Le système digestif chez les chats

Le système digestif se compose de différents organes du corps – bouche, estomac, intestins, entre autres – qui permettent à l'animal de réaliser sa digestion pour absorber l'énergie de l'aliment et maintenir ses fonctions vitales.
Le système digestif chez les chats

Dernière mise à jour : 08 février, 2020

Le corps des chats se constitue de différents systèmes, comme le système digestif, qui travaille avec le reste des organes d’autres systèmes. De cette façon, l’organisme peut rester en bonne santé et maintenir ses fonctions vitales.

Qu’est-ce que le système digestif ?

Le système digestif est formé par l’ensemble des organes du corps qui se chargent de transformer et de décomposer les aliments et les liquides. Le corps se servira ensuite de ces substances en tant que source d’énergie, pour la croissance ou la réparation des tissus.

Les substances non traitées se transforment en “déchets”. Étant donné que le corps ne s’en sert pas, ils sont éliminés à travers les évacuations intestinales.

Composants du système digestif chez les chats

L’appareil digestif se compose des éléments suivants :

  • La bouche
  • Le pharynx
  • L’œsophage
  • L’estoma
  • L’intestin grêle
  • Le gros intestin
  • Le rectum
  • L’anus
Un schéma du système digestif chez le chat

Le système digestif inclut aussi les glandes salivaires, la vésicule biliaire et le pancréas. Sa fonction est de produire des enzymes et des sucs digestifs qui facilitent l’absorption des nutriments et des liquides.

Fonctionnement du système digestif

La principale fonction du système digestif est de dégrader les composants des aliments ingérés pour obtenir et assimiler ses nutriments. Le processus de digestion commence par la bouche, avec la ségrégation de salive.

Les enzymes salivaires sont produites par quatre types de glandes que l’on retrouve chez les chats et les chiens. La fonction de la salive est d’humidifier les aliments pour faciliter leur passage. L’enzyme alpha-amylase, qui initie le processus de décomposition, n’est présente ni chez les chiens, ni chez les chats.

La déglutition

Les aliments se déplacent ensuite vers le larynx, où ont lieu les contractions pharyngées. Celles-ci permettent le déplacement des aliments.

L’épiglotte bloque la trachée et évite que les aliments ne se dirigent vers les poumons, tandis que le mouvement de contraction se poursuit dans l’œsophage.

Si le premier mouvement péristaltique ne parvient pas à envoyer les aliments et les liquides vers l’estomac, un second mouvement se produit. Chez les chats, la vitesse de déglutition des liquides est de un à deux centimètres par seconde.

C’est pour cela qu’il faut faire attention lorsqu’on leur donne des cachets sans eau ; ceux-ci pourraient rester bloqués dans l’œsophage et le chat pourrait développer une œsophagite.

Comment fonctionne le système digestif du chat ?

L’estomac

L’estomac se situe du côté gauche du corps et se divise en cinq parties. Sa principale fonction est de sécréter de l’acide chlorhydrique et des pepsinogènes qui, avec les enzymes, facilitent la digestion des aliments.

Les enzymes digestives les plus importantes sont la pepsine et la lipase. La pepsine agit quand le pH est de 2,0 et “coupe” les protéines en plus petites unités que l’on appelle les peptides.

La pepsine digère mieux les protéines de viande que les protéines végétales. Elle est donc plus importante chez le chien que chez le chat car le chien ingère normalement une plus grande quantité de viande.

De son côté, la lipase gastrique est une enzyme qui se charge de décomposer les acides gras à longue chaîne. Sa fonction est moins importante que celle de la lipase pancréatique.

Les chats ingèrent une plus petite quantité de nourriture que les chiens mais de façon plus fréquente tout au long de la journée. Les chiens, eux, ingèrent de grandes quantités de nourriture.

L’intestin grêle et le pancréas

L’intestin grêle du chat mesure 1,3 mètres et se divise en trois régions : le duodénum, le jéjunum et l’iléon. C’est dans cet intestin qu’a lieu la majeure partie de la digestion enzymatique des aliments ; chez le chat, elle dure entre deux et trois heures.

La surface de l’intestin grêle a différentes modifications qui lui permettent d’étendre son aire d’absorption. Un exemple serait celui des microvillosités de la surface luminale.

Il dispose d’enzymes qui lui permettent de digérer des disaccharides, des oligosaccharides et des peptides de plus petite taille. Par ailleurs, certaines protéines transportent des substances importantes comme le calcium ou le fer.

La muqueuse de l’intestin agit comme un bouclier face à des agents pathogènes. Elle peut cependant s’atrophier en cas d’ingestion de certains médicaments ou de carence en vitamine B12 (cobalamine) ou de folates.

Le pancréas sécrète des enzymes essentielles pour la dégradation des carbohydrates, des protéines et des lipides. Normalement, il produit des précurseurs inactifs de ces enzymes, comme la trypsine, qui s’activent et agissent au niveau de l’intestin grêle.

Le gros intestin

Le gros intestin se compose du colon, du cæcum et du rectum. Chez un chat adulte, il a une longueur de 0,4 mètres. Sa principale fonction est l’absorption d’électrolytes et d’eau.

Il faut aussi souligner qu’il se charge de faire fermenter les nutriments non absorbés. C’est pour cela que le transit dans le gros intestin est plus lent.

La dernière étape de l’appareil digestif est l’élimination de tous ces “déchets” que l’organisme n’utilise pas.

Données curieuses sur le système digestif

Les enzymes des microvillosités sont affectées par différents facteurs, comme l’âge, le régime et diverses maladies. La diminution de lactase en est un exemple.

La lactase est une enzyme qui digère le lactose, un disaccharide du laitLorsque cette enzyme diminue, les individus adultes peuvent ne pas tolérer le lait comme les femelles.

Une autre circonstance qui désajuste l’intestin est un changement au niveau de l’alimentation. Les enzymes mettent en effet quelques jours à s’adapter. Il est donc possible que la quantités de carbohydrates non digérés augmente ; ceci peut déboucher sur une entérite et provoquer une diarrhée chez l’animal.

Si nous prenons soin de l’alimentation du chat, son système digestif fonctionnera correctement et l’animal sera heureux et en bonne santé.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Rétablir l’équilibre intestinal des animaux
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Rétablir l’équilibre intestinal des animaux

La flore bactérienne est responsable de l'équilibre intestinal des animaux, comme chez les humains ! Comment donc rétablir une flore intestinale affectée ?