Comment bien prendre soin d'un chien âgé ?

Les chiens de race mixte et de petite taille ont tendance à vivre plus longtemps. Par exemple, les caniches et les chihuahuas peuvent vivre plus de 15 ans, alors que les dogues allemands atteignent rarement l'âge de 10 ans.
Comment bien prendre soin d'un chien âgé ?

Dernière mise à jour : 28 février, 2022

L’espérance de vie d’un chien domestique oscille entre 9 et 15 ans en moyenne, si bien qu’à partir de 9 ans un chien peut être considéré comme âgé. Un chien âgé a besoin de beaucoup d’attention, d’affection, de soins et de considération.

Il est normal de vouloir que votre fidèle compagnon vous accompagne tout au long de votre vie. Cependant, son cycle biologique doit se terminer à un moment donné et vous devez être là pour l’accompagner dans ses dernières années. Poursuivez donc votre lecture pour savoir quels sont les soins que vous devez lui prodiguer.

Quels sont les signes de vieillesse chez le chien ?

À l’âge de 9 ans en moyenne, apparaissent les premiers signes du vieillissement chez le chien. Parmi eux, figurent les suivants :

  • Apparition de poils gris. La présence de poils blancs est un signe de vieillisse clair : le corps commence à perdre sa capacité à produire des pigments naturels. Les poils gris apparaissent d’abord près du museau ou des yeux.
  • Moins de résistance à l’exercice. Comme chez les humains, les chiens commencent également à perdre l’énergie qu’ils avaient dans leur jeunesse. Ce manque d’énergie entraîne une réduction de la quantité d’exercice et une augmentation des heures de repos.
  • Changements dans le comportement. Quelle que soit la race, la plupart des chiens commencent à devenir plus calmes et plus sédentaires. De plus, certains spécimens recherchent également plus d’attention, de caresses et de soins de la part de leurs maîtres.
  • Sommeil plus long. Un jeune chien dort entre 10 et 12 heures par jour. Un chien âgé dort un peu plus de 14 heures par jour, voire plus s’il souffre de problèmes de santé.
  • Apparition de maladies chroniques. Un chien âgé ne souffrira pas nécessairement d’une maladie chronique, mais la probabilité est plus importante à cet âge, en raison du fait que le métabolisme de l’animal change et commence à être moins efficace. Cataractes, tumeurs, maladies rénales, incontinence urinaire, dysplasis de la hanche, arthrose et même un dysfonctionnement cognitif sont quelques-unes des maladies chroniques pouvant apparaître.
Un vieux chien allongé sur le sol.

Quels sont les soins spécifiques à prodiguer à un chien âgé?

Une fois que votre chien aura atteint un âge avancé, son corps commencera à subir certains changements métaboliques, de sorte que ses besoins quotidiens changeront également. Découvrez ci-après quelques conseils de base à suivre pour garder votre animal de compagnie senior en bonne santé.

1. Le régime alimentaire d’un chien âgé

Comme mentionné, les chiens plus âgés ont un métabolisme lent qui les rend plus sujets à l’obésité. C’est pourquoi il est recommandé de passer à une alimentation de type senior, adaptée à ses nouveaux besoins nutritionnels. Cependant, dans le cas où votre animal a des problèmes dentaires, il est préférable d’opter pour une alimentation à base d’aliments humides.

Un autre point important à prendre en considération est l’hydratation car, pendant la vieillesse, les chiens ont tendance à avoir des problèmes d’insuffisance rénale. Bien qu’ils ne puissent pas toujours être évités, il est crucial de leur fournir des liquides, afin de ne pas créer plus de stress sur les organes du corps.

Certains maîtres choisissent de faire suivre à leur animal le régime BARF, qui consiste à donner des aliments crus. Cette alimentation peut favoriser la digestion, mais seulement si elle a été conçue par des professionnels. Le soutien d’un vétérinaire est indispensable.

2. Un chien âgé a besoin d’une attention constante

Les chiens plus âgés deviennent un peu plus dépendants de leurs maîtres. Cela signifie qu’ils recherchent des soins, des caresses et apprécient moins d’être seuls pendant longtemps. Dans un certain sens, c’est comme s’ils étaient redevenus des chiots.

Il est essentiel de garder votre chien actif, car son âge le rend plus susceptible à la dépression et à l’isolement. Quelque chose d’aussi simple que de le caresser pendant qu’il se repose ou de lire un livre à ses côtés pourrait suffire à le rendre heureux. Bien sûr, n’oubliez pas de le sortir pour qu’il fasse de l’exercice.

Chien allongé sur l'herbe.

3. Activité physique

Les chiens plus âgés ont tendance à avoir une endurance physique plus faible, il est donc préférable de réduire la quantité d’exercice quotidien. Cela ne signifie pas que l’activité physique doit être complètement arrêtée, seulement son intensité doit être réduite. De plus, il aura également besoin d’activités sociales qui le maintiennent actif et optimiste.

Une bonne stratégie consiste à faire des promenades quotidiennes dans un parc à proximité où il peut socialiser avec d’autres chiens. Bien entendu, le temps de chaque sortie doit être réduit pour éviter un surplus de fatigue. Malgré cela, l’exercice doit continuer à faire partie de sa vie : il ne faut pas le laisser devenir sédentaire, autrement il pourrait souffrir de sérieux problèmes musculo-squelettiques.

4. Consultations médicales

Comme déjà commenté, un chien âgé est plus susceptible de souffrir de certaines maladies chroniques. Par conséquent, à ce stade, il est crucial de visiter le vétérinaire au moins une fois tous les 6 mois en guise de prévention. Ne vous fiez pas au fait que votre animal ne semble pas malade, car la plupart des pathologies à cet âge se manifestent par des symptômes subtils, presque imperceptibles.

5. Les besoins essentiels d’un chien âgé à la maison

Un chien plus âgé n’a pas la vigueur et la force de sa jeunesse, ce qui signifie qu’il est plus sensible aux changements subtils de son environnement. Ceux-ci incluent les variations saisonnières de température, les courants de vent et l’humidité. Par conséquent, il est important d’adapter la maison de manière à ce que le chien ne souffre pas des changements environnementaux.

Assurez-vous que son lit est dans un endroit frais, ni trop froid ni trop chaud et que l’endroit est bien ventilé. Si nécessaire, fermez les bouches d’aération ou achetez un radiateur qui maintiendra la température dans la pièce stable.

S’occuper d’un chien âgé n’est pas facile, mais il est indispensable de lui prodiguer tous ces soins spécifiques pour qu’il jouisse d’une bonne qualité de vie. N’oubliez pas que votre animal de compagnie vous a offert une grande partie de sa vie et des moments merveilleux, il mérite de passer ses dernières années dans le plus grand confort.

Cela pourrait vous intéresser ...
15 raisons d’adopter un chien âgé
My Animals
Lisez-le dans My Animals
15 raisons d’adopter un chien âgé

Adopter un chien âgé est l’une des meilleures actions que vous puissiez poser. Ce ne sont pas des chiots et ils n'en ont pas besoin pour vous conqu...



  • González-Martínez, Á., Rosado, B., García-Belenguer, S., & Suárez, M. (2012). Síndrome de disfunción cognitiva en el perro geriátrico. Clínica veterinaria de pequeños animales, 32(3), 0159-167.
  • Desachy, F. (2018). Los cuidados del perro día a día. Parkstone International.
  • Castells, E., & Silva, J. R. (2021). Puntos clave de geriatría canina. Grupo Asís Biomedia SL.
  • Camps, J. (2007) Alimentación y cuidados especiales en perros geriátricos. Animalia: revista profesional de los animales de compañía. 199, 38-41.