Pourquoi certaines races de chiens sont-elles chères ?

Vous vous demandez pourquoi certaines races de chiens sont chères ? Nous abordons ici le sujet.
Pourquoi certaines races de chiens sont-elles chères ?

Dernière mise à jour : 07 mars, 2021

Nombreuses sont les personnes qui se demandent pourquoi certaines races de chiens sont si chères. Aujourd’hui, beaucoup optent pour les alternatives les moins chères, car elles sont tout simplement les plus abordables. D’autres choisissent d’adopter.

Quoi qu’il en soit, des raisons matérielles entrent en ligne de compte lors de l’acquisition d’un animal de compagnie. L’amour des animaux est inconditionnel et ne doit pas être marchandé. 

Mais lorsque les races de chiens sont chères, la compagnie canine devient un véritable investissement. La raison de préférer telle ou telle race peut tout d’abord résulter de préférences personnelles ou de besoins spécifiques.

Pourquoi certaines races de chiens sont-elles plus chères que d’autres ?

Un chien chinois à crête.

Le prix varie normalement en fonction des facteurs biologiques de l’animal et des facteurs culturels de la société. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le coût des races de chiens n’est pas dû au hasard. Il existe des raisons à la fois biologiques et culturelles pour expliquer la valeur d’une race de chien.

Les facteurs biologiques

Ce sont ceux qui ont trait à la race elle-même. Il s’agit de caractéristiques innées de leur biologie.

Le principal facteur biologique est la difficulté de reproduction de certaines races. Cela peut être dû à la taille de l’animal ou à sa fragilité. Alors que certaines races peuvent avoir jusqu’à sept petits par portée, d’autres ne génèrent qu’un ou deux descendants par accouchement.

Au petit nombre de descendants s’ajoute la difficulté de les élever, car certaines races sont plus sensibles et ont été déplacées de leur habitat naturel. La manipulation de ces races nécessite des soins et des environnements favorables à leur développement sain.

Cette combinaison augmente les coûts et diminue le profit de l’élevage de ces animaux. Cela explique en partie pourquoi les races de chiens concernées sont les plus chères du marché. Et le coût reste élevé tout au long de la vie de l’animal.

Les facteurs culturels

Ces facteurs ont à voir avec la société et ses changements au fil des ans. Les besoins et les préférences varient.

Les chiens n’échappent eux non plus pas au phénomène de la mode. Certaines races deviennent en effet tout simplement à la mode pendant une certaine décennie. Ce phénomène s’explique en partie par le cinéma et les médias. Les chiens des films à succès gagnent rapidement leur place dans les rues de nombreuses villes.

En Espagne, le film “White Fang” a suscité une passion pour le husky dans les années 90. Un phénomène similaire s’est produit avec le border collie après le succès de “Lassie”. Les saint-bernard ont gagné de nombreux cœurs avec “Beethoven” et les Dalmatiens avec les “101 Dalmatiens”.

Mais les phénomènes de mode posent un problème… Il y a des inconvénients inhérents à la propagation déraisonnable de certaines races.

L’inconvénient d’acheter sur un coup de tête

La mode contribue à l’acquisition irresponsable. De nombreux tuteurs ne respectent pas les besoins d’espace et en matière de soins de certains chiens. Le résultat est de mauvais traitements et des abandons massifs dans les grandes villes.

Acquérir un animal de compagnie n’est pas un fait anodin. Il ne s’agit pas d’acheter un jouet. Il s’agit d’un être vivant qui a aussi des besoins et dont il faut s’occuper. Soyons donc des tuteurs responsables.

Tenir compte de l’espace disponible, du temps que nous pouvons consacrer à l’animal, du mode de vie et du climat sont des aspects fondamentaux pour la possession responsable d’un chien. Ces aspects ne peuvent pas être négligés.

Un autre facteur culturel important est le recours aux capacités de certaines races pour favoriser les activités sociales. Les chiens policiers, les chiens de garde, les chiens renifleurs, les chiens de sauvetage, les chiens de thérapie.

Quelles races de chiens sont les plus chères ?

Voici une courte liste de certaines des races de chiens les plus chères. Leur prix peut certainement varier en fonction des valeurs du marchés. Les chiffres fournis sont des chiffres approximatifs.

Un samoyède.

  • Lowchen (ou “petit chien lion”). Cette race est l’une des plus rares au monde et aussi la plus chère. Son prix minimum est de 6000 €.
  • Samoyède. Il s’agit d’un chien originaire de Sibérie, où il était utilisé pour l’élevage des rennes et pour tirer des traîneaux. Son prix minimum peut dépasser 5 000 €.
  • Esquimau canadien. C’est un grand chien de garde au port athlétique et très rare dans le monde. Son apparence ressemble à celle d’un husky. Son prix sur le marché est plus élevé et avoisine les 5500 €.
  • Mastiff tibétain. Un chiot de cette race originaire du Tibet enregistre la valeur de vente la plus chère de l’histoire. Actuellement, son prix minimum sur le marché est de 4 500 €.
  • Chien chinois à crête sans poils. Son apparence peut sembler étrange, car il n’a qu’une seule couche de poils, mais il s’agit de l’un des chiens les plus exotiques et les plus appréciés au monde. Sa valeur moyenne est de 4500 €.
  • Akita Inu. Malgré sa beauté et son port remarquables, l’Akita est une race considérée comme dangereuse dans certains pays comme l’Argentine et l’Espagne en raison de son tempérament excessivement dominant. Il est d’origine japonaise et sa valeur marchande est d’environ 3 000 €.
  • Chien nu du Pérou. C’est une race très ancienne, originaire des cultures pré-incas du Pérou, et l’une des plus exotiques au monde en raison de l’absence de poils et de sa belle couleur grise. Sa valeur est d’environ 2800 €.
Cela pourrait vous intéresser ...
Les chiens les plus chers de la planète
My AnimalsLisez-le dans My Animals
Les chiens les plus chers de la planète