Pourquoi mon lapin bave-t-il beaucoup ?

Plusieurs causes peuvent expliquer pourquoi un lapin bave beaucoup : une pathologie dentaire, un problème rénal ou encore une otite. Apprenez ici à identifier la raison qui se cache derrière une salivation excessive avant qu'il ne soit trop tard.
Pourquoi mon lapin bave-t-il beaucoup ?

Dernière mise à jour : 01 août, 2022

Une salivation excessive chez le lapin est un signe clair de maladie. Les problèmes bucco-dentaires de ces animaux ouvrent la porte à une série de maux qui, à plus ou moins long terme, vont compromettre leur vie. Si votre lapin bave beaucoup, il est donc essentiel d’en déterminer la cause.

Cet excès de salive, à moins qu’il ne soit très exagéré, est parfois difficile à remarquer. Nous vous donnons ici quelques conseils pour le détecter, afin que vous puissiez consulter un vétérinaire avant que d’autres complications ne surviennent.

La sécrétion de salive chez le lapin

La salive de lapin a une fonction importante dans la première étape de la digestion : la mastication. Cette sécrétion permet d’adoucir les aliments – presque exclusivement composés de fibres végétales – que cet animal ingère. Il est ainsi capable d’écraser l’herbe avec ses molaires et de l’avaler sans difficulté.

Cette sécrétion possède également des propriétés curatives. C’est pourquoi il est courant de voir un lapin lécher ses plaies ou, par réflexe, un point où il ressent de la douleur.

Mais comment savoir si un lapin bave beaucoup trop ? Voici les signes les plus clairs :

  1. Le pelage autour de la bouche est humide et emmêlé.
  2. Le lapin effectue des mouvements de mastication même s’il n’a pas de nourriture dans sa bouche.
  3. Lors du toilettage, ses poils sont plus humides que la normale.
  4. Il souffre d’alopécie autour de la bouche, en particulier au niveau du menton.
  5. La peau autour de sa bouche est épaisse et rouge.
Pourquoi un lapin bave-t-il trop ?

Pourquoi mon lapin bave-t-il trop ?

Il est également utile de savoir quelles pathologies sont liées à une salivation excessive chez le lapin, une condition médicalement connue sous le nom de ptyalisme. Ces connaissances vous permettront de savoir quelle est l’urgence vétérinaire à laquelle vous êtes confronté. Découvrez ci-après les causes les plus courantes de la salivation excessive chez le lapin.

Une maladie dentaire peut expliquer pourquoi un lapin bave trop

Les incisives et molaires d’un ne s’arrêtent jamais de croître (elles poussent d’environ 2 millimètres par mois), et s’il ne les use pas, l’animal aura des problèmes. La prolifération des molaires provoque des difficultés de mastication, des douleurs et des ulcères à l’intérieur de la bouche, ce qui stimule la surproduction de salive.

Les infections de la bouche, les caries et les fractures sont d’autres causes courantes de salivation excessive.

Si votre animal souffre d’une de ces pathologies, la salivation s’accompagnera de gestes de douleur lors de la mastication, de tentatives de se nourrir infructueuses et de symptômes digestifs comme un arrêt intestinal. Au minimum, une réduction des molaires au bloc opératoire sera nécessaire. Vous devez donc consulter un vétérinaire.

Ingestion de toxines

Lorsque les lapins consomment quelque chose qui est toxique pour eux ou qui a un goût très amer, ils salivent beaucoup en réponse. C’est un réflexe du corps de l’animal pour expulser les substances dangereuses de la bouche.

Si votre lapin se met soudainement à saliver, il a peut-être mangé quelque chose de toxique pour lui. Essayez de trouver ce qu’il a pu grignoter et dites-le au vétérinaire à votre arrivée, car cela pourrait mettre sa vie en danger.

Brûlure

Si l’animal a accès aux câbles dans son environnement, il aura sans doute envie de les mordiller. Même si la décharge n’est pas mortelle, l’énergie libérée infligera des brûlures dans la bouche de l’animal. Dans ce cas, le lapin bave beaucoup en réponse à une douleur.

Corps étranger dans la bouche

L’ingestion de foin très sec, la mastication de bois qui se brise ou l’ingestion d’éléments inappropriés sont les raisons les plus courantes pour lesquelles un corps étranger se loge dans la gueule du lapin. Même si vous assistez à la scène, n’essayez pas de l’enlever vous-même, car vous pourriez causer plus de dégâts.

Extraire n’importe quel élément de la gueule de l’animal est une tâche devant être exercée par un professionnel. Consultez donc un vétérinaire.

Infection de l’oreille

Bien que cette cause ne soit pas fréquente, une otite peut affecter les nerfs environnants de la bouche. Lorsque cela se produit, la salivation ne sera pas le seul symptôme visible : une inclinaison de la tête, des vertiges, un écoulement purulent dans l’oreille, de la fièvre et la paralysie d’un côté du visage sont d’autres symptômes qui apparaîtront.

Une maladie rénale peut faire qu’un lapin bave trop

Les maladies rénales peuvent provoquer des aphtes, qui à leur tour feront saliver excessivement le lapin. Si cette salivation s’accompagne de symptômes rénaux tels que l’apathie, la constipation, des difficultés à uriner et des douleurs, consultez un vétérinaire, car des maladies rénales non traitées peuvent mettre fin à la vie de l’animal.

Qu'est-ce que la myiase chez le lapin ?

L’importance de connaître son animal exotique

Contrairement aux chiens et aux chats, le reste des animaux hébergés dans des maisons ne présentent pas de symptômes de maladie aussi clairs. Ainsi, lors de l’adoption d’un spécimen exotique, un apprentissage plus approfondi nécessaire.

Pour garantir la santé de votre lapin, concentrez-vous avant tout sur son alimentation et son hébergement, car ce sont les sources de problèmes les plus courantes chez cette espèce. Ce sont aussi les domaines qui ont tendance à différer le plus de sa vie en liberté. Assurez-vous de bien reproduire son environnement naturel dans votre maison.

Cela pourrait vous intéresser ...
Les lapins boivent-ils de l’eau ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Les lapins boivent-ils de l’eau ?

Bien sûr que les lapins boivent de l'eau ! Cependant, il existe des facteurs qui les empêchent d'ingérer ce liquide vital, ce qui conduit à la mala...



  • Gras, J., Tuset, N., De Vega, F., Cisar, F., Navarro, J., & del Valle, O. (1975). Acute renal insufficiency in the rabbit by glycerol. Revista espanola de fisiologia31(1), 1-3.
  • Benson, K. G., & Paul-Murphy, J. (1999). Clinical pathology of the domestic rabbit: acquisition and interpretation of samples. Veterinary Clinics of North America: Exotic Animal Practice2(3), 539-551.
  • Zaheer, O. A., Ludwig, L., Gardhouse, S., & Foster, R. A. (2021). Diagnosis, treatment, and characterization with advanced diagnostic imaging of an oral ectopic elodontoma in a pet rabbit (Oryctolagus cuniculus). Journal of Exotic Pet Medicine37, 28-31.
  • Harcourt-Brown, F. M. (2007). The progressive syndrome of acquired dental disease in rabbits. Journal of Exotic Pet Medicine16(3), 146-157.