Pourquoi les chiens enterrent-ils leur nourriture ?

08 novembre, 2020
Même s'il s'agit d'une espèce complètement domestiquée, les chiens présentent parfois des comportements hérités de leurs ancêtres. Le fait d'enterrer leur nourriture en est un.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les chiens enterrent-ils leur nourriture ? D’un point de vue anthropique, cela n’a pas beaucoup de sens, car les chiens domestiques disposent toujours de nourriture.

Ce type de comportement s’explique principalement par des caractéristiques résiduelles héritées de leurs ancêtres. En effet, il n’y a pas que les chiens qui présentent cette conduite. Un exemple clairement connu de tous est la présence des dents de sagesse chez un pourcentage élevé de la population humaine sur Terre.

A propos de la domestication canine

Pour comprendre ce type de comportements, il est nécessaire de remonter l’arbre phylogénétique et d’analyser l’histoire évolutive du chien domestique (Canis lupus familiaris). Certaines études génétiques ont tenté d’élucider le passé des chiens qui nous accompagnent aujourd’hui.

A notre grande surprise, les loups actuels et les chiens domestiques sont deux groupes réciproquement monophylétiques. Autrement dit, clairement séparés. Cela signifie que le chien domestique n’est génétiquement proche d’aucune population de loup actuelle. Par conséquent, son ancêtre (probablement un type de loup du Pléistocène) est déjà éteint.

Pourquoi est-ce nécessaire de définir ce type de relations évolutives ? Eh bien, pour qu’il soit clair que, dans de nombreux cas, à l’heure d’élucider des comportements de chiens domestiques, nous n’avons pas besoin de nous tourner vers le loup. Dans tous les cas, il faut étudier les caractéristiques de son ancêtre, déjà disparu.

Les chiens enterrent leur nourriture.

Pourquoi les chiens enterrent-ils leur nourriture ?

La société American Kennel Club nous donne une réponse. L’approvisionnement des ressources est une conduite vestigiale qui répond à un habitat où la nourriture est rare.

Ce terme est connu en anglais sous le nom de surplus killing. Cette tendance est présente chez de nombreux mammifères dont les ours polaires, les lynx, les renards, les orques, les coyotes, les ratons laveurs et, bien sûr, les chiens domestiques. Le comportement d’accumulation de la nourriture est également observé au sein des meutes de loups sauvages.

Ces animaux enterrent effectivement leurs proies sous la neige, où la viande est conservée des jours et des semaines. Il s’agit d’un mécanisme évolutif facile à comprendre, car il répond à une nécessité alimentaire.

D’autre part, il est très intéressant de savoir que cette tendance dépend notamment de la race du chien. Par exemple, les chiens sélectionnés génétiquement pour la chasse semblent montrer davantage cette tendance que les chiens entraînés pour le sport.

La théorie suppose que ce groupe de chiens de chasse manifeste bien plus leur “instinct de prédateur” au quotidien. Il est donc normal qu’ils adoptent des comportements vestigiaux tels que le surplus killing. Les chiens des races Teckel, Beagle, Basset Hounds et Schnauzer miniature sont alors plus susceptibles de creuser des trous lorsqu’ils reçoivent une récompense.

Les animaux qui ont l’estomac plein ont tendance à stocker la nourriture pour les périodes où les aliments sont rares.

Que faire face aux chiens qui enterrent leur nourriture ?

Bien évidemment, réprimer un chien pour un comportement vestigial inscrit dans son code génétique n’a pas tellement de sens. L’astuce pour éviter ce type de comportement est de canaliser le comportement d’une autre façon.

Par exemple, vous pouvez réserver un espace avec des couvertures ou des coussins où le chien pourra enterrer ses jouets et ses objets précieux. Un autre moyen est de donner au chien sa propre litière avec du sable, où il pourra faire des trous sans ruiner votre jardin.

L’ennui de l’animal peut également être un facteur important de cette conduite. Si le chien reçoit suffisamment de stimulations de la part de son maître, il n’aura certainement pas besoin de recourir à son instinct pour canaliser son énergie. C’est pourquoi les jeux sont toujours de bonnes solutions face aux problèmes comportementaux.

Enfin, il est également recommandé de ne pas donner d’os et de sucreries aux chiens qui ont déjà mangé. Ainsi, l’animal n’interprètera pas cela comme un “excès de nourriture” et ne ressentira pas l’envie de stocker ces aliments sous terre.

Si les chiens enterrent leur nourriture, c'est parce que c'est un comportement hérité.

Un comportement hérité et positif

Comme vous avez pu le constater, le fait que les chiens enterrent leur nourriture est complètement normal et répond à une caractéristique évolutive vestigiale. Tant que cela ne devient pas une obsession, réprimer un chien manifestant ses instincts les plus fondamentaux pourrait être contre-productif.

Enfin, il est nécessaire de rappeler que les chiens ont besoin d’un environnement et de jeux qui renforcent leur instinct. Les activités qui favorisent le sens de l’odorat constituent un bon exemple. Pour que le chien soit heureux, il faut lui permettre d’entrer éventuellement en contact avec son “moi” ancestral.

  • Larson, G.; Bradley, D.G. (2014). “How Much Is That in Dog Years? The Advent of Canine Population Genomics”. PLOS Genetics10 (1): e1004093
  • Why Do Dogs Bury Bones? The Answer Is Surprisingly Simple, American Kennel Club. Recogido a 1 de septiembre en https://www.akc.org/expert-advice/training/why-do-dogs-bury-bones/