Curiosités sur les coussinets des animaux

Comme nos chaussures, les coussinets des animaux leur servent de protection face aux lésions externes. Cette zone des pattes abrite plusieurs aspects curieux et intéressants.
Curiosités sur les coussinets des animaux

Dernière mise à jour : 10 août, 2020

Nous autres humains n’avons pas de coussinets et utilisons donc les chaussures comme éléments de protection. En plus d’être utiles pour éviter des blessures, elles nous aident dans la traction quand nous marchons ou courons.

Cependant, le fait d’utiliser ces éléments obéit plus à des critères de confort car nous pourrions parfaitement marcher avec un bout de carton sous la plante des pieds.

En revanche, les animaux, dont la survie dépend en grande mesure de leur habileté à chasser ou fuir leurs proies, devraient avoir un système beaucoup plus efficace que nos chaussures. Et c’est le cas : ils en ont vraiment un, car les coussinets des mammifères supposent une prouesse évolutive sous bien des aspects.

Nous allons, dans cet article, commenter quelques-unes des caractéristiques de cette partie du corps des animaux. Vous n’y avez probablement jamais pensé mais les coussinets sont pleins de curiosités qui vous sembleront sûrement des plus intéressantes.

Quelles sont les curiosités sur les coussinets ?

Anatomie des coussinets des animaux

Les coussinets sont une modification du tégument des membres inférieurs et postérieurs. Beaucoup de propriétaires d’animaux ont sûrement déjà touché les coussinets des chiens et des chats et ont pu voir à quel point ils étaient doux.

Cela est dû au fait qu’ils se composent d’un composant connectif qui sert à amortir le poids de l’animal et protéger les os de l’impact au moment de la marche ou de la course. Cette protection est particulièrement importante lors des marches rapides car la pression exercée sur les zones d’appui est très élevée et pourrait provoquer des lésions au niveau des os et des muscles.

Il convient, sur ce point, de préciser que les coussinets se situent au niveau des doigts, c’est-à-dire des phalanges. Si nous avions également ces structures, nous les aurions plus ou moins à la moitié de ces dernières. Les animaux avec des coussinets sont en effet digitigrades : ils marchent sur leurs doigts et non pas sur toute la plante.

Ils ont, sur la partie externe, un épithélium modifié qui les protège des agressions environnementales comme les égratignures ou les éraflures. Ce tissu n’est cependant pas complètement invulnérable aux lésions : il convient donc d’éviter les promenades dans des zones avec des pierres coupantes où il pourrait y avoir des bouts de verre.

Par ailleurs, les dessins qu’ils possèdent en forme de fissures ou de sillons servent à augmenter la surface de contact et aident à améliorer l’adhérence et la traction. Grâce à cela, ils évitent des glissades qui pourraient leur être fatales au moment de la course, surtout si c’est la proie qui glisse.

Curiosités

Nous espérons que votre curiosité a été piquée au vif et que vous avez envie d’en savoir un peu plus sur ces structures :

  • Les coussinets sont un élément fondamental dans la dissipation de la chaleur : ils servent à faire baisser la température corporelle de l’animal à travers la transpiration. C’est pour cette raison que l’on recommande d’appliquer des linges humides sur cette zone lorsque l’animal souffre d’un coup de chaleur. L’intense vascularisation de la zone permet un rapide échange de température avec l’extérieur
  • Ce sont des zones très sensibles : comme nos doigts, les coussinets ont une innervation intense qui les rend sensibles à n’importe quel stimulus, qu’il soit tactile ou thermique. Cela explique pourquoi il n’est pas recommandé de promener les chiens sur le bitume aux heures centrales des journées estivales
  • Ils ont une pigmentation : contrairement à ce que l’on pourrait penser, les coussinets ont une coloration, même s’il est vrai qu’avec le temps, ils ont tendance à adopter un ton foncé à cause des frottements. Chez les chiots ou les chatons, on peut observer des coussinets blancs, avec des taches…
Un chien montrant ses coussinets.

Vous voyez donc que ces structures abritent plusieurs surprises. Et qu’elles sont des plus utiles dans la vie des animaux sauvages et domestiques.

Nous vous recommandons donc d’y être attentif et de les soigner fréquemment. Ceci s’adresse particulièrement aux maîtres de chiens juste après leur promenade. Une surveillance des coussinets basée sur une bonne hygiène et hydratation leur évitera de possibles lésions.

 

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment soigner les blessures aux coussinets des chiens et des chats ?
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Comment soigner les blessures aux coussinets des chiens et des chats ?

Les coussinets sont des zones très exposées. Vous trouverez ici des explications sur comment soigner les blessures aux coussinets de votre animal.