ces animaux. Si vous observez ces signes chez votre chat pendant plusieurs jours, n’hésitez pas à vous rendre chez le vétérinaire (ou un éducateur, si la possibilité d’une maladie physique a été écartée).

1. Un chat qui est stressé urine hors de sa litière

Un chat qui urine hors de sa litière n’est jamais bon signe. Les chats sont des animaux très propres et routiniers par nature, ils ne changeront donc jamais de place pour se soulager sans raison. Il se peut que le stress soit l’élément déclencheur ou qu’il souffre d’incontinence urinaire.

2. Ses oreilles sont baissées

Les mammifères communiquent parfaitement grâce à la musculature présente dans (et près) des oreilles. Les humains ne peuvent pas les déplacer, mais les chats sont capables de diriger leurs oreilles dans la direction des stimuli pour mieux les localiser. Ils utilisent également ces muscles faciaux pour montrer leurs émotions, bien que succinctement.

Les oreilles baissées et vers l’arrière font partie des symptômes les plus courants de stress chez le chat. L’animal aura également tendance à poser son corps contre le sol et à hérisser ses moustaches. Si le chat adopte cette position, mieux vaut ne pas le toucher.

Un chat très en colère devant une maison.

3. Un chat qui est stressé est moins tolérant

Les chats ne sont pas des êtres très sociaux, mais cela ne veut pas dire qu’ils n’apprécient pas la compagnie de leur maître. Si lorsque vous essayez de vous approcher de votre chat, il s’enfuit immédiatement ou vous attaque lorsque vous essayez de l’attraper, il est fort probable qu’il soit très stressé. Ce manque de sociabilité peut être dû à un facteur de stress externe ou à une mauvaise éducation.

Le manque de tolérance du chat peut être dû à des expériences traumatisantes passées.

4. Il se cache plus souvent

Les chats sont passés maîtres dans l’ art de se cacher : si un chat ne veut pas être vu, un humain peut passer des jours à le chercher. Il est normal que ces animaux aient leurs lieux de repos préférés, mais s’ils y sont tout le temps (ou recherchent des zones encore plus isolées), il est temps de se méfier. Y a-t-il un nouveau membre au sein de la famille ? La maison est-elle devenue très bruyante ?

5. Il a la diarrhée

Le stress favorise l’accélération des selles. Lorsqu’un chat est en proie au stress, son corps absorbe moins de fluides, de sorte que les selles sont susceptibles d’être plus fréquentes et plus liquides. Pour cette raison, la diarrhée est considérée comme l’un des principaux symptômes de stress chez le chat.

6. Il mange trop

Le terme approprié pour désigner l’augmentation de l’apport alimentaire chez un être vivant est polyphagie. L’environnement peut encourager le chat à manger beaucoup plus que d’habitude, mais un trouble cérébral peut également altérer son appétit.

Ce symptôme est beaucoup plus subjectif que les autres. Il est donc préférable d’aller chez le vétérinaire avant de procéder à des changements alimentaires. Rappelons que le rythme d’alimentation des animaux varie naturellement en fonction de l’âge et de l’état physiologique.

7. Un chat qui est stressé mange très peu

Ce symptôme est beaucoup plus courant que le symptôme précédent. Lorsqu’un animal est stressé ou anxieux, la première chose qu’il fait est d’arrêter de se nourrir (et de se reproduire). Il perd alors du poids au fil du temps et ses côtes commencent à apparaître.

8. Il mange des choses qu’il ne devrait pas manger

L’apport d’éléments qui ne rapportent pas de valeur nutritionnelle (plastique, tissu, terre et autres) est connu cliniquement sous le nom de pica. Ce comportement peut être l’un des symptômes du stress chez le chat, même s’il indique parfois aussi un trouble grave qui ne peut être résolu qu’avec l’aide d’un éducateur. Le pica est grave, car il favorise les blocages intestinaux.

9. Il fait beaucoup trop sa toilette

Les chats sont réputés pour leur obsession de la propreté. Il est normal qu’ils lèchent leur couches de poils pour se désinfecter, mais pas au point de provoquer des saignements ou de se retrouver sans poils. Un léchage excessif peut indiquer un problème physiologique ou un manque de stimulation environnementale (ce symptôme fait partie des stéréotypies).

Les stéréotypies surviennent lorsque l’animal manque de stimuli. Le léchage excessif, la chasse à la queue et la « chasse à la mouche » sont des stéréotypies courantes chez les chats.

10. Une léthargie générale

Un chat dort en moyenne de 12 à 16 heures par jour. Il est normal de voir l’animal allongé la majeure partie de la journée, mais le fait qu’il ne veuille pas jouer et qu’il ne réagisse pas aux stimuli est préoccupant. Les chats stressés ou malades se désintéressent de toute activité physique : quel que soit le déclencheur, ce symptôme implique une visite chez le vétérinaire.

11. Il émet beaucoup trop de vocalises

Un chat qui n’arrête pas de miauler est exaspérant. Si vous voyez que votre animal émet constamment des vocalises, essayez de localiser le stimulus qui attire son attention. Il est probable que vous ne trouviez rien, et si tel est le cas, vous devez consulter un vétérinaire. Le miaulement peut être un signe de douleur causée par une maladie.

12. Un chat qui est stressé bouge de manière exagérée

Ces animaux sont rapides et précis, mais il n’est pas normal qu’ils sautent d’un mètre de haut à chaque fois qu’une porte se ferme ou qu’une personne parle. Une réaction de fuite exagérée indique que l’animal ne se sent pas en sécurité dans son environnement.

Un chat singapourien.

Comme vous avez pu le constater, les signes de stress chez le chat sont très succincts. En tant que tuteur, vous devez porter une attention particulière au comportement de votre animal pour éviter que cette affection ne devienne chronique. La première étape pour détecter l’un de ces symptômes est d’aller chez le vétérinaire et de recevoir un diagnostic. Après cela, vous devez réduire les sources de stress.

Cela pourrait vous intéresser ...
“Cat-café” : une cafétéria où s’entourer de chats
My Animals
Lisez-le dans My Animals
“Cat-café” : une cafétéria où s’entourer de chats

Une nouvelle initiative appelée Cat-café commença à s’implanter en Espagne il y a environ deux ans. Apprenez-en davantage ici !