Quand doit manger un lapin et en quelles quantités ?

23 février, 2020
Les règles d'alimentation de nos animaux de compagnie constituent l'un des piliers de base de leur santé. Nous allons donc vous expliquer quand et en quelles quantités un lapin doit manger.

L’heure où ils vont enfin pouvoir manger est l’un des moments les plus attendus par nos animaux. Les lapins aiment tout particulièrement manger, surtout si leur régime inclut leurs aliments favoris. Il est donc important de contrôler leurs normes alimentaires. Nous allons dès maintenant vous donner quelques conseils pour que vous sachiez comment, quand et en quelles quantités un lapin doit manger.

Le lapin et son alimentation

Avant de nous intéresser à son alimentation, penchons-nous un instant sur l’histoire biologique du lapin. Jusqu’au début du XXe siècle, les similitudes entre les lapins et les rongeurs laissaient penser que tous ces animaux faisaient partie de l’ordre Rodentia. Des études postérieures ont démontré que les lapins appartiennent à l’ordre des lagomorphes, un ordre différent de celui des rongeurs.

Le lapin appartient plus concrètement à la famille des léporidés, comme le lièvre et d’autres espèces. Tous partagent une anatomie particulières avec des pattes avant très puissantes, deux grandes oreilles et deux rangées de dents incisives mais le trait commun qui nous intéresse le plus est leur alimentation herbivore.

Si nous avons un lapin chez nous, il est important de savoir que son alimentation doit être variée et contenir une série d’éléments fondamentaux, comme :

  • Le foin : cet aliment est indispensable à sa bonne croissance. Le foin frais apporte des fibres au lapin et aide son appareil digestif, en plus de favoriser l’usure de sa dentition
  • Les légumes frais : ils sont également importants mais nous devons en donner en plus petites quantités au lapin. Des légumes aux feuilles vertes comme les blettes, les feuilles de carotte ou les cressons sont de bons exemples de légumes qu’un lapin doit manger
  • Les fruits et les croquettes : il faut récompenser les lapins avec un fruit de temps en temps. Quant aux croquettes, qui adoptent généralement la forme de granulés, il faut leur en donner en tant que complément à l’aliment principal
Un lapin qui mange

En quelles quantités un lapin doit-il manger ?

Répondre avec exactitude à cette question est difficile car il existe toute une série de variables comme l’âge ou l’état de développement du lapin. De façon générale, nous pourrions dire que la quantité varie surtout en fonction du type d’aliment. Lorsque le lapin vient de naître, un régime à base de lait maternel – ou similaire – est ce qui convient le mieux.

Le foin, s’il est vrai qu’il doit constituer 70% de son alimentation, doit être donné à partir d’un mois et demi de vie. Il doit également être de très bonne qualité et, si possible, être changé pour rester frais et disponible. Ainsi, notre petit animal pourra manger tout le foin qu’il souhaite, quand il en aura envie.

Le lapin doit manger des légumes mais de façon modérée. Si nous avons un jeune lapin à la maison, de plus de 6 mois, la ration de légumes ne doit pas dépasser 10% de son poids corporel.

Nous devons leur donner des fruits et des granulés en petites portions, en essayant de ne pas dépasser les 80g quotidiens de croquettes chez les lapins adultes. N’oublions-pas : ces aliments ne sont que des compléments.

La carotte dans l'alimentation du lapin

À quel moment doit-il manger ?

En règle générale, un lapin peut manger deux fois par jour. Mais, comme avec la quantité, la fréquence de ces repas dépend de différents facteurs. Parmi ces derniers, l’âge est le plus important.

Lorsqu’ils sont encore bébés, ils doivent boire du lait au moins trois fois par jour. Au fur et à mesure qu’ils grandissent, il est intéressant de commencer à varier leur alimentation et la temporalité de cette dernière.

Par exemple, les rations de légumes doivent être divisées en deux prises quand les lapins sont jeunes. Une fois qu’ils atteignent l’âge adulte, on peut leur en donner en une seule prise. Les fruits, comme nous l’avons déjà dit, ne sont que des aliments ponctuels. Il est recommandé d’établir un planning hebdomadaire (trois fois par semaine, par exemple).

D’autres aliments comme le foin et l’eau sont absolument indispensables. Notre lapin devrait toujours avoir ces deux aliments à sa portée : il faut veiller à ce qu’ils soient toujours frais et les changer fréquemment.

 

  • Blas, C., & Wiseman, J. (Eds.). (2010). Nutrition of the Rabbit. CABI.
  • Carabaño, R., Rebollar, P. G., Gómez-Conde, M. S., Chamorro, S., García, J., & de Blas, C. (2005). Nuevas tendencias en la alimentación de conejos: Influencia de la nutrición sobre la salud intestinal. XXI Curso de Especialización FEDNA. Madrid, España, 113.
  • Gidenne, T. (2003). Fibres in rabbit feeding for digestive troubles prevention: respective role of low-digested and digestible fibre. Livestock Production Science81(2-3), 105-117.