Comment le guppy se reproduit-il ?

Les guppys ont été utilisés dans de nombreuses régions pour contrôler les populations de moustiques, car ils s'en nourrissent. Découvrez ici comment ils se reproduisent.
Comment le guppy se reproduit-il ?

Dernière mise à jour : 03 octobre, 2021

Le guppy est l’un des poissons d’ornement les plus appréciés en aquarium, car sa facilité d’entretien en fait un organisme adapté à tous. Cette même raison a provoqué une forte demande, raison pour laquelle il a été nécessaire de développer des techniques de culture et de reproduction à grande échelle. Il est ainsi possible de le trouver facilement.

Le guppy (Poecilia reticulata) fait partie de la famille des Poecilidae. Il se distingue par sa coloration impressionnante et par son grand nombre de variétés, de formes et de couleurs. Le nombre de morphotypes du guppy est la preuve de sa facilité de reproduction. Poursuivez donc votre lecture pour en savoir plus sur sa reproduction.

L’accouplement des guppys

Les poissons guppy ont un système d’accouplement polygame, ce qui signifie qu’ils n’ont pas de partenaire fixe et qu’ils peuvent se reproduire avec n’importe quel spécimen de leur espèce. La raison est la suivante : dans leur milieu naturel, ces poissons font face à trop de dangers, ils doivent donc saisir toutes les occasions de s’accoupler.

Pour différencier le sexe de chaque spécimen, il faut observer la coloration et la taille : les mâles arborent des couleurs plus vives et sont plus petits. De plus, le mâle a un gonopode près de la nageoire anale qui ressemble plus à un petit bâton dans la partie inférieure de son corps. Toutes ces caractéristiques sont visibles à l’œil nu.

Copulation et fécondation

Ces poissons se reproduisent tout au long de l’année, bien qu’il y ait un pic de reproduction l’été. Lors de cet événement, les femelles sélectionnent les mâles les plus gros et les plus colorés, car à leurs yeux ce sont eux qui ont la meilleure génétique. Mais en réalité elles peuvent s’accoupler avec n’importe quel spécimen disponible.

Pour effectuer la copulation, le mâle se cambre en S pour introduire son gonopode. Il féconde ainsi la femelle et met fin à l’accouplement. Bien que cela puisse paraître étrange, ce système permet à l’espèce de bénéficier de certains avantages, puisque la femelle est capable de stocker du sperme pendant un maximum de 8 mois.

En d’autres termes, avec une seule copulation, les femelles peuvent continuer à avoir des enfants pendant plusieurs mois.

Des guppys.

L’accouchement du guppy

Les poissons Guppy sont ovovivipares et leur progéniture naît complètement formée et prête à nager. La gestation des alevins dure environ 4 ou 6 semaines et se termine par l’accouchement de 1 à 100 petits guppys. Une fois nés, les jeunes sont indépendants et n’ont pas besoin des soins de leurs parents.

Les deux parents ignorent complètement leurs enfants et peuvent même les manger s’ils en ont l’occasion. Pour cette raison, les alevins développent une grande capacité à se cacher : ils profitent de la végétation de l’environnement pour survivre à leurs prédateurs.

Les petits deviennent adultes à 10-20 semaines et ils commencent à se reproduire à ce moment-là.

Quelques conseils sur la reproduction du guppy en activité

Étant une espèce très facile à entretenir, les guppys sont des spécimens courants dans les aquariums domestiques. De plus, leurs couleurs et leurs formes sont si diverses que ce sont aussi des poissons d’ornement. Pour cette raison, la reproduction de guppy à domicile est chose courante, et bien que cela ne soit pas difficile, il est nécessaire de garder ce qui suit à l’esprit.

Un bac spécial pour les croiser

En règle générale, dans votre aquarium principal, vous devez séparer les membres de sexes différents. Il est préférable d’avoir un aquarium pour les femelles et un autre pour les mâles. Et ce, afin d’éviter qu’ils ne se reproduisent trop, car l’espèce a tendance à surpeupler rapidement.

Pour les amener à s’accoupler de manière contrôlée, il est nécessaire d’utiliser un autre réservoir destiné uniquement à cet effet. A l’intérieur, il faut généralement introduire 4 femelles et un mâle, bien que cela dépende du nombre d’alevins que vous souhaitez produire. Si vous n’êtes qu’un amateur cherchant à découvrir le processus, il vaut mieux abandonner et aller dans un centre d’élevage.

Comment savoir si une femelle guppy est enceinte ?

Le processus d’accouplement chez ces spécimens est rapide, il passe donc presque toujours inaperçu. Pour cette raison, séparer les couples dans un autre bac permet d’observer de près la femelle et de savoir si elle est enceinte ou non. Le moyen de le détecter est simple : des bourrelets abdominaux et de petits cernes sont visibles à travers la peau (les yeux des alevins)

Le changement physique chez la femelle est très évident, vous n’aurez donc pas de complications pour savoir si elle est sur le point d’accoucher ou non. Aussi, il est à noter qu’il est impossible de connaître la date exacte de l’accouchement. Évitez à tout prix toute source de stress (comme le bruit ou les coups), car cela peut provoquer des fausses couches.

L’accouchement

Les mères sont généralement responsables de l’ensemble du processus, il n’est donc pas nécessaire d’intervenir de quelque manière que ce soit. Cependant, après l’accouchement, il est recommandé de séparer les parents des alevins, car ils peuvent manger leurs petits même s’ils sont bien nourris. De même, la présence de végétation dans le réservoir des nouveau-nés est essentielle, car elle les fait se sentir plus en sécurité et plus calmes.

En plus de tout ce qui précède, et avant de remettre la mère dans l’aquarium principal, il est préférable de la laisser en observation pendant quelques mois. N’oubliez pas qu’avec une seule copulation, la femelle est capable de continuer à produire une progéniture. Pour cette raison, gardez un œil sur elle pour éviter les conflits inutiles.

Les soins à prodiguer aux alevins guppys

Les soins à prodiguer aux alevins sont très similaires à ceux des adultes. Les principales recommandations sont les suivantes : variez leur alimentation entre aliments vivants et aliments transformés et nourrissez-les entre 2 et 3 fois par jour. En général, cette espèce est vorace et les jeunes mangent beaucoup, il faut donc prévoir suffisamment de nourriture pour leur développement.

Concernant les conditions de la cuve, n’oubliez pas qu’un bon filtre est essentiel, mais assurez-vous qu’il dispose d’une protection afin que les alevins ne soient pas absorbés. Aussi, les courants internes ne doivent pas être très forts et la température doit être d’environ 25 ºC. Changez soigneusement 15 % de l’eau chaque semaine.

Dès que leur dimorphisme sexuel est évident chez les jeunes spécimens, séparez-les immédiatement par sexe. L’idée est d’empêcher les spécimens de s’accoupler et de perdre le contrôle de leur reproduction.

Comment élever des guppys de manière responsable ?

Tout d’abord, gardez à l’esprit que la reproduction d’une espèce ne doit pas être effectuée sans discernement. Quelle que soit la raison, il est nécessaire de vérifier que vous disposez des installations et du matériel nécessaires pour offrir à chaque membre la meilleure qualité de vie. Il s’agit d’une vie et non d’un jouet qui peut être jeté à tout moment.

De même, un seul couple de poissons n’est pas suffisant pour maintenir une production à grande échelle, car cela débouche sur une dépression génétique. Cela signifie qu’après un certain temps, différentes malformations commencent à apparaître dans la progéniture en raison de la consanguinité. Les spécimens peuvent mourir prématurément et être plus sensibles aux maladies.

Des guppys.

L’élevage de poissons comporte de nombreuses responsabilités. Tous les jeunes nécessitent certains soins essentiels. De plus, vous devez éviter à tout prix de relâcher des espèces dans n’importe quel environnement, car cela a généralement de graves conséquences environnementales et c’est illégal.

Prenez vos responsabilités avec vos animaux et ne mettez pas leur vie en danger. Aimez-les, respectez-les et protégez-les.

Cela pourrait vous intéresser ...
10 curiosités sur le guppy
My Animals
Lisez-le dans My Animals
10 curiosités sur le guppy

Le guppy est un petit poisson coloré. C'est l'un des animaux les plus célèbres du monde de l'aquarium. Apprenez-en plus sur lui ici !



  • Seghers, B. H., Shaw, P. W., & Carvalho, G. R. (1995). The behavioral diversity and evolution of guppy, Poecilia reticulata, populations in Trinidad. Advances in the Study of Behavior, 24, 155-202.
  • Godin, J. G., & Dugatkin, L. A. (1996). Female mating preference for bold males in the guppy, Poecilia reticulata. Proceedings of the National Academy of Sciences, 93(19), 10262-10267.
  • Bischoff, R. J., Gould, J. L., & Rubenstein, D. I. (1985). Tail size and female choice in the guppy (Poecilia reticulata). Behavioral Ecology and Sociobiology, 17, 253-255.
  • Devezé Murillo, P., Reta Mendiola, J. L., & Sánchez Luna, B. (2004). Cultivo de Poecilia reticulata (Pisces: Poecilidae) en cuerpos de agua tropicales, Veracruz, México. Revista de biología tropical, 52(4), 951-958.
  • Shahjahan, R. M., Ahmed, M. J., Begum, R. A., & Rashid, M. A. (2013). Breeding biology of guppy fish, Poecilia reticulata (Peters, 1859) in the laboratory. Journal of the Asiatic Society of Bangladesh, Science, 39(2), 259-267.
  • Garcia-Ulloa, M., & Garcia-Olea, C. J. (2004). Reproductive performance of the guppy fish Poecilia reticulata [Peters, 1859] fed with live Artemia franciscana [Kellog, 1906] cultured with inert and live diets. Avances en Investigación Agropecuaria, 8(3).