Les pattes arrière de mon lapin sont défaillantes : pourquoi ?

Lorsque les pattes arrière d'un lapin sont défaillantes, il est temps d'aller chez le vétérinaire. Ce peut être le symptôme d'une pododermatite ou d'un ulcère.
Les pattes arrière de mon lapin sont défaillantes : pourquoi ?

Dernière mise à jour : 12 avril, 2022

La locomotion des lagomorphes est vitale à leur survie. Pour cette raison, lorsque les pattes arrière d’un lapin sont défaillantes, il peut passer un très mauvais moment, à la fois en raison de la maladie qui l’affecte et du stress à long terme généré par cette situation.

La défaillance des pattes arrière d’un lapin est toujours un problème. Nous vous expliquons ici comment vous devez agir dans cette situation complexe qui pourrait tuer votre animal. Poursuivez donc votre lecture !

Comment fonctionne la locomotion des lapins ?

Les 2 paires de pattes du lapin ont des fonctions différentes. Alors que les pattes arrière sont très grands et adaptées aux grands sauts, les pattes avant sont plus petites et permettent de donner de la stabilité aux brusques changements de direction dans la course en zigzag de l’animal.

L’anatomie particulière des pattes arrière de ces mammifères est leur meilleure adaptation : l’angle du fémur et du tibia, ainsi que la solidité du tarse et la longueur des métatarses font que la puissance de frappe est explosive. Le lapin est donc capable de courir soudainement au moindre signe de danger.

Les pattes arrière du lapin ne sont pas seulement bonnes pour courir. Voici les différents moyens de déplacement de cet animal :

  • Marche : le lagomorphe s’appuie sur ses membres antérieurs pour effectuer de petits sauts.
  • Course rapide : un lapin a la capacité d’atteindre 40 km/h en ligne droite, mais il court généralement en zigzag pour tromper son prédateur.
  • Position assise : pour scruter son environnement, le lapin se dresse sur ses pattes arrière.
  • Sauts de joie : lorsqu’un de ces petits mammifères joue ou est joyeux,  il agite ses pattes arrière en l’air pendant qu’il saute.
Les boules de poils dans l'estomac de votre lapin peuvent être très nocives.

Les causes à l’origine des défaillances des pattes arrière d’un lapin

Comme vous avez pu le voir, ces animaux sont très dépendants des membres postérieurs dans leur vie quotidienne. Par conséquent, si vous constatez que les pattes arrière de votre lapin sont défaillantes, emmenez-le immédiatement chez le vétérinaire. Découvrez ci-après les maladies les plus courantes à l’origine de cette condition.

Ulcère au niveau du tarse et pododermatite

Contrairement aux chats et aux chiens, les lapins n’ont pas de coussinets aux pattes. C’est pourquoi ils sont plus sujets à la pododermatite et aux ulcères. En effet, leur peau est plus exposée à la pression exercée par la patte sur le sol.

Ces lésions sont facilement reconnaissables, car il est possible de voir une alopécie au niveau du tarse, ainsi qu’une peau rougie et enflammée. Lorsqu’une pododermatite évolue et qu’une plaie ouverte se crée, alors on parle d’ulcère.

Un ulcère ouvert cède la place à des infections opportunistes, qui peuvent atteindre l’os si elles ne sont pas traitées à temps. Par conséquent, dès que vous détectez une zone affectée sur les pattes de votre lapin, ne tardez pas à aller chez le vétérinaire.

L’encéphalitozoonose, une maladie à l’origine des défaillances des pattes arrière du lapin

Il s’agit d’une maladie causée par un parasite intracellulaire appelé Encephalitozoon cuniculi. Ce dernier se loge principalement dans le tissu cérébral et dans les reins de l’animal. Cette maladie se transmet horizontalement, notamment par ingestion d’urine contaminée.

Cette maladie peut également être transmise verticalement, c’est-à-dire de la mère au fœtus.

La tête penchée d’un côté (torticolis) est le symptôme le plus frappant de l’encéphalitozoonose. Même si l’animal se remet de la maladie, ce symptôme peut persister pour le reste de sa vie. Les autres signes cliniques typiques sont les suivants :

  • Incoordination et déséquilibre
  • Mouvements circulaires
  • Paralysie
  • Tremblements
  • Convulsions
  • Nystagmus (mouvements oculaires involontaires)
  • Surdité causée par une otite infectieuse
  • Incontinence
  • Mort subite
  • Symptômes oculaires et rénaux lorsque le parasite atteint ces organes.

Dommages au niveau de la moelle épinière

Les pattes arrière d’un lapin sont très puissantes, mais malheureusement sa colonne vertébrale est délicate. Par conséquent, un mouvement brusque effectué dans une mauvaise position peut amener le lagomorphe à se fracturer la colonne vertébrale.

Il faut manipuler très délicatement ces animaux, car une mauvaise manipulation et une tentative d’évasion brutale peuvent endommager la moelle épinière de l’animal.

Le symptôme le plus courant des dommages au niveau de la moelle épinière est la paralysie des pattes arrière. L’animal fait donc trainer un ou les deux membres. Comme vous pouvez l’imaginer, il est impératif d’aller chez le vétérinaire sur-le-champ, car cette condition cause une douleur atroce à l’animal.

Le pronostic est réservé. Il est possible d’adapter le lapin à une vie à mobilité réduite. S’il conserve la capacité de contrôler ses intestins et une certaine sensibilité, un fauteuil roulant peut être fourni pour lui offrir une meilleure qualité de vie.

Une fracture peut expliquer les défaillances des pattes arrière d’un lapin

Les fractures osseuses, comme les lésions de la moelle épinière, sont causées par l’association de la fragilité et de la puissance qui caractérise le système musculo-squelettique des lapins. De plus, ces animaux aiment grimper pour mieux scruter d’en haut leur environnement, ce qui peut se terminer par une mauvaise chute.

Le traitement et le pronostic dépendront du type et de la localisation de la fracture. Traiter une patte cassée n’est pas la même chose que traiter une vertèbre fracturée. Dans tous les cas, les défaillances des pattes arrière sont évidentes, tout comme les signes de douleur.

Dysplasie de la hanche

La dysplasie de la hanche ou la luxation de la hanche est courante chez les lapins de race pure (en raison d’un élevage sélectif qui recherche l’esthétique plutôt que la santé) et les lapins âgés. Le fémur est déplacé de son attache à la hanche (le cotyle), ce qui provoque stress, friction et inflammation articulaire.

L’une des pattes du lapin se retrouve alors dans une position différente de l’autre, plus ouverte ou plus fermée. Vous observerez également des difficultés de locomotion, des signes de douleur et l’animal écartera les pattes lorsque la surface est antiadhésive.

Qu'est-ce que la myiase chez le lapin ?

Les lapins sont des animaux parfois mal adaptés à la captivité. Une bonne alimentation, de l’exercice et des contrôles quotidiens sont clés pour s’assurer que votre animal reste en aussi bonne santé qu’il pourrait l’être dans la nature.

Cela pourrait vous intéresser ...
Pourquoi mon lapin bave-t-il beaucoup ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Pourquoi mon lapin bave-t-il beaucoup ?

Si un lapin bave beaucoup, vous remarquerez que le pelage autour de sa bouche est humide et emmêlé. Découvrez ici à quoi est dû cet excès de bave.



  • Viana, D., Selva, L., & Corpa, M. (2016). Encefalitozoonosis en conejos. Boletín de cunicultura lagomorpha, (182), 32-35.
  • Villamayor, P. R., Echevarría, M. L., & Grau, A. N. (2017). Estrés en conejos domesticos. Una revision. Revista Complutense de Ciencias Veterinarias11(Especial), 265.
  • Pérez-Arévalo, M. L., Morón-Fuenmayor, O., Gallardo, N., Vila, V., Arzalluz-Fischer, A. M., & Pietrosemoli, S. (2009). Caracterización anatómica y física de los músculos del conejo. Revista Científica19(2), 134-138.