Comment les requins dorment-ils ?

Certaines espèces de requins doivent rester constamment en mouvement pour pouvoir respirer. Comment ces espèces dorment-elles donc ?
Comment les requins dorment-ils ?

Dernière mise à jour : 23 novembre, 2021

Les requins sont fascinants d’un point de vue biologique. Non seulement ce sont les rois des mers, ainsi que le sommet de la chaîne alimentaire dans les environnements d’eau salée, mais ils sont aussi présents dans les écosystèmes depuis plus de 420 millions d’années. Ces créatures primitives sont parfaitement adaptées à la chasse et ne baissent jamais la garde.

Vous êtes-vous déjà demandé comment dorment les requins. Cette question n’est pas vaine, car certains d’entre eux doivent nager continuellement pour ne pas mourir asphyxiés. De plus, ils n’ont pas de paupières pour fermer les yeux. Découvrez ici comment ces animaux fascinants se reposent sans être vulnérables une seule seconde.

Les principales caractéristiques des requins

Le terme requin est utilisé pour désigner un groupe de poissons élasmobranches, tous caractérisés par un squelette cartilagineux, 5 à 7 fentes branchiales et des nageoires pectorales non soudées à la tête. Les requins appartiennent à l’infraclasse Euselachii et au super ordre Selachimorpha. On compte plus de 500 espèces.

L’une des caractéristiques les plus frappantes des requins est qu’ils n’ont pas de squelette osseux. Leurs pièces de support sont constituées de cartilage et de tissu conjonctif.  Ces matériaux constituent environ la moitié de la densité de l’os calcifié, de sorte que l’animal économise de l’énergie pendant la locomotion.

Les requins se distinguent également par un grand nombre de dents. De plus, leurs dents changent périodiquement.

Un requin peut perdre jusqu’à 30 000 dents (ou plus) au cours de sa vie.

Beaucoup de ces poissons sont des prédateurs sanguinaires. Mais d’autres sont de petite taille et passent une grande partie de leur temps à chercher de la nourriture dans le sable.

Un exemple en est les membres du genre Cephaloscyllium. Ces derniers ne sont pas particulièrement agressifs, ils ne mesurent généralement pas plus d’un mètre de long et ils se nourrissent de mollusques et d’autres invertébrés des profondeurs.

Tous les requins ne sont pas des tueurs.

Le dilemme de la respiration

Comme pour les autres animaux aquatiques, les requins ont besoin d’aspirer l’eau et de la faire passer par leurs branchies. Ces structures sont très vascularisées et présentent une très grande surface utile, ce qui leur permet d’obtenir l’oxygène du milieu aqueux sans problèmes majeurs.

Cependant, la respiration est parfois quelque peu difficile. Les branchies des requins ne sont pas recouvertes d’un revêtement protecteur, et certaines espèces ne sont pas en mesure de pomper activement de l’eau.

Pour cette raison, ces dernières doivent nager constamment pour que leurs propres mouvements corporels leur permettent de respirer. Si elles s’arrêtaient de bouger, elles s’étoufferaient par manque d’oxygène.

Cette inadaptation est fréquente chez les requins pélagiques. C’est-à-dire ceux qui habitent la partie supérieure et médiane de la colonne marine.

Les requins des profondeurs possèdent, eux, une structure spécifique appelée évent, qui pompe de l’eau dans la cavité buccale sans que l’animal ait besoin de se déplacer. Par conséquent, ils peuvent s’enterrer et rester immobiles sans mourir.

Les requins des fonds marins peuvent arrêter de nager et respirer malgré tout grâce à leur évent. En revanche, certains habitants de la partie médiane de la colonne d’eau doivent constamment être en mouvement pour pouvoir respirer.

Comment les requins dorment-ils s’ils doivent nager tout le temps ?

Décrire la respiration des requins était nécessaire, car le mécanisme ventilatoire est le principal problème que beaucoup d’entre eux lorsqu’il s’agit de se reposer. Les requins dorment, mais pas comme les humains.

Les requins qui possèdent un évent peuvent se reposer enfouis sous le sable ou entre les rochers, bien qu’ils ne le fassent pas profondément. Leurs yeux restent ouverts et suivent les mouvements qui se produisent autour d’eux, ce qui montre qu’ils restent plus ou moins actifs même dans cet état.

En revanche, les requins pélagiques qui doivent sans cesse être en mouvement pour respirer se reposent de manière plus complexe. On pense que la locomotion à ce moment est essentiellement contrôlée par la moelle épinière, et non par le cerveau, de sorte qu’ils sont capables de dormir tout en se déplaçant dans un état quasi catatonique.

Bien que cet événement ait été décrit à plusieurs reprises, jusqu’en 2016, aucun grand requin blanc (Carcharodon carcharias) n’avait été observé en train de dormir. Un groupe de chercheurs a enregistré une femelle au large des côtes de la Basse-Californie avec la bouche ouverte et nageant en amont dans une sorte d’état de transe.

On pense que certains requins dorment la bouche ouverte pour faciliter le passage de l’eau à travers les branchies et ainsi respirer inconsciemment.

Bien qu’il ait déjà été possible d’enregistrer un gros spécimen endormi, de nombreux mystères demeurent en ce qui concerne le reste des requins. Seuls le temps et la science peuvent nous donner des réponses, mais il semble que les requins pélagiques contrôlent la nage à l’extérieur de leur cerveau et se reposent tout en se déplaçant de manière inconsciente.

Cela pourrait vous intéresser ...
Comment les requins chassent-ils ?
My Animals
Lisez-le dans My Animals
Comment les requins chassent-ils ?

Les requins sont des prédateurs imposants qui chassent et capturent leurs proies à travers différentes stratégies. Apprenez-en plus ici.