Les chiens perçoivent le stress de leurs maîtres

02 novembre, 2020
L'existence de l'empathie canine envers leurs maîtres n'est pas seulement une spéculation. Des études ont montré de manière fiable que les chiens sont capables de percevoir le stress de leurs maîtres.

Que les chiens perçoivent le stress de leurs maîtres et d’autres émotions est quelque chose que nous soupçonnons tous. Tout maître affirmera que son animal sait quand il est triste ou heureux. Les expressions sonores et faciales sont un langage universel, de sorte que cette communication interspécifique n’est pas tout à fait surprenante.

Il peut être fascinant en revanche de savoir que les états émotionnels que les chiens perçoivent chez leurs maîtres les affectent. Ces perceptions génèrent des réponses physiologiques en fonction de la situation.

À propos du stress et de ses bases hormonales

Le stress désigne une sensation de tension physique ou émotionnelle. Il convient d’en distinguer deux variantes, l’une chronique et l’autre aiguë :

  • Le stress aigu est une réponse physiologique tout à fait normale, puisque le corps des êtres vivants réagit en libérant certaines hormones face à d’éventuelles situations dangereuses.
  • La variante chronique se manifeste quant à elle par des signes avant-coureurs et un mal-être dans le corps du patient, même s’il n’y a pas de véritable raison à cela. Ce type de stress peut durer des jours, des semaines ou des mois.

Cette sensation a une base hormonale. Elles est en effet clairement associée à la libération d’adrénaline et de cortisol.

La première hormone augmente la fréquence cardiaque et la pression artérielle, tandis que la seconde améliore l’utilisation du glucose dans le cerveau, augmente la disponibilité des substances réparatrices des tissus, modifie les réponses du système immunitaire et supprime la fonction digestive appropriée.

Tous ces mécanismes physiologiques (parmi tant d’autres) ont une fonction claire : détourner des ressources pour prioriser les réponses de combat ou de fuite chez l’individu. Mais, de quelle manière ces niveaux interagissent-ils avec le comportement d’un chien et de son maître ?

Les chiens perçoivent notre stress.

Les chiens perçoivent le stress de leurs maitres

Une étude de la revue Nature a tenté d’élucider la relation entre le stress d’une série de chiens domestiques et l’état émotionnel de leurs maîtres. Ils suivirent, pour ce faire, les étapes suivantes :

  • 58 paires de chiens et maîtres ont participe à cette étude. Leur taux de cortisol a été mesuré à deux reprises (été et hiver).
  • Il a fallu ensuite comparer les traits de personnalité des tuteurs avec le mode de vie de chacun des chiens.
  • L’expérience montre une corrélation claire entre les niveaux de cortisol du chien et du maître en fonction de la période de l’année et de leur personnalité.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, le taux de cette hormone n’était, chez les chiens, pas conditionné par leur activité physique mais par l’état émotionnel de leurs maîtres.

Les maîtres les plus névrosés, nerveux et méfiants présentaient des niveaux de stress plus importants, ce qui se traduisait par une concentration plus importante de cortisol chez leur chien. Cela montre que, en plus de détecter les émotions des individus, les chiens se les approprient.

Ce phénomène porte le nom de « contagion émotionnelle » (emotional contagion en anglais). Il répond à un mécanisme en lien avec l’empathie : deux ou plusieurs individus partagent explicitement ou implicitement une émotion.

Nous devons nous rappeler que l’être humain est l’élément central de la vie du chien. Il est alors logique que le maître influence beaucoup plus le chien que l’inverse. Les individus ont en effet d’autres cercles sociaux en dehors de la maison, ce qui n’est pas tellement le cas des chiens.

Au-delà de l’expression faciale

Diverses sources affirment même que les chiens sont capables de « sentir » les changements hormonaux chez l’homme. Cela expliquerait pourquoi ils modifient leur comportement, par exemple, lorsqu’ils rencontrent une femme enceinte.

En plus de reconnaître nos expressions faciales, ces animaux peuvent percevoir des changements au niveau de l’ocytocine, de la sérotonine et de la dopamine (des substances produites lors d’événements heureux). Ils sont ainsi à même d’interpréter sans équivoque l’état émotionnel du maître.

Les chiens perçoivent les émotions de leurs maîtres.

Une émotion partagée

Nous avons vu que nous n’opérons désormais plus dans des domaines spéculatifs lorsque nous parlons d’empathie canine. Des expériences ont montré que les chiens sont capables de percevoir les émotions des maîtres bien au-delà de leur expression faciale et que ces émotions les affectent.

Nous ne devons donc pas oublier que le chien est un membre de plus de la famille. S’il ne nous vient pas à l’esprit de crier en présence d’un petit enfant, pourquoi considérer comme normal de le faire en présence de l’animal ?

  • Sundman, A. S., Van Poucke, E., Holm, A. C. S., Faresjö, Å., Theodorsson, E., Jensen, P., & Roth, L. S. (2019). Long-term stress levels are synchronized in dogs and their owners. Scientific reports, 9(1), 1-7.
  • Dogs are more in tune with a humans hormone than you think, Huffingtonpost. Recogido a 2 de septiembre en https://www.huffingtonpost.com.au/2016/06/09/dogs-are-more-in-tune-with-a-womans-hormones-than-you-think_a_21392668/