Pourquoi mon chien se gratte-t-il ? 3 raisons scientifiques

01 avril, 2020
Selon la période de l'année et les symptômes, les causes des démangeaisons peuvent différer. Plusieurs possibilités doivent donc être envisagées.
 

Les chiens se grattent régulièrement, généralement pour essayer de calmer des démangeaisons occasionnelles. Cependant, lorsqu’un chien se gratte souvent et que nous constatons qu’il est mal à l’aise, nous devons vérifier quelles peuvent être les causes possibles.

Raisons pour lesquelles mon chien se gratte

À cette fin, il faudrait prendre en compte les aspects suivants  :

Présence de parasites

Les parasites sont des organismes de tailles très différentes. Ils peuvent être visibles à l’œil nu ou être microscopiques. Un parasite est défini comme un organisme qui se nourrit de substances fabriquées par un être vivant d’une autre espèce, qu’il vive à l’intérieur ou à sa surface, tout en causant des dommages ou des blessures.

Parmi tous les parasites, on retrouve les tiques, les puces ou les poux. Ces trois parasites sont responsables des démangeaisons chez les chiens.

Les tiques et les puces sont hématophages, ce qui signifie qu’elles se nourrissent du sang de l’animal. Par leur orifice buccal, elles extraient le sang de l’animal, mais peuvent en même temps lui transmettre des maladies.

Bien que les tiques soient visibles à l’œil nu, ce qui permet d’enlever leur tête avec une pince à épiler, les poux et les puces ne le sont pas. Les puces et les poux sont tous deux de petite taille et ne sont pas facilement identifiables par la couleur ou la forme du pelage du chien.

Ils sont donc considérés comme l’une des causes les plus probables de démangeaisons chez les chiens. Pour éviter qu’ils n’affectent le chien, il est conseillé de procéder à des vermifugations périodiques.

 
Un chien pensant à des parasites

Le vétérinaire vous expliquera les produits les plus recommandés pour effectuer cette opération. Actuellement, il existe une large gamme de produits vermifuges sur le marché.

Pourquoi mon chien se gratte : allergies

L’allergie est un processus immunitaire de l’organisme qui présente différents symptômes en réponse à la présence d’un antigène étranger. Dans des conditions normales, cet antigène ou cette substance étrangère ne provoque aucune modification dans l’organisme.

La réaction de l’organisme à la substance étrangère se déclenche par une série de réactions inflammatoires et exagérées. Parmi les différentes allergies qui existent, on peut citer la réaction à une piqûre de puce ou la dermatite atopique.

L’allergie aux piqûres de puces provoque des lésions en croûte sur l’abdomen, la croupe et la face interne et externe des cuisses. Pour éviter qu’un chien se gratte, le vétérinaire peut prescrire des médicaments anti-inflammatoires, tandis que des antibiotiques sont appliqués pour traiter les lésions.

Un des remèdes contre les puces est l’utilisaton de produits anti-puces. Il s’agit de produits chimiques toxiques. Ils se répandent sur la peau de l’animal, mais peuvent être dangereux pour celui-ci. Pour éviter un éventuel empoisonnement, il faut empêcher le chien de se lécher la peau. Les traitements oraux anti-puces constituent une autre option possible pour éviter ce danger.

 

En revanche, la dermatite atopique a un caractère héréditaire marqué. Parmi les différents allergènes qui peuvent la provoquer, ils peuvent avoir une origine environnementale ou alimentaire.

Selon le type d’allergie, différentes mesures seront prises. En cas d’allergie aux piqûres de puces, il est conseillé de les prévenir en effectuant une vermifugation. Dans le cas de la dermatite atopique, il est préférable d’identifier l’allergène responsable et d’essayer de l’éliminer de l’environnement dans lequel se trouve l’animal.

Maladies pouvant provoquer des démangeaisons chez les chiens

La gale est une maladie de la peau extrêmement contagieuse causée par divers ectoparasites. Il s’agit de l’une des maladies les plus courantes chez les chiens.

Un chien qui se gratte

Les responsables de la gale sont un groupe d’ectoparasites, les acariens. Les acariens transmettent la maladie, généralement par contact direct. Étant donné qu’il existe différentes espèces d’acariens, selon celle dont il s’agit, il y aura un type de gale ou un autre.

Parfois, on peut observer que le chien se gratte lui-même et qu’il n’y a pas de cause apparente à cela. Le chien peut être confronté à la situation d’une maladie auto-immune.

 

Dans ce cas, pour confirmer s’il s’agit réellement d’une maladie auto-immune ou non, il est recommandé de consulter un professionnel. Seul le professionnel de la santé sera en mesure de confirmer si c’est le cas et comment y faire face.

La prévalence des parasites n’est pas la même à tout moment de l’année. Ce facteur doit donc également être pris en compte. Tout comme certains allergènes peuvent être présents à certaines périodes de l’année mais absents à d’autres.

Dans l’une des situations ci-dessus, si l’on voit le chien se gratter, il est recommandé de consulter un vétérinaire pour un examen complet. Il vaut mieux prévenir et vermifuger que guérir.