Les causes des éternuements chez les chiens

03 juillet, 2020
Les éternuements sont des actes réflexes involontaires face à la présence de particules étrangères qui provoquent une irritation nasale...entre autres !

Normalement, les chiens sont très joueurs. Ils ne tiennent jamais en place et ont énormément d’énergie. Or, même si cette vitalité peut nous faire croire qu’ils ne vont pas tomber malades, ils éternuent subitement et nous nous en inquiétons. Il n’y a cependant pas de raison de s’alarmer : les éternuements chez les chiens peuvent être dus à plusieurs causes, comme nous allons le voir tout au long de cet article.

L’appareil respiratoire des chiens

Même si l’appareil respiratoire des canidés se charge surtout de prendre de l’oxygène et d’éliminer les gaz nocifs pour l’organisme, comme le dioxyde de carbone, il faut savoir qu’il joue un autre rôle important – comme l’appareil respiratoire des chats.

Ni les chiens, ni les chats ne transpirent par la peau, comme c’est le cas des êtres humains. Pour eux, l’appareil respiratoire intervient dans la régulation de la température.

Le système respiratoire canin se compose :

  • De la bouche et du nez
  • De la trachée
  • Des poumons et des voies respiratoires inférieures (bronches et bronchioles)

Le système respiratoire peut parfois être affecté par divers facteurs et donner lieu à des maladies respiratoires. L’un des symptômes les plus flagrants de ce type de maladies est celui des éternuements.

Avant de continuer, il serait bon de répondre à la question suivante : qu’est-ce qu’un éternuement ? C’est un acte réflexe involontaire. En d’autres termes, c’est une explosion d’air soudaine, forcée et involontaire qui est expulsée par le nez et la bouche.

Qu’est-ce qui provoque les éternuements chez les chiens ?

Les éternuements peuvent être dus à plusieurs causes, parmi lesquelles :

L’allergie

L’allergie est une réaction du corps face à la présence d’un allergène, qui est une substance non nocive que l’organisme détecte comme étrangère et contre laquelle il réagit. Parmi les différents types d’allergies, la plus fréquente chez les chiens est la dermatite atopique ou atopie.

La dermatite atopique est une prédisposition génétique qui débouche sur une maladie inflammatoire, caractérisée par des démangeaisons et des éternuements, en plus de sécrétions nasales et oculaires. Si l’on ne détecte pas rapidement la maladie, elle progressera et des lésions finiront par apparaître sur la peau.

Lorsqu’il souffre d’atopie, l’organisme réagit contre des substances non nocives et produit des anticorps pour les combattre. Parmi les principaux allergènes, on retrouve :

  • Le pollen
  • Les plantes
  • Les champignons de l’air
  • Les acariens de la poussière ou les insectes

Le vétérinaire prescrira un shampoing hypoallergénique pour soulager les démangeaisons et les troubles de la peau. Si les symptômes sont plus graves, il est possible qu’il prescrive un traitement anti-inflammatoire.

Les éternuements chez les chiens peuvent être causés par certaines allergies

Le rhume

Si le chien a été exposé à des températures basses, il peut attraper un rhume. Parmi les symptômes les plus communs, on retrouve les sécrétions oculaires, la toux, le manque d’appétit, le manque d’intérêt pour les jeux ou les éternuements.

Heureusement, la majorité des chiens récupèrent du rhume sans avoir besoin de traitement. Dans ces cas, on recommande aux maîtres de bien hydrater l’animal, à une température stable, en évitant de le promener aux heures les plus froides.

On peut parfois confondre le rhume avec une autre maladie très contagieuse chez les chiens, la maladie de Carré. Or, alors que cette maladie est provoquée par le Morbillivirus, le rhume est une réaction du corps face à des changements de température.

Causes des éternuements chez les chiens : les infections nasales

La trachéobronchite infectieuse canine est une maladie provoquée par la bactérie Bordetella bronchiseptica. On la connaît aussi sous le nom de “toux de chenil”. Elle présente des symptômes similaires à ceux du rhume, comme les éternuements, les sécrétions, le manque d’appétit ou de motivation.

La trachéobronchite peut aussi être causée par des virus, des champignons ou des parasites. Il s’agit d’une maladie extrêmement contagieuse, même s’il est possible de la soigner facilement.

Un autre responsable des infections respiratoires est Aspergillus fungus. C’est un type d’infection nasale commune qui apparaît en inhalant des champignons présents dans l’herbe, la poussière ou le foin. Parmi les symptômes, nous retrouvons les éternuements, les sécrétions, des hémorragies nasales et une inflammation visible.

L’émotion

Certains chiens éternuent lorsqu’ils sont contents ou émus ; normalement, c’est quand ils voient leurs maîtres. Ils peuvent aussi éternuer quand ils jouent avec d’autres chiens.

L'émotion peut mener aux éternuements chez les chiens

Les chiens plissent le nez lorsqu’ils sont contents et ceci peut déboucher sur un éternuement. Ainsi, quand vous rentrez chez vous, si vous remarquez que votre chien éternuer plusieurs fois, cela peut vouloir dire qu’il est content de vous voir.

Il est important de souligner que les éternuements, en soi, ne constituent qu’un acte involontaire. Par conséquent, les éternuements chez les chiens n’impliquent aucun risque pour l’animal.

Malgré tout, si vous remarquez que l’animal éternue de façon constante et qu’il montre une autre série de symptômes, comme ceux que nous venons de décrire, emmenez-le chez le vétérinaire pour qu’il l’examine.