15 faits intéressants sur la queue du lapin

La queue du lapin est une partie assez curieuse de son anatomie. Découvrez ici pourquoi !
15 faits intéressants sur la queue du lapin

Dernière mise à jour : 06 octobre, 2022

Nous nous intéresserons ici à la queue du lapin, une des caractéristiques bien particulières de ces lagomophes. Si vous pensez qu’il n’y a pas grand chose à dire à ce sujet, vous faites erreur…

Qui vit avec un lapin ou dans un pays où l’on peut voir cette espèce à l’état sauvage connaît bien la morphologie de cet animal, ainsi que son comportement. Ce sont des animaux quelque peu étranges, avec ces longues oreilles, ces pattes sans coussinets ni sabots et une queue touffue. Ce ne sont pas des rongeurs ni des ruminants, et leur système digestif est très similaire à celui d’un cheval.

Il est parfois difficile de trouver la queue des lapins domestiques, car la sélection génétique leur a donné une morphologie plus adorable que pratique : ils sont ronds avec un pelage duveteux qui camoufle la queue. Cependant, tous les lagomorphes en ont une et si vous passez la main sur le pelage d’un lapin vous serez en mesure de la sentir.

1. La queue du lapin n’a pas une forme de pompon

Bien que cette idée soit largement répandue, en réalité, la queue des lapin ressemble plus à celle d’un cerf qu’à un pompon. En position debout, le pelage du dos cache cette structure, donnant ainsi l’impression qu’elle est plus arrondie.

2. Lorsque le lapin est détendu, il étire sa queue

Les lapins sont des proies qui ne se détendent que lorsqu’ils sont convaincus que leur environnement est sûr. Ainsi, si vous avez réussi à nouer une relation positive avec votre lagomorphe, vous pourrez le voir s’allonger sur le côté et étirer sa queue. C’est à ce moment-là qu’il est possible de bien observer cette partie de son corps.

3. La plus longue queue de lapin du monde mesure 17 centimètres

Le record de la plus longue queue de lapin appartient à Darius, un lagomorphe qui vit en Angleterre avec son maître. Sa queue mesure 17 centimètres, soit 12 de plus que la moyenne.

4. Pas tous les lapins ont une queue blanche

Les lapins de garenne ont le dessous de la queue blanc, quelle que soit la couleur de leur pelage, qui est normalement brunâtre. Chez les animaux de compagnie, cependant, ce n’est pas toujours le cas : certains ont la queue de la même couleur que leur pelage, voire une couleur différente, résultat d’une sélection génétique artificielle.

5. La queue du lapin a des os, des muscles et des nerfs

Bien que la queue semble être une extension de poils et rien d’autres, la vérité est que si vous palpez la zone, vous serez en mesure de sentir une petite extrémité pointue constituée de chair et d’os. C’est une partie délicate de l’anatomie de l’animal, alors faites attention de ne pas marcher dessus, car il ressentira beaucoup de douleur.

6. Une blessure à la queue peut affecter d’autres parties du corps

Comme mentionné dans la section précédente, la queue des lapins est innervée, donc une blessure à cet endroit peut affecter cette partie de leur anatomie. Des dommages graves près de la base peuvent blesser les nerfs qui contrôlent les sphincters fécaux et urinaires, pouvant ainsi provoquer une incontinence et de nombreux autres problèmes physiologiques.

7. La queue des lapins se trouve toujours près de leur corps

Toute caractéristique a une raison d’être dans la nature. Les animaux qui doivent fuir les prédateurs pour rester en vie ont généralement une queue courte près du corps. Ainsi, les prédateurs ne peuvent pas les attraper lorsqu’ils les chassent par derrière.

8. La couleur blanche de la queue a aussi un but

Étant donné que la couleur du pelage d’un lapin sauvage est censé lui permettre de se camoufler dans l’environnement, il est curieux que la partie inférieure soit blanche. Mais cela a une raison d’être. En effet, cette caractéristique aide également les lagomorphes à survivre : lorsqu’ils zigzaguent, le point blanc constamment en mouvement déroute les prédateurs.

9. La queue sert à maintenir l’équilibre

Vous avez sans doute déjà vu un lapin se tenir “sur la pointe des pieds” pour renifler quelque chose se trouvant sur sa tête. Et vous avez alors sans doute remarqué à ce moment-là qu’il tendait sa queue vers le sol : c’est ainsi qu’il maintient son équilibre.

Filmez votre animal pendant qu’il court et fait des virages serrés. Regardez ensuite les images au ralenti : vous constaterez que sa queue l’aide à se déplacer.

10. C’est aussi un moyen de communication

Lorsqu’un lapin lève la queue de manière à ce que la partie blanche soit plus visible, il est en position de tension. C’est une façon d’avertir ses plus proches compagnons qu’il a détecté un danger. Lorsqu’il adopte cette posture, il est susceptible de s’enfuir, mais il est également susceptible d’attaquer.

11. Les lapins remuent la queue

Il n’y a pas que les chiens qui remuent la queue… Les lapins aussi ! Cependant, les raisons sont différentes : lorsqu’un lapin remue la queue, c’est pour montrer que quelque chose l’irrite. Il est susceptible d’attaquer à ce moment-là si ce qui le dérange ne disparaît pas.

12. Ne tirez jamais la queue de votre lapin !

Cela va de soi, mais il ne fait pas mal de le rappeler… Comme commenté précédemment, les queues des lapins sont innervées et irriguées. Par conséquent, cette zone de leur corps est sensible.

Les lapins détestent qu’on leur touche le dos sans avertissement.

13. Attention à l’obésité !

Outre tous les problèmes que l’obésité implique chez tout animal, dans le cas des lapins, un autre problème se pose : si un lapin est trop rond, il ne pourra pas atteindre sa queue pour la toiletter. Cela favorisera l’accumulation de restes de matières fécales et d’urine dans cette zone, ce qui augmentera les risques de maladie.

14. Toute coupure au niveau la queue du lapin saigne abondamment

La queue des lapins étant très irriguée, une petite coupure dans cette zone provoquera un saignement important. Si jamais vous vous retrouvez dans cette situation, restez calme : pressez la plaie avec une compresse de gaze ou un chiffon propre et rendez-vous chez le vétérinaire.

15. La queue d’un lapin peut ne pas avoir de poils

La perte de poils ou l’alopécie indique un problème de santé. Il peut s’agir de parasites, d’une dermatite, d’une plaie, de problèmes rénaux et de bien d’autres affections devant être diagnostiquées par un vétérinaire.

Parfois, l’alopécie affecte la queue, suggérant ainsi des problèmes cutanés ou urinaires. Si vous observez ce symptôme chez votre lagomorphe, consultez rapidement un vétérinaire.

Un lapin dans des mains.

En somme, la queue du lapins est un sujet sur lequel il y a beaucoup de chose à dire. Si vous vivez avec un lapin, vous en aurez appris un peu plus ici sur le comportement et la nature de cette espèce tant appréciée et en même temps si méconnue.

Cela pourrait vous intéresser ...
Que mangent les lapins ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Que mangent les lapins ?

La réponse à ce que mangent les lapins semble simple : de l'herbe. Cependant, il est nécessaire de clarifier certains points, notamment en captivit...