La couleur du pelage des chats détermine leur sexe

Saviez-vous que le nombre de couleurs du pelage d'un chat est directement lié à son sexe ? Découvrez ici pourquoi.
La couleur du pelage des chats détermine leur sexe

Dernière mise à jour : 12 avril, 2022

La couleur du pelage des félins domestiques est liée aux chromosomes sexuels. Par conséquent, il est possible de déterminer le sexe de certains chats par leur couleur de poils.

La génétique est un monde passionnant, mais le comprendre en profondeur est une tâche qui demande des années et beaucoup d’efforts. Si vous ne connaissiez pas ce fait curieux, poursuivez donc votre lecture ! Nous vous l’expliquons ici simplement.

L’origine de la couleur du pelage des chats

A l’origine, tous les chats ont un motif tigré. Leur ancêtre commun et sauvage présentait ce motif, car il lui permettait de se fondre dans l’environnement et ainsi tendre une embuscade à ses proies. Devant survivre dans des environnements désertiques, les couleurs qui prédominaient se situaient dans la gamme des bruns.

Au fil du temps, la sélection génétique a conduit à l’apparition de nombreuses autres couleurs. Cependant, celles-ci ne proviennent que de 2 pigments : l’eumélanine, responsable des tons bruns et noirs, et la phéomélanine, responsable des tons jaunes et rouges.

La plus ou moins grande concentration de ces 2 pigments donnera naissance aux différentes combinaisons de couleurs dans le pelage des chats. Leur absence produit la couleur blanche.

Comment les gènes de couleur sont-ils transmis chez les chats ?

Les chats ont un total de 38 chromosomes : ils héritent de 19 chromosomes de chaque parent. Ces gènes peuvent être dominants ou récessifs.

Les gènes qui déterminent la couleur des poils des chats sont liés aux chromosomes sexuels, c’est-à-dire aux chromosomes X et Y. Les tons noirâtres et rougeâtres sont seulement liés au chromosome X. C’est pour cette raison qu’il est possible de déterminer le sexe de certains chats par leur couleur.

Comment reconnaître le sexe de certains chats par la couleur du pelage ?

Comme mentionné ci-dessus, le chromosome X est associé à la couleur rouge et à la couleur noire. Ayant deux chromosomes X, une femelle peut génétiquement porter le gène de la couleur rouge et le gène de la couleur noire. Les mâles, quant à eux, ne peuvent porter que l’un d’entre eux.

Seules les femelles peuvent arborer 3 couleurs

La couleur blanche a aussi sa place dans ces combinaisons. Cette couleur – ou plutôt l’absence de pigmentation des poils – est liée à un autre chromosome, appelé S. Mâles et femelles portent le chromosome S.

  • Les femelles peuvent arborer jusqu’à 3 couleurs, puisqu’elles ont deux chromosomes X et un chromosome S.
  • Les mâles, en revanche, ne peuvent arborer que deux couleurs.

Ainsi, si le pelage d’un chat est de deux couleurs, le chat peut être mâle ou femelle. En revanche, s’il en a 3, il ne peut s’agir que d’une femelle.

Cinq chats différents.

L’exception à la règle

Comme pour tout ce qui existe dans la nature, de telles déclarations ne peuvent jamais être absolues, et plus encore dans un domaine aussi complexe que l’est la génétique. En effet, sachez qu’il est possible qu’un chat mâle arbore 3 couleurs.

Malheureusement, l’exception à la règle signifie que le chat présente une mutation génétique appelée syndrome de Klinefelter, qui consiste en une trisomie dans la paire sexuelle : les chromosomes sexuels du chat sont XXY. Ces spécimens sont généralement stériles et sont sujets à différents problèmes de santé, comme l’ostéoporose et le diabète.

Un chat atteint de cette maladie génétique peut donc, comme une femelle, arborer trois couleurs : il pourrait être porteur du gène lié à la couleur noire, du gène lié à la couleur rouge et du gène lié à la couleur blanche. Cependant, la probabilité est très faible : on estime qu’il y a 1 seul cas sur 3000.

Autres possibilités

Il est également possible qu’un chat mâle soit tricolore, en bonne santé et fertile. Dans ce cas, la raison en est que l’animal a développé des taches d’une troisième couleur suite à des mutations de sa peau au cours de sa vie.

Il existe aussi les chats dits chimères, qui naissent de la fusion de 2 ovules au début du processus embryonnaire. Cette possibilité est cependant bien moindre que la précédente : on estime qu’il y a 1 seul cas sur 10 000.

Chat roux.

En somme, bien que la génétique à cet égard soit quelque peu complexe, il est possible de savoir si un chat est une femelle uniquement en regardant son pelage, la marge d’erreur étant très petit. Connaissiez-vous cette curiosité ? Bien qu’ils soient présents dans nos vies depuis de nombreuses années, les chats ne cessent de nous émerveiller.

Cela pourrait vous intéresser ...
Effet dogcat : toute situation est meilleure avec un chien ou un chat
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Effet dogcat : toute situation est meilleure avec un chien ou un chat

Nous vous parlons ici de l'effet dogcat. Une expérience a montré que toute situation était bien meilleure avec un chien ou un chat.



  • Pedersen, A. S., Berg, L. C., Almstrup, K., & Thomsen, P. D. (2014). A tortoiseshell male cat: chromosome analysis and histologic examination of the testis. Cytogenetic and genome research142(2), 107-111.
  • Ishida, Y., David, V. A., Eizirik, E., Schäffer, A. A., Neelam, B. A., Roelke, M. E., … & Menotti-Raymond, M. (2006). A homozygous single-base deletion in MLPH causes the dilute coat color phenotype in the domestic cat. Genomics88(6), 698-705.