Votre chien secoue la tête fréquemment ?

14 mars, 2021
Plusieurs raisons peuvent expliquer pourquoi votre chien secoue bien souvent la tête. Nous vous les présentons ici !

Divers facteurs peuvent faire que votre chien secoue excessivement la tête. Il peut en effet s’agir d’une caractéristique particulière de ce dernier ou d’un symptôme d’une condition ou d’une maladie. Il convient de toujours demander l’avis du vétérinaire lorsque vous observez un comportement différent.

Mouvements doux et harmonieux : la normalité

Il est très courant que certains chiens penchent la tête, avec une certaine force même, lorsque leurs propriétaires leur parlent. Ce geste indique qu’ils prêtent attention à ce que nous leur disons.

Un chien la tête penchée.

Certains spécimens peuvent secouer leur tête d’un côté à l’autre, avec une pause entre les phrases (ce ne sont pas des actions continues). C’est une façon de nous laisser entendre qu’ils ne comprennent pas ce que nous leur disons.

Il peut, dans d’autres cas, s’agir du contraire : ils identifient les mots avec leurs gestes, et y répondent. Il n’y a rien d’anormal à cela. De plus, ces gestes font fondre les tuteurs.

Mouvements frénétiques : faites attention

Les secousses violentes nécessitent une évaluation. Consulter un vétérinaire sera d’autant plus important si ces secousses s’accompagnent d’autres symptômes, comme se gratter les oreilles avec les pattes.

Dans presque tous les cas, le problème se concentre sur les oreilles ou les tympans. Une attention médicale urgente est souvent requise.

Les causes possibles pour lesquelles le chien secoue la tête

Un chien secoue la tête quand il a les oreilles mouillées après un bain

Il n’est pas rare que les chiens se secouent vigoureusement après un bain, essayant d’évacuer ainsi l’eau de leur corps. Il en va de même pour leur tête. Vous devez vous assurer de les sécher au mieux. Cette situation est encore plus fréquente à la plage.

Un corps étranger à l’intérieur d’une oreille

Un petit corps étranger suffit pour que la sensation d’inconfort fasse secouer la tête du chien. Vous devez être particulièrement attentif lorsqu’il y a des enfants à la maison et des chiens très tolérants à leur égard. Certains chiens sont si dociles qu’ils permettent aux enfants d’insérer des petits objets ou de la nourriture dans leurs oreilles.

Les tiques amènent le chien à secouer la tête 

Ces insectes gênants choisissent souvent les conduits auditifs des chiens pour y habiter. L’aspiration insatiable du sang peut causer beaucoup de douleur. Les tiques peuvent en outre transmettre des maladies mortelles aux animaux de compagnie.

La séborrhée

Une sécheresse extrême à l’intérieur des oreilles peut provoquer des démangeaisons exaspérantes chez les chiens. La séborrhée peut quant à elle générer l’effet inverse : un excès de graisse. Le cocker, le labrador et le golden retriever, le berger allemand et le doberman font partie des races les plus sujettes à ce type d’affections.

Des ecchymoses

Un chien qui secoue beaucoup la tête peut devenir la cause même du problème. Les coups violents des oreilles contre le crâne conduisent à la rupture des vaisseaux sanguins dans le pavillon auditif.

Cela générera des ecchymoses qui, à leur tour, produiront un nouvel inconfort, qui se terminera par davantage de secousses. Il est nécessaire d’interrompre ce cercle vicieux immédiatement.

La vascularite cutanée

L’action des tiques peut également provoquer une vascularite cutanée. Elle affecte parfois les oreilles et l’intérieur des oreilles. Les vaisseaux sanguins du pavillon s’enflamment alors et des ulcères et des croûtes apparaissent sur les bords extérieurs, provoquant beaucoup de douleur.

Toutes les races sont sensibles à cette maladie. Toutefois, le teckel, le colley et le berger allemand, entre autres, sont encore plus sujets à cette infection.

Votre chien secoue la tête ? Il convient d’exclure l’otite

Les violentes secousses de la tête chez les chiens sont un symptôme classique de l’otite. Cette infection du système auditif doit être soigneusement traitée.

Ses effets négatifs sur le tympan peuvent en effet devenir irréversibles. L’infection peut parfois se propager au cerveau du chien, mettant ainsi la vie de l’animal en danger.

Un chien la tête penchée.

Certaines races sont plus sujettes à développer cette maladie en raison de leur propre constitution physique. C’est le cas des chiens avec de longues oreilles tombantes qui empêchent la bonne circulation de l’oxygène. Le bassed hounds, le beagle, le cocker spaniel, le bloodhound et le Poodle en sont des victimes fréquentes.

Les chiens avec beaucoup de poils

En plus d’empêcher la libre circulation de l’air dans les oreilles, leur condition les amène également à produire trop de cérumen. Cette catégorie comprend notamment le saint-bernard, le border collie et le bichon maltais.