Cinq conseils pour faire du camping avec un chien

13 août, 2020
Faire du camping peut être encore plus amusant si vous emmenez votre chien. Découvrez comment partager ces fabuleuses expériences avec votre animal de la façon la plus sûre possible.

Une bonne option pour cet été est d’aller faire du camping ; si vous pouvez partager ce moment avec votre chien, vos vacances ne feront que s’améliorer ! Faire du camping peut être plus économique et relaxant que faire du tourisme ou aller sur les plages bondées au moment de la période estival. Le mieux est que vous pouvez parfaitement emmener votre chien avec vous.

Comment pouvez-vous faire du camping avec votre chien ?

En termes généraux, il existe deux grandes modalités de camping : le camping sauvage et les campings. Nous retrouvons aussi la pratique du bivouac, qui consiste à dormir à l’air libre sans tente, une expérience réservée aux plus aventuriers.

Les points de camping sauvage sont limités. Vous devez donc vous assurer d’être au bon endroit pour que la pratique soit à 100 % légale. Si vous décidez de choisir cette modalité de camping et voulez que votre animal vous accompagne, il n’y aura aucun problème car vous n’aurez pas à vous rendre dans un établissement : vous serez en pleine nature avec votre chien.

Pour aller dans un camping, en revanche, vous devez réserver et vous informer à l’avance pour savoir si les animaux sont acceptés.

Nous allons maintenant vous présenter quelques conseils utiles à prendre en compte si vous décidez de faire du camping avec un chien. Gardez-les bien à l’esprit si vous ne voulez pas laisser votre compagnon à quatre pattes chez vous pendant ces vacances.

Comment faire du camping avec un chien ?

1. Assurez-vous que le camping accepte les animaux de compagnie

Tous les campings n’acceptent pas les animaux de compagnie. Cette possibilité est sujette aux normes de l’établissement. Le plus sensé est donc de demander avant de réserver le bungalow, la cabane, la villa, etc. La même chose se produit avec les hôtels, les plages, les maisons d’hôtes ou tout autre endroit touristique.

Vous devrez également prendre en compte les conditions du logement. En effet, certains des campings qui acceptent les animaux de compagnie imposent des restrictions (nombre d’animaux ou taille) ou des suppléments au tarif de base.

2. Avant de voyager, protégez votre chien contre les parasites et les maladies

Ce conseil peut s’appliquer à n’importe quel voyage que vous réalisez avec votre animal. Avant de partir, surtout dans un environnement naturel, vérifiez que tous les vaccins de votre animal sont à jour, ainsi que les vermifugations externes et internes. Prévenir constitue toujours la meilleure option.

Souvenez-vous que vous devez protéger votre chien contre les parasites internes tous les trois mois avec un anti-parasitaire oral, et de façon externe en utilisant des pipettes ou des colliers spécifiques contre les puces, les tiques et les moustiques.

Emportez avec vous le carnet de vaccins, au cas où vous auriez besoin de démontrer que l’animal est protégé face à une quelconque maladie dans la région où vous voyagez. Par ailleurs, ce document prouve que vous êtes le tuteur légal de l’animal.

3. Préparez la “valise” de votre animal

Faites une liste de tout ce dont vous pourriez avoir besoin lors de votre voyage : une quantité suffisante de nourriture, des accessoires de promenade, une gamelle, des jouets, des récompenses, un lit, des ceintures de sécurité pour voyager en voiture ou une cage de transport, si nécessaire.

Un accessoire très utile pour aller faire du camping avec votre chien est un collier avec LED pour que vous puissiez le localiser si vous allez vous promener avec lui en pleine nature quand la lumière du jour baisse.

Un chien dans un champs.

4. Ne laissez pas de traces de votre présence

Même si vous êtes en pleine nature, éliminez les urines avec de l’eau et utilisez des sacs pour ramasser les excréments de votre chien afin de respecter les autres campeurs. Cette pratique est beaucoup plus écologique si, en plus, les sacs sont recyclables. Surveillez votre animal et ne le laissez pas déambuler dans le camping ou déranger les autres personnes. Ne laissez pas non plus traîner de déchets : rappelez-vous que la nature appartient à tout le monde.

5. Veillez sur votre animal

Une fois que l’on est loin de la maison, il est plus compliqué de contrôler les horaires de repos, de repas, de promenades et autres habitudes routinières. Les vacances sont faites pour déconnecter, mais ne négligez pas les besoins de votre chien. Offrez-lui des heures de repos, de jeu et de repas. N’oubliez pas de lui donner de l’eau : ceci est très important après un effort physique ou pour supporter les heures de chaleur.

Comme nous avons pu le voir, faire du camping avec son animal est une activité didactique et stimulante pour le tuteur et le chien, si on le fait de façon correcte. Cette option sera toujours plus amusante que de laisser le chien seul à la maison et renforcera votre lien émotionnel.